Rebels Spartacus IV de People Convention : interview avec Liam McIntyre

Dans le cadre de notre partenariat avec People Convention, nous avons eu l’occasion de nous entretenir avec Liam McIntyre lors de la Rebels Spartacus IV (dont vous pouvez retrouver notre compte rendu ici) que vous connaissez peut-être pour ses rôles dans la série Spartacus dans laquelle il détient le rôle titre ou encore dans The Flash où il incarne le Weather Wizard.

Spartacus est décrit comme étant un personnage foncièrement bon. Selon vous, est-ce qu’il est également doté d’un côté plus sombre ?
Je pense que Andy (Whitfield, le premier acteur a avoir interprété Spartacus dans la série ndlr) a plus exploré le côté obscur de Spartacus dans la première saison lorsqu’il perd Sura (Erin Cummings) et qu’il baisse complètement les bras. Il devient presque un tueur à gage (rires). Il a perdu l’amour de sa vie, il avait de lourdes responsabilités dans cette guerre difficile et il a été très violent, pas pour les mauvaises raisons car il ne voulait pas faire de mal, mais on ne peut pas le qualifier de négociateur non plus. Il tente toujours de garder ses pires démons à distance et de garder avec lui ses meilleures anges gardiens. Je pense vraiment qu’il a été guidé par quelque chose de bon, l’amour de Sura, la confiance des autres et toutes ces choses-là. Par exemple quand ses généraux lui disent d’oublier ces gens pour qu’ils se sauvent eux, il aimerait penser qu’ils ont raison, mais ce n’est pas sa façon de faire.

Qu’est ce que vous aimez le plus chez Spartacus ?
C’était une personne noble. Purement héroïque. Une personne qui ferait n’importe quoi pour essayer de faire ce qui est bon, il n’y arrive pas toujours, mais il essaie, et il est prêt à payer le prix ultime pour ça. Même quand il savait que ça ne marcherait pas, il fallait qu’il essaie. J’ai toujours respecté ces personnes qui veulent bien faire quitte à faire des sacrifices. C’est quelque chose d’énorme parce que la plupart des gens prennent soin d’eux et des personnes qu’ils aiment. Ça fait du bien de découvrir quelqu’un qui voit les choses en plus grand.

Vous avez déjà parlé du fait que le camp d’entraînement physique de la série était très difficile. Est-ce que vous continuez à vous entraîner même maintenant ?
Oui oui ! J’ai eu de nouveaux camps d’entraînement, mais je suis resté un mois off parce que j’étais en tournage, ce genre de chose, du coup la reprise a été difficile. Depuis Spartacus je m’entraîne régulièrement parfois par moi-même, parfois je vais à la salle… J’essaie de rester fit un maximum, même si c’est dur quand on voyage souvent.

Est-ce que vous pensez que Spartacus se serait battu à ce point pour la liberté si sa femme était restée en vie ?
Très bonne question… La mort de Sura est ce qui l’a guidé sur ce chemin-là, alors probablement pas pour être honnête. Il aurait fallu d’autres circonstances. Une partie de son destin était de découvrir quelque chose de plus grand que lui. Perdre Sura faisait partie de ce destin puisque plus rien ne comptait vraiment une fois qu’il l’a perdue, il a eu besoin de trouver un nouveau but, et ce but a été d’inspirer les gens pour leur liberté. L’amour et la protection qu’il a toujours voulu offrir à sa femme était assez forts pour qu’il puisse la donner à des milliers d’autres personnes. Donc je pense que si elle était encore vivante, il n’aurait pas pris ce chemin, non pas qu’il n’y aurait jamais pensé, mais il n’en aurait jamais ressenti le besoin je suppose.

Vous avez aussi eu un rôle dans la série The Flash, est-ce que vous pensez qu’il est possible de compter sur un potentiel retour de votre personnage ?
Je l’espère ! Je ne sais pas trop comment ils pourraient encore avoir besoin du Weather Wizard dans la série (son personnage ndlr), mais on en a déjà parlé et ils savent que ça m’intéresse donc bon, ça ne relève plus de moi. Il y a de belles histoires dans cette série, les fans ont l’air d’apprécier, donc il faut que les événements qui se déroulent dans le show se prêtent à ce retour, qu’il s’agisse d’un arc complet ou d’un simple épisode. Quand le moment sera venu, je suis sûr que je serais de retour, mais pour le moment je ne sais pas trop.

Avant de rejoindre le casting de The Flash, aviez-vous déjà lu des comics afin de vous préparer ?
Je n’en ai pas tellement eu besoin, j’ai toujours été un grand fan de comics et de jeux vidéos. J’en savais déjà pas mal sur l’univers de The Flash et plus globalement sur l’univers de DC… J’ai toujours été plus DC, mais j’aime aussi beaucoup les X-Men (univers Marvel ndlr). Je n’ai vraiment pas eu besoin de me documenter quand j’ai eu le rôle, d’ailleurs j’ai même rencontré Grant (Gustin, interprète de Barry Allen/The Flash, ndlr) quand il venait d’avoir le rôle, je sortais de Spartacus à ce moment-là et je me souviens lui avoir dit “Ça va être difficile mais ce sera le truc le plus cool au monde !”. Je trouve qu’il est un super Flash, il est génial. Je ne savais pas trop quelle époque des comics ils allaient traiter au départ dans la série, puis je me suis rendu compte qu’ils suivaient leur propre storyline, mais ce n’est pas plus mal.

Aimeriez-vous rejoindre le casting d’une autre série de l’Arrowerse ? (Arrow, Legends of Tomorrow, Supergirl… ndlr)
Oh oui ! J’aimerais bien faire une apparition dans Legends of Tomorrow. J’ai toujours voulu être comme Hal Jordan (Green Lantern ndlr). Bon ça va être compliqué parce que je ne peux pas être Hal Jordan et le Weather Wizard (rires). Mais sinon oui, de toute façon j’ai toujours adoré tout cet univers dans sa globalité, donc en fait peu importe laquelle je serais partant.

Plus récemment nous avons pu vous voir dans la série Pulse. C’est une série encore méconnue en France, est-ce que vous pouvez nous en dire plus à son sujet ?
C’est totalement nouveau ! C’est une série australienne et médicale qui est basée sur une histoire vraie, celle d’une femme qui travaille dans la finance qui va se faire diagnostiquer une grave maladie cardiaque, elle va donc devoir subir une transplantation. Tout ça arrive avant la série. Après cette épreuve elle décide de changer de vie et devient docteur. C’est vraiment une bonne série. En ce qui me concerne j’interprète un personnage vraiment intéressant que j’ai adoré joué. Il s’appelle Eli, c’est un très bon docteur bien établi qui a travaillé comme médecin sans frontière en Syrie. Il est très marqué par cette expérience. C’était vraiment intéressant de travailler sur cette série et d’en apprendre plus sur la vie de ces jeunes médecins. J’espère que vous aurez droit à une diffusion en France.

Les conventions à Paris ont l’air d’être très spéciales pour vous. Pouvez-vous nous dire pourquoi ?
Déjà c’était la toute première convention Spartacus au monde. C’est Vanessa et Brice (organisateurs des conventions de People Convention, ndlr) qui ont commencé tout ça, d’ailleurs c’était aussi leur première convention à eux. C’était vraiment comme une grande réunion pour nous, on est vraiment très fier de notre série et nous avons créé de grandes amitiés sur le tournage. Et puis c’est Paris ! C’est magnifique ! On est toujours très heureux de venir. C’est juste tellement adorable, on a des gens qui viennent nous rencontrer tous les ans, c’est une date très importante pour eux, j’ai vraiment l’impression que c’est comme une grande famille. Une fois à Los Angeles j’ai accompagné Lucy Lawless à une autre convention, et c’était très bien hein, une belle expérience, le genre où on voit tout en grand. Mais la convention traitait plusieurs séries, avec un panel pour chaque show. La Rebels Spartacus c’est vraiment la première convention que j’ai faite qui n’avait pour thème qu’une seule et même série. Les fans savent qu’ils aiment cette série en particulier, ils se rencontrent, apprennent à se connaître, deviennent amis et intègrent cette grande famille. J’ai trouvé ça vraiment beau, c’est une expérience très personnelle, je trouve ça incroyable de rencontrer des personnes qui se sont senties aussi connectées à la série. C’est ma quatrième année, je reconnais des habitués et en rencontre encore de nouveaux, et je ne m’en lasse pas.

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.