Holland Roden : notre entretien exclusif avec l’actrice !

C’est lors de sa dernière venue à Paris que nous avons eu l’occasion de poser quelques questions à Holland Roden, que vous connaissez sûrement si vous êtes fan de Teen Wolf puisqu’elle incarne la magnifique Lydia Martin. Plus récemment, l’actrice a été vue dans la série anthologique et horrifique Channel Zero.

Lydia est un des personnages préférés des fans. Beaucoup la trouvent inspirante. Comment vous l’expliquez ?
Je pense que Jeff Davis (le créateur et showrunner du show, ndlr) a écrit les personnages dans l’optique d’en faire des amis. Ça, mêlé à la complicité que partageait le casting sur le tournage, ont fait de Lydia ce qu’elle est.

Selon vous, est-ce que les personnages de Teen Wolf sont le plus gros atout du show ?
C’est difficile d’expliquer pourquoi une série devient aussi populaire ou d’où elle puise sa magie. Je ne pense pas que ça puisse reposer sur un seul aspect du show. Je pense personnellement que les atouts du show sont l’écriture, la manière dont ça a été tourné, parce que c’était très bien réalisé, et je pense aussi que c’est la complicité du cast ainsi que leur talent. Oui je pense que c’est l’addition de toutes ces choses.

Est-ce qu’il y a une storyline de Lydia que vous auriez aimé plus explorer ?
Dans un monde idéal, j’aurais aimé en savoir plus sur tous les personnages, mais quand on a que 45/42 minutes d’épisode et qu’il y a tout un univers à développer, c’est pas réaliste du tout de plus se focaliser sur Lydia, donc je pense que le traitement du personnage a été fait comme il faut. C’était naturel.

Depuis la fin de Teen Wolf, il y a beaucoup de rumeurs concernant de potentiels spin-off. Avez-vous des informations les concernant ? Aimeriez-vous en faire parti ?
Je n’ai aucune information concernant ces spin-off. Mais si ça se fait, oui pourquoi pas, ça aurait du sens. Mais il me semble que Jeff (Davis, ndlr) travaille sur une nouvelle série actuellement.

Récemment, nous avons pu vous voir dans Channel Zero. C’est une série vraiment unique et spéciale. Comment décririez vous la série aux personnes qui ne la regardent pas ?
Typiquement, ça ressemble à un trip sous drogue haha ! C’est l’histoire de deux jeunes filles qui sont très proches et dont la famille a presque toujours été touchée par des maladies mentales. Elles, elles ne veulent pas être touchées par ces maladies, et si elles l’ont, elles ne veulent pas que leur sœur l’ait non plus. C’est d’ailleurs le cas de mon personnage, elle sait qu’elle est malade mais elle ne veux pas que sa sœur le soit. Pour moi c’est une série qui parle beaucoup de relations familiales fortes. Certes c’est une série d’horreur, mais ce n’est pas simplement ça, c’est très profond.
(Holland parle de la troisième saison de la série. Channel Zero est une série anthologique et a donc une intrigue différente chaque saison, ndlr)

Est-ce que votre façon de vous préparer et de travailler votre rôle était différent sur Channel Zero comparé à Teen Wolf par exemple ?
Je pense oui ! Je n’ai joué Zoe que pendant quatre mois, alors que j’ai incarné Lydia pendant des années. Donc forcément j’ai dû me préparer plus vite pour Zoe. J’ai aussi eu une approche différente pour la jouer notamment parce qu’elle ne porte pas de maquillage ou de talons tout le temps… Donc extérieurement c’était très différent. Zoe était aussi beaucoup plus renfermée et mature que Lydia. Je dirais que j’ai dû être plus naturelle dans mon processus de préparation. Je ne suis jamais en talons au quotidien par exemple.

On a pu vous voir dans beaucoup de séries horrifiques (Lore, Channel Zero…). Est-ce une coïncidence ou un choix ?
Je pense que j’aime ça… Mais bon, vous savez, c’est aussi les auditions qui se présentent de la sorte. Après je ne vois pas les projets comme des “projets horrifiques” mais vraiment comme des opportunités.

Est-ce que vous vous êtes déjà sentie poussée à dépasser vos limites en tant qu’actrice ? Si oui, dans quelles circonstances ?
Oui bien sûr, on est appelé à repousser nos limites chaque jour. Selon les auditions, mais généralement on t’appelle pour quelque chose qui n’est pas dans ta zone de confort. Demain on pourrait m’appeler pour une comédie par exemple… Là je ne serais pas spécialement à l’aise. Mais de toute façon, on sait que l’audition et le job sont bons quand on te pousse hors de ta zone de confort de manière générale. Donc pour moi c’est une chance d’avoir vécu ça.

Est-ce qu’il y a des réalisateurs avec lesquels vous rêvez de travailler ?
Oh mon dieu, il y en a tellement ! David Fincher, David Lynch, Guillermo Del Toro, Alfonso Cuaron… Il y a pleins de réalisateurs différents avec qui j’aimerais travailler. Wes Anderson aussi… Puis tous ces jeunes réalisateurs qui sortent juste de l’école et à qui ont devrait vraiment donner une chance.

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.