DarkLight Con de People Convention : entretien avec Matt Cohen

Lors de la convention Darklight Con, organisée par People Convention et mettant à l’honneur la série Supernatural, l’acteur Matt Cohen qui y incarne le jeune John Winchester, a répondu à nos questions…

Vous avez rejoint l’équipe de Supernatural pour incarner un jeune John Winchester, mais plus récemment vous avez également rejoint le casting de General Hospital, une série qui a déjà plus de 1000 épisodes. Quel effet cela fait-il de rejoindre de grosses productions ?
Je me sens très chanceux, je suis très heureux de pouvoir travailler sur de telles séries. General Hospital a commencé à être diffusé dans les années 1960, quelque chose comme ça…. C’est vraiment une série importante ! Et Supernatural, qui sait combien de temps elle sera encore diffusée ? Cela pourrait durer encore 30 ans. C’est génial, vous savez. Ce sont des équipes, techniques et d’acteurs, qui ont su créer un produit de qualité et c’est absolument génial de pouvoir passer du temps avec eux. C’est vraiment rare pour une série de durer aussi longtemps. Les soaps diffusés la journée comme General Hospital sont une chose encore différente. Je félicite les créateurs, producteurs, scénaristes de ces séries pour les avoir rendus si fabuleux, et me permettre de jouer dedans est un véritable cadeau. C’est intimidant, c’est sûr. Toute nouvelle expérience est intimidante, comme cette interview. Mais je l’utilise dans la vie de tous les jours pour me rendre compte de ce que j’ai, j’utilise les émotions que je ressens : de la nervosité, de la pression… ce sont des sentiments humains, cela permet de rester modeste et de garder la tête sur les épaules. C’est une bonne chose. Je refuse de me sentir à l’aise et de trouver les choses trop faciles, j’ai besoin de ça.

Concernant le rôle de John Winchester, était-ce difficile d’incarner un personnage qui existait déjà dans la série avant votre arrivée ? Aviez-vous la pression ?
Bien sûr. J’avais une énorme pression parce que je devais prendre la place de Jeffrey Dean Morgan. Il a incarné un personnage tellement mémorable dans Supernatural, je suis vraiment persuadé qu’il reviendra dans la série à un moment ou à un autre. Je l’espère en tout cas. Et j’espère aussi qu’il est fier de ce que j’ai fait du personnage dans les épisodes où j’ai joué. C’est difficile d’arriver sur un tournage avec des acteurs comme Jensen Ackles et Jared Padalecki, qui ont une vraie présence. Et même si je me considère plutôt comme dominant, ils le sont beaucoup plus. D’autant que le tournage de Supernatural, c’est leur territoire. C’est un peu comme si j’étais un lion qui débarquait sur le territoire d’une meute d’autres lions et que j’essayais de leur faire peur pour me faire ma place. Mais ils ont été très accueillants, ils m’ont mis tout de suite à l’aide. Le professionnalisme sur le tournage de Supernatural est incroyable. Ils essaient tous de vous faire sentir aussi à l’aise que possible pour que vous puissiez donner le meilleur de vous mêmes et la meilleure performance possible. Ce sont de bonnes personnes, c’est pour ça que la série est toujours là.

Pendant le panel, vous avez dit que vous aviez changé votre voix pour le rôle, avez-vous fait d’autres changements pour coller au personnage ?
Oui, tout à fait. J’ai rencontré Jeffrey Dean Morgan plusieurs fois entre les saisons 5 et 11, avant que je ne fasse l’épisode Baby. J’ai essayé de reproduire sa douceur naturelle, cette chose qu’il dégage. J’ai essayé de parler d’un ton plus bas, avec une voix un peu rocailleuse. Mais comme la scène était dans une voiture, je n’avais pas vraiment besoin de travailler ma gestuelle. Mais j’ai fait très attention aux détails quand je l’ai rencontré. Il ne le sait sans doute pas, je ne sais même pas si c’est quelque chose d’habituel chez lui, mais une fois, nous buvions un verre ensemble pendant une convention, et j’ai remarqué qu’il caressait le bord de son verre, tout doucement. C’est quelque chose que je fais sur le volant dans l’épisode Baby. Bien sûr, on ne le voit uniquement parce que le réalisateur a fait un gros plan sur ma main à ce moment-là, et je l’ignorais pendant le tournage. C’est une des choses que j’ai travaillé. J’ai aussi essayé de sourire le plus possible avec mes yeux, comme Jeffrey sait si bien le faire. Il a un regard pétillant, même s’il est en train de tuer quelqu’un à l’écran. J’ai essayé de faire du mieux que je pouvais, c’était difficile de passer après lui.

Êtes-vous à jour dans la série, regardez-vous les épisodes ?
Non, je suis tellement en retard ! J’ai vu des morceaux et certaines scènes, surtout les épisodes dirigés par Richard [Speight Jr.], mais j’ai au moins deux saisons à rattraper. J’ai vu aussi une scène de l’épisode 19 de la saison 12, que Mark Pellegrino vient de me montrer. Mais j’ai vraiment besoin de me faire un rattrapage intensif pendant au moins un mois pour être à jour ! Je trouve que la façon dont les personnages évoluent est absolument incroyable. Tout ce qui arrive dans la série est fait pour une raison, et pas seulement pour amuser les téléspectateurs. C’est aussi une série très honnête. Je la trouve fantastique. Il ne peut pas y avoir d’erreur dans le monde de Supernatural.

Vous avez travaillé dans plusieurs épisodes de la série How To Get Away With Murder, pouvez-vous nous parler un peu de cette expérience ?
C’était génial de travailler avec ces acteurs et de travailler sur quelque chose vraiment différent de ce que j’avais pu faire avant. Il y a une véritable application de la part des acteurs et de l’équipe technique. Pas que ce ne soit pas le cas sur Supernatural ou General Hospital, mais ici on parle de la loi. Il faut trouver le ton juste pour parler de ces affaires. Et même si mon personnages n’était pas directement concerné, c’était incroyable de les voir tous travailler aussi dur. Toutes mes scènes avec Alfie Enoch étaient très intéressantes. Il a travaillé sur les films Harry Potter et nous sommes devenus assez proches sur le tournage, même si je n’étais qu’un guest star. C’est un homme extrêmement gentil, très talentueux et totalement dévoué à son jeu d’acteur. Il vous pousse à donner le meilleur de vous même. J’ai adoré travailler avec Aja Naomi King également, mais aussi avec tous les autres, ils sont tous fabuleux. Je suis très chanceux, je suis heureux de chaque rôle que j’obtiens ! J’essaie de vivre au jour le jour, comme si je ne pouvais plus avoir de rôle. Chaque rôle que je joue est comme le premier, c’est un véritable bonheur !

Vous avez également joué dans Newport Beach et 90210 : Nouvelle Génération, qui sont deux séries qui ont marqué les adolescents. Quand vous obtenez un rôle dans des séries comme celles-ci, pensez-vous à l’impact qu’elles peuvent avoir sur les personnes qui vont les regarder ? 
Je pense que les séries comme 90210 et Newport Beach font passer des messages pour la jeunesse, essentiellement. J’ignore quels sont les chiffres pour ces séries, mais les téléspectateurs ont probablement entre 13 et 25 ans. Nous faisons passer des messages importants, mais le faisons également à travers le divertissement : qui a embrassé qui, qui fait quoi, qui va où ? Une série comme Supernatural a probablement un impact plus important sur les personnes qui la regarde. Je pense que les messages diffusés par la série sont beaucoup plus forts. Je ne suis sûrement pas objectif vu que j’adore Supernatural.

Avez-vous le temps de regarder des séries ?
C’est difficile. Je le fais parfois dans l’avion, mais j’essaie surtout de regarder des films dans ces cas-là. Vu que j’ai un fils de deux ans, je n’arrive pas à rester à jour dans une série. Je suis focalisé sur ma vie de famille. Quand je prend la route pour des conventions, je me focalise sur les rencontres avec les fans. C’est difficile mais j’aimerais vraiment pouvoir en regarder d’avantage. Ce qui est vraiment drôle, c’est qu’à chaque fois que j’arrive dans un hôtel et que j’allume la télévision, je tombe sur un épisode de Supernatural et je suis subjugué par Jensen, ou par Jared, ou par ce qu’il se passe à l’écran et j’essaie de savoir ce qu’il se passe ensuite comme les fans peuvent le faire. Quand mon fils sera plus grand, je pourrais lui montrer des séries comme Supernatural et nous pourrons peut-être regarder ensemble. Quand j’ai un nouveau rôle, je pense toujours à la façon dont mon fils pourrait réagir quand je lui montrerai. Ce sont des séries qu’il devra regarder, mais plus tard. Ce sera amusant de lui expliquer l’histoire des Winchester et l’importance qu’ils ont pour moi, comment le fait de faire partie de cette série et le fait de rencontrer les fans m’a fait évoluer et devenir celui que je suis aujourd’hui. Je lui expliquerai l’impact que la série a eu sur moi, comme j’ai pu développer ma propre personnalité grâce à Supernatural et grâce à la communauté de fans. La série sera peut-être encore là à ce moment-là, qui sait ?

Vous avez également fait de la production sur le film The Outside, dans lequel vous aviez également un rôle. Est-ce quelque chose que vous aimeriez faire à nouveau ? Ou peut-être tenter la réalisation ?  
Bien sûr ! J’aimerais vraiment me mettre à la réalisation quand j’aurai un peu plus de temps. J’espère pouvoir entrer dans une école spécialisée l’été prochain. Je suis amoureux du cinéma et des séries télé, j’adore être acteur et jouer, cela permet de dévoiler des émotions que l’on cache en nous et devenir une autre personne le temps d’un rôle, une autre personne à laquelle le public s’identifiera peut-être. Être réalisateur fait partie de ça, il faut contrôler l’ensemble du rendu final, l’histoire complète. Raconter des histoires est un métier. Il faut être un bon conteur pour être réalisateur, tout comme il faut comprendre l’histoire pour être un bon acteur. Être producteur c’est compliqué, c’est le côté businessman du cinéma et de la télé. Il faut parler aux agents, trouver des lieux de tournage, négocier… mais cela fait toujours partie du processus créatif, on aide le réalisateur a réaliser son rêve. J’espère pouvoir faire tout ça, jusqu’à ce que quelqu’un me mette dehors. Pour l’instant, j’apprécie tous ces aspects.

Quels sont vos prochains projets ?
Je suis toujours dans General Hospital qui est diffusé chaque jour de la semaine, même si je joue dans beaucoup d’épisodes, je ne suis pas dans chacun d’entre eux. Je joue également dans Criminal Minds : Beyond Borders [le final de la série a été diffusé le 17 mai, ndlr]. C’est une série fantastique et je vous recommande vivement de regarder ! Ensuite, nous verrons bien ce qui se présente. Je me renseigne sur quelques films qui pourraient s’avérer intéressants pour moi. Je veux juste être heureux, partager mon bonheur et mon amour, rencontrer de nouvelles personnes, être un bon père et un bon mari… Après ça, je ne sais pas, j’attends le coup de téléphone qui me dira que je reviens dans Supernatural !

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j'ai beaucoup de mal avec les comédies. J'aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*