Rencontre avec Nathalie Boltt lors de la #RiverCon2 de People Convention

Nathalie Bott était présente à Paris le 1er et 2 juin 2019 lors de la #RiverCon2 de People Convention. L’interprète de Penelope Blossom dans Riverdale a répondu à nos questions sur la série mais également sur ses futurs projets ainsi que de son combat pour la planète. Retour sur notre rencontre avec Nathalie Boltt :

Penelope Blossom doit être un personnage difficile à jouer car elle est un peu folle… comment se prépare t-on à un rôle pareil ?
En fait, je suis folle. *Rire* Non, ça n’est pas du tout un rôle difficile à jouer parce que c’est assez drôle. Avant Penelope, je n’avais jamais joué un personnage méchant et c’est plus difficile de jouer un rôle principal romantique et lisse ou un personnage qui nous ressemble. J’ai toujours aimé relever des challenges, ce qui a été le cas avec Penelope puisqu’elle a beaucoup évolué depuis la saison 1 et j’adore ça. Dès que je reçois le nouveau script de la série, je découvre des choses comme : « Oh, je vais être recouverte de sirop d’érable aujourd’hui. Génial !« . J’aime beaucoup cela.

Nous étions tous très surpris lorsque nous avons découvert que Penelope était derrière l’intrigue de la Cagoule Noire et celle du Gargoyle King : quand l’avez-vous découvert ? Avez-vous été informée avant le reste du casting ?
Non, pas du tout. En fait, je l’ai deviné alors que j’étais avec des amis environ 4 mois avant que je ne reçoive le script. Ils me demandaient un peu pour rire « C’est toi le Gargoyle King ? » et j’ai répondu « Non.. non !« … puis j’y ai pensé et je me suis dit que ça serait assez intelligent : que ça soit une femme, c’était une bonne surprise, surtout que Penelope avait déjà été appelée la « The Red Dahlia« , donc on ne pensait pas à elle. C’était donc assez intelligent d’avoir mené les gens dans une direction pour au final, revenir sur Penelope. Quand j’ai eu le script, je me suis dit « ah d’accord, c’est donc ça » et quand j’ai demandé au showrunner comment je devais jouer ça il m’a dit de le faire comme je le sentais.. mais ce dernier épisode était fou, non ? Il s’y passe tellement de choses et quand nous l’avons joué, ça m’a un peu fait penser à Hunger Games que j’avais un peu regardé dans le passé : je me suis d’ailleurs inspirée du personnage d’Effy, en moins folle et extravagante. On voit très bien que Penelope est blessée c’est pour ça qu’elle agit comme elle le fait, elle n’est pas mauvaise dans le fond et dans son monologue final, elle veut uniquement donner une leçon aux habitants de Riverdale et leur montrer que la ville est mauvaise. Je pense que c’est assez clair qu’elle ne va pas se remettre de tout ça et passer à autre chose. 

A propos de ce dernier épisode : pensez-vous vraiment que Penelope était prête à tuer les adolescents pendant la dernière partie de G&G ? Ou est-ce qu’elle savait qu’ils y arriveraient car cela voudrait dire qu’il y a encore de l’espoir pour Riverdale ?
Je pense que dans l’esprit de Penelope, tout allait se terminer ce soir-là car elle pensait savoir comment ça se finirait : quand je fais mon premier discours dans l’épisode et que Archie demande : « Et si on gagne ?« , je réponds : « Vous ne gagnerez pas« . Donc à sa grande surprise ils lui prouvent que l’amour et l’amitié étaient plus fort que tout. Mais si je me mettais à sa place je leur ferais croire ça pour leur faire vraiment peur mais sans tuer personne. Sans vouloir dire qu’elle n’est pas une tueuse… regardez ce qu’elle a fait à Hal ! *Rire* Mais elle a un vrai problème avec les hommes. En tout cas, j’espère qu’il y a encore de l’espoir ! Et un chemin vers la rédemption pour Penelope. 

Quelle est votre prédiction pour votre personnage dans la saison 4 ? Parce qu’elle est passée entre les mailles du filet mais on se doute bien qu’elle va revenir, n’est-ce pas ?
J’espère ! Car ça voudrait dire que mon personnage est mort ! *Rire* Ce que je peux vous dire, c’est que je ne sais pas parce que quand on vous dit qu’ils ne nous disent rien, c’est le cas et c’est comme ça que j’ai appris pour le final de la saison 3 quand j’ai eu le script. Dans un monde idéal, en prenant en compte tout ce qu’il s’est passé, j’espère voir Penelope s’occuper d’Hiram, parce qu’elle est la meilleure personne pour ça : il ne lui fait pas peur, comme nous avons pu le voir dans leurs interactions. Les gens se demandent aussi pourquoi elle n’a pas aidé Cheryl et la seule réponse que je peux donner, c’est que Chery est très bonne avec un arc ! Donc elle était plus préoccupée à donner une leçon à la ville qu’à sauver sa fille car elle savait qu’elle s’en sortirait.. il faut dire qu’elle peut être terrifiante ! Pour le moment, Penelope est en cavale donc quand elle sera de retour, je pense qu’elle va devoir se faire discrète.

Jouer le rôle d’un parent dans une série pour adolescents doit vous mettre dans une position parentale : quelle est votre relation avec les jeunes acteurs de la série ? Agissez-vous comme une mère avec eux ?
Je pense que c’est dangereux d’entre condescendant. C’est avec joie que j’agirais ainsi avec eux et nous avons une très bonne relation ; j’ai adoré le final de la saison 3 car je pouvais trainer avec des gens comme Lily (Reinhart) Cole (Sprouse) que j’ai à peine vus dans les deux premières saisons. Comme dans toutes les relations, on donne des conseils si la personne en face est prête à les recevoir : sinon, ça n’est pas donner des conseils, c’est faire la morale. Je ne peux pas prétendre savoir ce qu’ils vivent car je n’ai pas grandi en Amérique et je ne sais pas ce que c’est de devenir une star tout de suite après l’université. C’est une position assez étrange que peu d’acteurs qui sortent d’écoles de théâtre connaissent car ils doivent se battre en essayant et en échouant constamment jusqu’à ce qu’ils y arrivent et aient un peu de répit. Ces jeunes là ont tout eu d’un coup : K.J (Apa, l’interprète d’Archie, ndlr) avait seulement 19 ans quand il a eu le rôle. C’est une vie de solitude et d’un coup, votre vie devient folle et il faut s’adapter. C’est pour cela que des personnes comme Luke (Perry qui jouait le rôle de Fred Andrews dans la série, ndlr) pouvait faire cela et il le fait très bien. Il faisait vraiment attention à eux, surtout à KJ, car il pouvait dire qu’il savait ce que c’était et je pense qu’il avait plus le rôle de père. Tout comme Mädchen (Amick, l’interprète d’Alice Cooper, ndlr), qui a connu le succès avec Twin Peaks et qui peut aussi leur donner des conseils. Pour le moment, ils ont une vie très excitante et ils auront encore plus de challenges à relever après Riverdale.

Vous êtes actrice, écrivain et réalisatrice : quel est votre prochain challenge ?
Je suis également engagée dans la cause anti-huile de palme. Mon challenge du moment, avec mon métier d’actrice et mon travail de réalisatrice, est de faire en sorte que les gens se demandent si tout ça a de l’importance alors que nous sommes dans une crise environnementale. Est-ce que nos problèmes ont de l’importance si dans dix ou quinze ans nous ne pourrons plus vivre sur cette planète ? Et je n’exagère même pas. J’aime les gens comme Greta Thunberg parce qu’elle n’est pas seulement intelligente et consciente de tout ce qui se passe, elle est aussi honnête. J’essaie d’encourager les gens, surtout les jeunes qui sont majoritaires dans notre audience pour les inspirer à prendre les bonnes décisions et à faire quelque chose. Je pense que nous devons protéger les forêts car sans les forêts et sans les océans, nous sommes morts. C’est donc cela, mon challenge du moment. Je suis aussi également dans un programme de réalisateurs de la Warner Bros et je vais donc réaliser des épisodes de Riverdale dans la prochaine saison et je vais également réaliser un film du nom de Holidays.


Retrouvez également notre compte-rendu de la #RiverCon2, notre interview exclusive de Vanessa Morgan (Toni Topaz), notre rencontre avec Marisol Nichols (Hermione Lodge) et notre discussion avec Ashleigh Murray (Josie McCoy) lors de l’évènement.

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.