DarkLight Con 3 : entrevue avec Briana Buckmaster lors de la convention Supernatural de People Convention

C’est lors de la troisième édition de la DarkLight Con de People Convention que nous avons eu l’occasion de rencontrer Briana Buckmaster, l’interprète de Donna dans la série à succès de la chaîne américaine The CW Supernatural. Retour sur cette entrevue :

Supernatural a un univers assez particulier. Comment c’est pour vous de jouer un personnage dans cet univers ?
Quand Donna est arrivée pour la première fois dans la série elle était plus banale j’ai envie de dire. C’était un personnage vraiment très secondaire. Elle n’était pas incluse dans toute la trame narrative de Supernatural et c’est un peu un honneur de la voir grandir à travers la série mais aussi de la voir de plus en plus impliquée dans le monde surnaturel. Je pense tout le temps à ce qui se passerait si Donna devenait un démon. Si la série Wayward Sisters avait vu le jour je sais qu’il y aurait eu un arc où elle aurait été transformée en vampire. J’aurais trouvé ça vraiment intéressant à jouer, mais j’aime le fait que c’est un personnage qui est en fait une alliée pour Dean et Sam. Rien que de faire partie de la série est évidemment un grand honneur. Mais j’aime le fait qu’elle fasse partie du vrai monde pour après découvrir celui des monstres.

Justement la première fois qu’on rencontre Donna, elle n’a aucune idée que le monde surnaturel existe, elle a parcouru beaucoup de chemin. Qu’est-ce que vous pensez de l’évolution de votre personnage ?
Lorsque l’on rencontre Donna elle est dans une mauvaise passe, elle vient de se séparer de son mari, elle a du mal avec son corps… Ce qui a été vraiment beau comme expérience avec elle c’est de voir son épanouissement, et la découverte de son but dans la vie, sur cette planète. Elle se découvre vraiment à travers le fait d’être une chasseuse. Et ça la rend plus sûre d’elle-même et moins angoissée par des choses comme les hommes ou son corps. Et je pense que c’est quelque chose qu’on peut tous comprendre.

Donna et vous par extension êtes une source d’inspiration pour beaucoup de fans dans le monde. Comment vous sentez-vous sachant cela, n’est-ce pas un peu effrayant ?
Étrangement non. Je ressens du coup qu’il y a une raison pour laquelle je suis ici, ça me rend plus responsable des choses que je dis et que je fais. Je pense que j’aime l’idée d’inspirer d’autres femmes mais aussi à travers ça, elles deviennent elles aussi des sources d’inspirations pour d’autres personnes, et ça a un effet positif du coup. Je pense que c’est une splendide raison d’être. J’aime aussi énormément être actrice comprenez-moi bien hein, mais je suis si reconnaissante du fait de pouvoir aider d’autres personnes.

Donna est un des rares personnages féminins à être toujours en vie dans la série. Que pensez-vous du fait qu’elle soit encore là aujourd’hui ?
Je me sens très bien (rires) ! A ma connaissance il n’y a pas de plans pour la tuer, et maintenant on peut même en faire des blagues parce que c’est la dernière saison et on peut leur dire « Oooh vous pouvez me tuer maintenant, c’est bon ! » (rires). Non je suis très reconnaissante. Je n’ai pas été dans la série aussi longtemps que la plupart des autres acteurs qui sont là. Je pense qu’à part Alex (Calvert, présent lors de l’événement ndlr) je suis la plus jeune arrivée dans la série, mais oui, je ne vais pas m’attarder sur tous les personnages féminins qui sont morts, bien que ce soit dommage, mais je suis heureuse qu’ils n’aient pas tué Donna.

La série Wayward Sisters ne verra finalement pas le jour. Que pensez-vous de cette décision ?
C’est dommage évidemment; ca aurait été très excitant de raconter les histoires de ce groupe de femmes. Mais, en terme d’industrie télévisuelle c’est tellement banal comme truc. Pour le fandom ça craint, mais dans mon monde, ça arrive tout le temps. Donc pour moi, en tant qu’actrice, j’essaie de passer à autre chose. Mais pour moi, en tant que partie intégrante de ce fandom, je suis très triste pour beaucoup de raisons. Ca aurait permis de continuer l’histoire de beaucoup de personnages. Mais ce qui est beau c’est que ce qui a lancé le pilot Wayward Sisters et l’idée du spin-off c’est le mouvement que les fans ont commencé. Et ce mouvement est toujours vivant et bien présent. Il s’agrandit même. Et ça c’est excitant, même plus qu’une série. Donc j’ai hâte de voir ce que ça va apporter.

Avez-vous des projets dont vous pouvez nous parler ?
Je travaille actuellement sur un dessin animé, j’y prête ma voix, c’est la deuxième fois que je travaille sur un dessin animé pour la télé, celui-là s’appelle Dork and Dango. C’est super fun de travailler sur des dessins animés. Et là en Juillet je pars en tournée avec Jason Manns et Billy Murran, j’ai vraiment hâte.


Retrouvez dès ce samedi 11 mai notre interview exclusive avec Sebastian Roché et dès à présent celle de Felicia Day ici.

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.