13 Reasons Why : entretien exclusif avec Mark Pellegrino (Deputy Standall)

Lors de la convention DarkLight Con 2 de People Convention, nous avons eu l’opportunité de nous entretenir avec Mark Pellegrino, qui était présent pour son rôle de Lucifer dans Supernatural. Ayant déjà pu lui poser plusieurs questions l’année dernière lors de sa venue à la première édition de la convention, nous avons préféré orienter nos questions vers la série de Netflix 13 Reasons Why, puisqu’il y incarne Deputy Standall.

Attention : cette interview aborde des sujets sensibles comme le suicide, le viol, le harcèlement et la violence par armes à feu.

Comment décririez-vous 13 Reasons Why aux personnes n’ayant pas vu la série ?

C’est l’histoire d’une fille qui se suicide et des raisons pour lesquelles elle l’a fait et des répercussions sur les gens qu’elle a laissé derrière elle. Très souvent, lorsque de telles tragédies surviennent, les gens laissés derrière se demandent pour quelles raisons la personne a fini par prendre une décision aussi extrême que celle de se suicider, et dans ce cas précis, le personnage principal laisse une explication détaillée pour les actes qui l’ont poussée à se retirer la vie. Ces explications laissent les gens qui l’ont affectée dans un purgatoire spirituel où ils doivent trouver qui est responsable, et donc toute la série parle de la responsabilité de chacun.

Que pensez-vous des polémiques dont est victime la série ?

C’est un peu troublant pour moi parce que je pense que c’est une question très sensible et les gens vont être dérangés par le fait que c’est ouvertement dramatisé et crée ouvertement des discussions, mais je pense que c’est une conversation qui doit avoir lieu et qu’une des raisons de ces terribles tragédies est que les gens qui se suicident sont très isolés et souvent honteux, trop honteux, de leurs propres sentiments, pour atteindre les autres, et quand une série comme celle-ci ouvre les esprits, je pense que les gens peuvent commencer à voir que premièrement ils ne sont pas seuls, et deuxièmement que peut-être qu’il serait aidés s’ils exposaient leurs sentiments à d’autres personnes et je pense que la série permet de briser cette barrière de la honte et d’être plus ouvert à propos d’eux-mêmes. Alors oui, c’est controversé, parce que les gens se fâchent, mais vous savez, nous devons nous fâcher pour grandir, n’est-ce pas ?

Avez-vous lu le livre de Jay Asher dont est adaptée la série ?

Oui, je l’ai lu.

Qu’en avez-vous pensé ? Trouvez-vous qu’il a été correctement adapté ?

Oui, je pense que la première saison était une très bonne adaptation du livre et je pense que la deuxième saison – et j’espère la troisième saison [la troisième saison a depuis été confirmée, ndlr] – trouve sa propre voix. Il y a certainement un excellent point de départ et je pense que la série a fait du bon travail en le mettant en scène.

D’après vous, quel type d’audience pourrait être intéressée par la série ?

Tout le monde. Je pense que c’est une série pour tout le monde. Parce que le suicide d’un adolescent affecte un univers d’êtres humains. Ce n’est pas seulement cette personne, mais ses amis, sa famille, sa mère, son père, ses sœurs, ses frères, ses étrangers de la communauté. Tout le monde est affecté par quelque chose d’aussi tragique que ça et je pense que ce qui est génial pour la série c’est que si nous ne le savions pas avant, on peut se rendre compte de l’importance de notre comportement les uns envers les autres et de l’importance d’être gentil avec les autres. Parce que nos actions ont des effets irréversibles et il est important de rendre ces actions bienfaisantes et gentilles, parce que celles-ci sont tellement meilleures.

En quoi diriez-vous que la saison 1 est différente de la saison 2 ?

Je n’ai pas encore vu la deuxième saison, mais la première saison a eu le livre comme modèle et nous a menés à travers la vie et la mort d’Hannah et nous a donné une image des conséquences de son acte. La saison 2 gèrent ces conséquences. Donc, vers la fin de la première saison, nous avons un éventuel procès pour savoir qui est responsable de ce qui est arrivé à Hannah et, au cours de la deuxième saison, c’est le procès et ses conséquences sur la vie des enfants qui ont été touchés par son suicide, et comment ils changent et grandissent.

Dans la saison 2, votre personnage culpabilise à cause de ce qui est arrivé à son fils. Pensez-vous que cet aspect a le potentiel d’être plus exploité ?

Oui, c’est certain. C’est même peut-être leur intention, parce que j’ai plutôt bien aimé la vulnérabilité que le personnage montre dans la saison 2, car avouons-le la tentative de suicide de son fils suffit à faire sortir les gens de la réalité. Donc vous voyez une famille maintenant déchirée par le chagrin et la peur de ce que leur fils est capable de faire et je pense que regarder cette dynamique et la jouer est très intéressant, et maintenant que son fils est handicapé et fait face au handicap, ça va présenter un tout nouvel ensemble de problèmes que nous devrons affronter. Il a un désordre émotionnel maintenant, nous aurons une situation complexe qu’il va falloir gérer. Je pense que la famille Standall a une année pour le moins très difficile qui s’annonce.

Pensez-vous qu’il serait intéressant pour 13 Reasons Why d’explorer davantage le lien entre les adultes et les adolescents ?

Je pense, oui. Je pense que cela ouvrirait la communication entre adolescents et adultes, parce qu’il y a une barrière entre les adolescents et leurs parents que je souhaite être plus perméable. Les adolescents ont tendance se débrouiller et c’est une étape de la vie où i lest difficile pour les deux d’interagir, les enfants traversent tant de changements hormonaux et sociaux, c’est une énorme quantité d’informations à intégrer. C’est un changement difficile pour les parents et si les gens peuvent voir par ce drame combien les relations entre les parents et leurs enfants sont meilleures si les enfants se sentent en sécurité et si les parents offrent une atmosphère de sécurité pour communiquer, ça serait une bonne chose.

Comment est-ce de travailler avec Miles Heizer ?

Miles est vraiment un jeune intelligent et gentil, j’ai vraiment un instinct paternel avec lui dans la vraie vie. Il est très tolérant et j’espère vraiment que nous pourrons continuer notre relation familiale fictionnel pour plusieurs années, ce serait génial.

Êtes-vous autorisé à donner des idées à propos du scénario ou de votre personnage ?

Je ne pense pas l’être, mais ils ne nous montrent le scénario sur lequel nous travaillons, donc nous ne voyons jamais toute la série, donc c’est un peu difficile de mon point de vue de ne serait-ce que de dire quoi que ce soit parce que je ne connais que mon histoire et j’ignore celle des autres, et je ne sais même pas où ça se déroule, donc je dois le voir moi-même et voir comment ça se passe.

Une saison 3 est totalement possible après cette saison 2. Pensez-vous qu’il y aura une place pour Deputy Standall ?

Oui, parce que, comme je l’ai dit, la tentative de suicide de son fils l’a laissé handicapé physiquement et avec une sorte de désordre émotionnel, un petit dysfonctionnement cérébral et cela nous pose de nombreux défis en plus d’essayer de récupérer des souvenirs de ce qu’il s’est passé, afin qu’il puisse se présenter comme un témoin pour Hannah pour compenser ce qu’il croyait avoir fait, comment il a contribué à sa mort. Tout ça, ses problèmes physiques, ses problèmes émotionnels, la culpabilité qu’il porte à propos de la mort de Hannah vont causer une lourde charge sur la famille Standall. Mais je ne sais pas encore, je ne sais pas ce qu’ils ont en tête pour le scénario.

La violence par armes à feu est déjà un sujet important dans la saison 2 de 13 Reasons Why. Pensez-vous qu’il pourrait être encore plus présent dans la saison 3 ?

C’est certainement une question controversée pour les américains en ce moment et je ne serais pas surpris si cela devient un sujet majeur dans la prochaine saison. Je suis certain que la discussion à ce sujet sera inéluctable.

Avez-vous des projets à venir dont vous pouvez nous parler ?

J’ai fait un film il y a quelques années qui s’appelle Beirut (Opération Beyrouth en version française, ndlr), avec John Hamm et Rosamund Pike, et je pense que je l’ai vu dans un bus quelque part à Paris, alors peut-être qu’il est sorti ici. Et puis il y a peut-être la saison 14 de Supernatural, la possibilité d’une saison 3 pour 13 Reasons Why. Aujourd’hui, soit tout est déjà diffusé, soit c’est à venir.

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.