L’équipe a participé à la rencontre Séries Mania avec Julianna Margulies !

C’était l’un des évènements de cette huitième saison de Series Mania, la présence de l’actrice reconnue mondialement Julianna Margulies, découverte grâce à la série Urgences, et définitivement dans la lumière grâce à son rôle multi-récompensé dans The Good Wife.

Compte-rendu de la rencontre.

C’est dans une salle 500 du Forum des Images aux Halles pleine que quelques 500 personnes attendaient impatiemment l’arrivée de Julianna Margulies. C’est finalement vers 18h40 que la star a fait son arrivée, sous l’ovation du public.

Pendant 1h30, l’actrice est revenue sur les moments marquants de sa carrière, dans une rencontre marquée par les meilleurs extraits de ses séries phares. Peu d’actrices de télévision sont parvenues à obtenir des rôles aussi marquants dans plusieurs séries d’une telle qualité.

  • Urgences, la révélation

Julianna nous fait part de ses débuts – c’est principalement au théâtre qu’elle fait ses marques, sur des scènes plutôt confidentielles.

C’est alors qu’elle cherche une audition, notamment afin de payer un billet d’avion pour pouvoir rentrer chez elle, que son agent l’envoie passer l’audition pour un petit rôle dans le pilote de Urgences, supervisé par Steven Spielberg qui produit la série. Convaincus par sa prestation, c’est finalement pour un autre rôle, celui de Carol Hathaway que Julianna va auditionner et brillamment réussir. Elle se révèle tellement convaincante que Steven Spielberg et George Clooney, à l’époque très peu connu, décident de modifier le sort de son personnage, qui était censé mourir lors du pilote. Elle restera 6 saisons.

Lors de la majeure partie de la rencontre consacrée à Urgences, Julianna Margulies a eu l’occasion, plusieurs fois et spontanément, de louer les qualités de son ami George Clooney lors du tournage, entre amitié et bienveillance.

  • La parenthèse Les Soprano

Beaucoup ont tendance à l’oublier, mais Julianna Margulies tient un petit rôle dans l’ultime saison de la série d’anthologie Les Soprano. Là encore, elle ne devait apparaître que dans un seul épisode, mais les excellents retours sur sa prestation ont convaincu les showrunners de la faire revenir pour 4 épisodes supplémentaires.

Très émue après la diffusion d’un extrait de la série la montrant avec le regretté James Gandolfini, l’actrice a vanté les qualités exceptionnelles de l’acteur, très apprécié sur le tournage, et de l’écriture de la série, où chaque mot avait son importance.

  • The Good Wife, la consécration

C’est en 2009 que Julianna, après avoir lu le script de The Good Wife, décide de tourner le pilote d’une série qui restera à l’antenne pendant 7 ans.

Elle nous explique là encore à quel point rien n’était laissé au hasard dans l’écriture des épisodes, et relève notamment le fait que son mari lui a permis de rencontrer de nombreux juges et professionnels du droit, afin de s’immerger un maximum dans son personnage.

L’équipe de Series Mania avait programmé un extrait de la saison 7 de The Good Wife, la dernière, lors de laquelle l’actrice récite un monologue d’une bouleversante justesse, dans ce qui était probablement la plus forte performance d’actrice de 2016 dans l’univers télévisuel. Emue suite à la diffusion de cet extrait, cela lui a permis de revenir sur les conditions de tournage. Le jour où elle a tourné cette scène très forte, la journée de tournage a duré 12 heures : deux scènes de tribunal (qui de son propre aveu étaient les plus dures à tourner en raison des nombreuses prises de vues qu’elles exigent, une par partie – procureur, défense, jury, public et juge), et pour finir la fameuse scène, tournée en seulement deux prises.

  • Et The Good Fight alors ?

Oui, Julianna Margulies a vu The Good Fight, le spin off de The Good Wife. Mais uniquement le pilote, car elle attend que CBS lui envoie les DVD du reste de la saison, estimant avec humour qu’elle n’a pas à souscrire à CBS All Access afin de les visionner, ce qui se comprend !

Elle se dit très heureuse de voir ses anciennes collègues, Christine Baranski et Cush Jumbo avoir leur propre série, et c’est aussi la raison pour laquelle elle avoue avoir refusé de tourner dans les 3 épisodes de la série qui lui ont été proposés par les créateurs. Une décision qui déçoit les fans présents mais qui peut se comprendre, Julianna évoquant le fait qu’elle ne veut pas voler la vedette à ses amies, dans une série où son ombre plane déjà régulièrement.

  • Et la suite ?

Lors des questions réponses avec le public, une question que tous se posaient est intervenue : quels sont les futurs projets de Julianna Margulies ?

Après avoir pris une année sabbatique suite à l’arrêt de The Good Wife, elle s’adonne désormais à donner des cours de comédie, à rencontrer de jeunes acteurs.
Si elle n’abandonne pas complètement son métier d’actrice, heureusement, elle nous fait part de son envie d’une exposition un peu moins forte, et de trouver des rôles moins contraignants pour son emploi du temps. Elle confie notamment que The Good Wife, c’est 7 saisons de 24 épisodes, que cela lui a pris énormément de temps et qu’elle souhaite désormais tourner beaucoup plus près de chez elle afin d’être plus proches de son mari et de son jeune fils.

Cependant, nous la retrouverons prochainement dans Three Christs, un film avec Richard Gere et Peter Dinklage, ou encore dans le remake américain d’Intouchables, dans lequel elle a accepté un petit rôle, afin d’avoir l’opportunité de jouer avec Bryan Cranston.

Si elle n’exclue pas un retour dans une série (« 10 épisodes par saison et pas trop loin de chez moi! ») elle annonce avec humour ne plus vouloir d’un personnage en lien avec la médecine ou le droit !

 

Theobald

Moi c’est Thibault, j’ai 24 ans et je suis autant passionné de séries que de films. Je passe le plus clair de mon temps libre à essayer d’être à jour entre les différentes sorties, et les différentes publications sur le sujet (sites, magasines, etc…). Concernant les séries, puisque c’est ici le sujet, je crois que la première que j’aie vraiment regardée assidûment et qui m’a fait plonger dans l’addiction était Buffy contre les Vampires, que je trouve d’ailleurs toujours très actuelle dans les thèmes très riches qu’elle a développés, et j’aime beaucoup le travail de Joss Whedon. Ensuite, même si je ne l’ai pas terminée et que le reboot ne m’intéresse pas, j’ai découvert le streaming et la VOSTFR à l’époque avec Prison Break, dont j’avais dévoré les deux premières saisons. Depuis, je pense avoir découvert des programmes de bien meilleure qualité, qui m’ont fait réaliser que la frontière entre les séries et le cinéma est parfois maigre : Les Soprano, Six Feet Under, Breaking Bad, Twin Peaks, Lost, Fargo, Friday Night Lights, mais aussi des séries plus légères comme Scrubs, Louie… Bref, la liste est longue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.