People Convention : entrevue avec John Barrowman !

Aujourd’hui, nous sommes le 23 septembre, journée de la bisexualité. Vous avez peut-être eu l’occasion de voir notre article concernant les personnages bisexuels qui nous ont marqués ici, mais en complément, nous tenions à nous pencher sur le cas de John Barrowman qui a incarné un des personnages LGBTQ+ les plus iconiques de la télévision : Jack Harkness dans Doctor Who et Torchwood. C’est lors de la Super Heroes Con IV organisée par People Convention que nous avons eu l’occasion de poser quelques question à l’acteur qui incarnait Malcolm Merlyn dans le Arrowerse.

Nous savons tous que les personnages morts dans le Arrowerse ne sont jamais complètement partis. Est-ce que vous pensez qu’il est possible de vous revoir dans Arrow ou Legends of Tomorrow ?
Je ne connais pas la réponse à cette question car ce n’est pas moi qui décide ce genre de choses. C’est plutôt une question qu’il faudrait poser aux scénaristes. Arrow a évolué, avec notamment l’arrivée de nouveaux personnages, donc s’ils veulent que Malcolm reviennent dans la série et qu’ils me demandent je dirais oui bien sûr, parce que j’adore Malcolm Merlyn. Mais encore une fois, ce n’est pas moi qui décide… Donc je ne sais pas (il dit les mots en français ndlr).

Est-ce que vous pensez que la relation entre Thea et Malcolm auraient pu être plus développée ?
Oui.  Je pense que la relation entre Thea et Malcolm aurait pu être plus explorée, d’ailleurs je pense que toutes les relations de Malcolm auraient pu être plus développées. Je pense aussi qu’ils auraient dû explorer le passé de Malcolm, même pas seulement ce qui a pu se passer avec sa femme, mais aussi le genre de choses qu’on a pu écrire ma soeur et moi pour le comics Merlyn – The Dark Archer où on développe pas mal de choses, notamment le fait que Malcolm aurait un autre fils là dehors. D’ailleurs il est un peu méchant, c’est même quelqu’un dont Malcolm a peur. Je trouve que ça aurait été intéressant de ramener ce fils dans la storyline, non seulement pour Malcolm mais aussi pour Oliver. Ces deux anciens ennemis auraient été obligés de travailler ensemble pour battre le fils de Malcolm… Ca aurait été intéressant.

Doctor Who est une série spéciale et unique. Comment la décririez-vous aux personnes qui ne la regardent pas ?
Je décrirais Doctor Who comme une fabuleuse aventure à travers le temps, qui nous apprend énormément de choses sur la vie et les gens qui nous entourent grâce à ces personnages incroyables qui forment la série. C’est juste une série géniale. Et si vous ne regardez pas vous êtes un p*tain d’idiot.

Jack Harkness est toujours un des personnages favoris des fans, même après toutes ces années.
Est-ce que vous êtes en train de dire que je suis vieux ? (rire)
Comment expliqueriez-vous le succès du personnage ?
Assez facilement… Le Capitaine Jack Harkness était un personnage de télévision joué par un personnage ouvertement gay, ce qui n’avait jamais été fait avant dans une série. J’ai été un des premiers à ouvrir cette porte. Donc joué par un acteur gay, il était surtout un héro qui ne ressentait jamais le besoin de s’excuser pour son orientation sexuelle (le personnage est pansexuel ndlr), il aime indifféremment les hommes, les femmes ou même les aliens, et il ne s’en excuse jamais. Pour moi, c’est majoritairement pour ces raisons que le personnage a encore du succès aujourd’hui, parce que les membres de la communauté LGBT+ peuvent totalement s’identifier à lui. Et je suis devenu, enfin, d’après ce qu’on me dit, une icône pour cette communauté grâce au personnage. Je milite beaucoup pour les droits humains et la communauté LGBTQ+ dans ma vie personnelle. Donc voilà, je pense que c’est pour ça que les gens peuvent aussi s’identifier à lui, parce que même les plus jeunes ont enfin quelqu’un qui peut les représenter : un héro qui fait parti de leur communauté. Personnellement je n’ai jamais eu ça quand j’étais un enfant, donc je suis content d’avoir pu offrir ça à d’autres, c’est génial.

Vous êtes très investi dans le militantisme pour la communauté LGBTQ+. Les gens vous voient comme une icône. Comment est-ce que vous vivez ça ?
Très très bien ! Je suis fier de faire partie de cette communauté. J’ai regardé les droits humains changés, depuis que je suis un petit garçon et que j’avais du mal à parler de moi-même et de qui j’étais, je n’ai fait mon coming-out que vers mes 20 ans. Par contre, une fois que j’ai fais mon coming-out mon attitude a totalement changé, c’était genre “Si tu ne m’aimes pas va te faire f*utre, je suis qui je suis, et je suis ce que je suis, donc tu peux m’apprécier ou pas“. Je pense que nous, les membres de la communauté LGBTQ, on devrait vraiment arrêter de s’excuser pour nos différences. Si quelqu’un est assez malpoli pour nous dire “Tu es le mal incarné”, “Tu es mauvais” ou “Tu devrais avoir honte”, encore une fois j’ai envie de dire “Va te faire f*utre, t’as aucun droit de me dire ce genre de choses”. Je pense qu’il est temps de répondre à ces gens, de ne plus en avoir peur. Il faut riposter, pas avec nos poings, mais toujours avec notre voix et le pouvoir des mots.

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.