Compte-rendu d’une journée au London Film & Comic Con

Le London Film & Comic Con est un événement d’un week-end qui se déroulait du 29 au 31 juillet dernier à Londres, en Angleterre. Comme tout bon Comic Con qui se respecte et comme les années précédentes, une liste d’invités longue comme le bras avait été dévoilée au fur et à mesure pour inciter les fans à faire le déplacement pour rencontrer leurs acteurs, leurs dessinateurs de comics, leurs auteurs et leurs catcheurs favoris.

1

  • Le LFCC, comment ça se passe ?

Le Comic Con de Londres est bien loin d’être organisé comme le Comic Con de Paris, que certains d’entre vous pourriez connaître. C’est pourquoi cette section de l’article pourrait intéresser ceux qui souhaiterait faire le voyage l’année prochaine, ou aux autres événements organisés par Showmasters (il y en a une belle collection).
Tout se déroule d’abord sur internet avec les annonces d’invités : sur les réseaux sociaux, les acteurs (qui sont les plus nombreux à ce type d’événement) sont annoncés quand leur contrat est finalisé. Il n’est pas sans risque qu’un acteur annule avant l’événement alors soyez bien sûr de vous avant d’acheter vos billets. La billetterie en ligne se trouve sur le site du LFCC, et vous permettra d’acheter le ticket d’entrée (un ticket par jour qui donne accès à l’événement 1h plus tôt que si vous l’achetiez sur place, ou un ticket week-end ou la catégorie au-dessus avec le Pass Gold si vous souhaitez faire les trois jours).
Les photoshoots peuvent être achetés à l’avance sur le site internet (ce que je vous conseille de faire pour éviter tout « sold out ») ou sur place lors de l’événement. Pour les autographes, tout se déroule sur place.

Cette année (et l’année dernière), le LFCC se déroulait à l’Olympia, à côté de Kensington. Auparavant, c’était le Convention Center à côté de Earl’s Court, qui était plus petit et qui gérait plutôt mal la foule… Le changement était donc bénéfique ! Un endroit immense sur plusieurs étages qui permet de séparer les autographes des photoshoots, des panels, du coin vente de goodies et des autres activités proposées.

Pour les photoshoots, un nouveau système a été mis en place : lors de l’achat de votre photoshoot en ligne, il vous faut choisir le numéro de groupe (de « batch ») le moins élevé et c’est dans ce groupe que vous passerez, sachant que les groupes sont appelés dans l’ordre. Plus votre numéro est faible, moins vous ferez la queue et plus rapidement vous passerez. Les Pass Gold et Diamond sont toujours appelés les premiers, puis les batch normaux du premier au dernier. Sachant que les groupes sont appelés dans l’ordre, pas besoin de faire la queue pour rien pendant plusieurs heures ! Il suffit de venir vérifier à quel numéro le photoshoot en est, il cela vous donnera une idée de votre heure de passage. Le programme est également réparti en fonction des groupes pour les guests qui ont plusieurs photoshoots dans la journée : les groupes élevés passeront l’après-midi donc pas besoin de venir faire le guet au photoshoot du matin.

3

Pour les autographes, c’est un peu plus compliqué et il faut savoir être rapide dès l’arrivée dans le bâtiment. Il faut savoir que les guests sont en dédicace toute la journée, sauf quand ils sont en photoshoots, en panel ou en pause. Les guests les plus demandés ont également une file d’attente virtuelle (une virtual queue, VQ). Qu’est-ce que c’est que ça ? Si vous vous rendez au bout de la file d’attente du guest de votre choix, un membre du staff vous donnera un ticket avec le nom du guest et un numéro. Ce petit ticket est très précieux, gardez-le. Ce numéro, c’est votre numéro de passage. Les personnes seront appelés par tranche de 20, 50 ou 100 en fonction de l’avancée de la file : donc de 1 à 50, puis de 1 à 100 etc… par exemple. Si votre numéro est élevé, vous devez attendre d’être appelé, mais si votre numéro est faible vous pouvez passer quand cela vous chante et organiser votre programme comme vous le souhaitez. Ce système de VQ est très appréciable puisque vous n’avez pas besoin de faire la queue plusieurs heures pour des autographes, vous pouvez continuer votre journée en attendant que votre numéro soit appelé.

Comme à toutes les conventions (du moins, celles que j’ai pu expérimenter), les photoshoots vont très vite « Bonjour, merci, au revoir ». Si vous souhaitez vraiment discuter ou offrir quelque chose à un invité, allez aux autographes puisqu’ils peuvent vraiment prendre le temps d’échanger longuement avec vous et vous ne serez pas déçus de votre rencontre.

Cette année, j’ai fait l’expérience de ne me rendre que le samedi au LFCC (contrairement aux autres années où je m’y suis rendue deux jours), en faisant l’aller-retour en Eurostar depuis Paris dans la journée. C’est entièrement faisable du moment que vous ne perdez pas de temps : j’avais 7 photoshoots et une quinzaine d’autographes à prendre, et tout s’est (presque) parfaitement déroulé !

bis

  • Qui était là ?

Du très beau monde avait encore fait le déplacement cette année !
Je faisais le déplacement pour beaucoup de guests : Famke Janssen (X-Men, How to Get Away with Murder), Mads Mikkelsen (Hannibal, Casino Royale), Michael Emerson (Lost, Person of Interest), Elden Henson (Daredevil, Hunger Games), Laurie Holden (The Walking Dead), Dominic Monaghan (Le Seigneur des Anneaux, Lost), Kristian Nairn (Game of Thrones), Ellie Kendrick (Game of Thrones), Faye Marsay (The White Queen, Game of Thrones), Natalia Tena (Harry Potter, Game of Thrones)…
Mais d’autres très grands noms étaient également présents tels que Dolph Lundgren (Expendables), Jeremy Renner (Avengers), Peter Mayhew (Star Wars), Tobin Bell (Saw), Kim Coates (Sons of Anarchy), Millie Bobby Brown (Stranger Things), Harold Perrineau (Lost, Oz), Michelle Gomez (Doctor Who), Jack Gleeson (Game of Thrones), Sylvester McCoy (Doctor Who), Colin Baker (Doctor Who)…
Je vous parlais d’annulation possible des invités et ça a été le cas avec plusieurs acteurs cette année encore tels que Ron Perlman (Sons of Anarchy), James Frain (The Tudors, True Blood), Isaac Hempstead Wright (Game of Thrones), Sam Neill (Jurassic Park), Finn Jones et Jessica Henwick (Game of Thrones et prochainement Iron Fist), ne prenez donc pas ce risque à la légère et prenez toujours en compte qu’un invité risque d’annuler sa venue au dernier moment.

third

  • Mon impression sur cette journée

Je passe toujours un excellent moment au LFCC : l’organisation est absolument géniale parce que l’on ne fait pas la queue pour rien ce qui nous permet de pouvoir faire des tas de choses en une journée plutôt que d’attendre uniquement pour un photoshoot ou un autographe. Chaque minute compte. Les invités sont toujours ravis d’être là et de rencontrer des fans et ça a encore été le cas cette année avec plusieurs de mes rencontres qui me laisseront de merveilleux souvenirs. Les membres du staff sont toujours très nombreux et prêts à se plier en quatre pour vous répondre ou régler votre problème (si vous avez deux photoshoots en même temps, par exemple), c’est également grâce à tous ces bénévoles que l’événement se déroule aussi bien.
L’ambiance est toujours fabuleuse, les gens qui se rendent au LFCC sont toujours très respectueux des guests, ce qui (d’après mon expérience) n’est pas toujours le cas avec des événements en France malheureusement.

J’ai eu bien sûr de très bonnes expériences avec des acteurs que je voulais rencontrer, comme par exemple Mads Mikkelsen qui malgré ses grands rôles au cinéma et à la télévision, prend le temps de discuter avec chaque fan aux autographes. J’ai donc pu discuter un long moment pour moi, mais également à propos d’une amie pour qui je devais prendre un autographe. C’est également le cas de tous les acteurs de la série Game of Thrones qui sont toujours ravis de discuter de la série ou d’autre chose avec les fans. Il faut préciser que l’acteur Joe Naufahu est resté toute la journée debout devant la table d’autographes pour discuter et faire des selfies avec ceux qui le souhaitaient, même ceux qui n’achetaient pas d’autographe. Michael Emerson est également un acteur très proche de ses fans, ravi de faire des photos (sans payer) et de discuter. Je peux vous révéler que Elden Henson est le tout premier fan de Daredevil puisqu’en discutant du renouvellement officiel de la série pour une saison 3, nous nous sommes mis à crier tous les deux de joie et je crois même qu’il était encore plus content que je ne l’étais. J’ai eu un très gros coup de cœur également pour l’actrice Faye Marsay que je suis depuis son rôle dans la série The White Queen, à qui j’avais écrit une lettre à son agence avant qu’elle n’apparaisse dans Game of Thrones et qui s’est souvenue des quelques lettres de fans reçues avant la tornade GoT : un grand moment pour moi.
Je repars tout de même un peu déçue d’une rencontre, celle (express et glaciale) avec Famke Janssen. J’aime énormément cette actrice et j’avais hâte de la rencontrer. Malheureusement, elle n’a pas été très chaleureuse avec les fans (et je suis loin d’être la seule à penser cela). Interdiction de la toucher, de lui parler aux photoshoots où elle était installée sur une chaise à côté de laquelle nous devions poser debout, et l’une de mes connaissances m’a raconté qu’elle ignorait les fans aux autographes et ne leur adressait pas la parole… Je n’ai pas pu en faire l’expérience moi-même puisque le samedi après-midi, il semblerait qu’elle ait décidé d’arrêter les autographes vers 15h, empêchant donc de nombreuses personnes d’obtenir cette fameuse signature. C’est donc une déception, mais compensée par toutes les autres rencontres effectuées ce jour-là.

fin

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j’ai beaucoup de mal avec les comédies. J’aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.
# BetaSeries : aude1012 / # Blog : Aude aux livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*