Séries Mania : compte-rendu de la cérémonie d’ouverture

Vendredi soir dernier, le coup d’envoi de la deuxième édition de Séries Mania Lille a été donné au Nouveau Siècle. Sous un ciel bleu et la lumière des projecteurs, un parterre d’invité.e.s s’est prêté au jeu du tapis rouge devant un public lillois (mais pas que) au rendez-vous. Des acteur.rice.s tel.le.s qu’Audrey Fleurot (Engrenages, Safe), Freddie Highmore (Bates Motel, The Good Doctor), Julianna Margulies (Urgences, The Good Wife), Anna Paquin (True Blood, Flack) y côtoyaient des personnalités françaises comme Maëva Coucke, Miss France 2018.

Un télé-concert introduisant la cérémonie

Après ce tapis rouge et l’entrée des invité.e.s en salle, le public s’installe dans le poulailler, autrement dit au balcon le plus haut et le plus éloigné de la scène. Ainsi, les plus nostalgiques de l’édition parisienne peuvent regretter les cérémonies où amateur.rice.s et professionel.le.s formaient un public unique de festivalier.ère.s.

Une fois tout le monde assis, les lumières s’éteignent et le spectacle commence. La cheffe d’orchestre Uèle Lamore et les musicien.ne.s (à la fois sur scène et parmi les spectateur.rice.s) commencent à jouer des airs alliant musique classique et électro. S’ajoute ensuite l’image au son et, tel un ciné-concert (ou télé-concert pour être plus précis), des extraits des séries diffusées lors du Festival sont projetées sur l’écran du Nouveau Siècle. Une fois cette mise en bouche achevée, l’actrice Frédérique Bel (Kaamelott, La Mante) monte sur scène pour tenir son rôle de la soirée : maîtresse de cérémonie, armée de ses fiches.

Un jury « volontairement féminin » et la punchline de la soirée

Après avoir remercié l’orchestre et Uèle Lamore, Frédérique Bel invite la directrice et le président du Festival, Laurence Herszberg et Rodolphe Belmer, à la rejoindre sur scène. La directrice, également créatrice de Séries Mania, prend la parole et présente le jury de cette année « volontairement féminin ». Et pour cause, celui-ci est principalement composé de femmes. On y trouve la scénariste et présidente du jury Marti Noxon (Buffy contre les vampires, Unreal, Sharp Objects), les actrices Julianna Margulies et Audrey Fleurot, la romancière Delphine de Vigan, le réalisateur et scénariste Thomas Lilti (Hippocrate) ainsi que le réalisateur Daniel Grou, également connu sous le nom de PodZ (Vikings).

S’il faut retenir une phrase de cette cérémonie, c’est celle de la présidente du jury. Lorsque Laurence Herszberg lui demande quel genre de présidente compte-t-elle être, Marti Noxon répond : « une présidente très différente de celui que nous avons dans notre pays ». Le ton de cette édition est donné et ce n’est pas pour nous déplaire.

Avant que le moment tant attendu de la projection de la première internationale de The Red Line arrive, les acteur.rice.s de la nouvelle série Warner (malheureusement absent.e.s) ont tout de même souhaité présenter The Red Line et remercier le public à travers un message vidéo. À cette occasion, l’acteur Noah Wyle (Urgences) y salue Julianna Margulies, présente dans la salle.

Pour conclure cette soirée en beauté et démarrer officiellement le Festival, les deux premiers épisodes de The Red Line sont ensuite diffusés, et, –spoiler alert- à la rédac’, nous avons adoré.

AgatheBaie

AgatheBaie

Agathe, 24 ans, ex-sorbonnarde et ex-étudiante en journalisme culturel à l'ESJ Paris. Je suis à la fois passionnée par le cinéma hollywoodien - que ce soit celui qui nous met des étoiles plein les yeux ou celui qui nous fait réfléchir - et fan de séries ! J'aime énormément de genres différents : science-fiction et fantastique, super-héros, drames, historiques, horreur... Mes plus gros coups de cœur : Game of Thrones, Glee, Ally McBeal, Buffy contre les vampires, Outlander et Sweet/Vicious. Elles ont un point commun : des personnages féminins forts et charismatiques, avec du caractère et traitent de sujets culturels ou de société qui nous touchent tous et toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.