Séries Mania : le festival à ne pas manquer

Si vous êtes fans de séries autant que nous le sommes, vous connaissez sans doute déjà le festival Séries Mania, mais pour ceux qui ne connaissent pas encore, ce petit dossier vous donnera forcément envie d’y participer !

Créé en 2009 par Fleur Pellerin, le Séries Mania est un festival parisien durant lequel des séries de toutes nationalités sont récompensées. Il remet différents prix :
deux prix de la compétition internationale, à savoir le Grand Prix et le Prix Spécial du Jury : nouveau jury depuis l’année dernière composé d’acteurs, scénaristes et réalisateurs étrangers et non-américains votant pour leur série étrangère et non-américaine préférée ;
le prix des blogueurs : jury composé d’une sélection de blogueurs séries votant pour leur série préférée ;
le prix du public : jury composé de tous les visiteurs du festival votant pour leur série préférée ;
le prix de l’association française des critiques de séries : nouveau jury depuis l’année dernière votant pour leur série américaine préférée ;
le prix des webséries : jury composé d’internautes votant avant et pendant le festival pour leur websérie préférée ;
trois prix du jury de la presse internationale, à savoir la meilleure série française, la meilleure interprétation masculine et la meilleure interprétation féminine : jury composé de journalistes étrangers votant pour leur série, interprétation masculine et interprétation féminine francophone préférées.

 


 

Pour cette huitième saison, le Festival Séries Mania se déroulera du 13 au 23 avril 2017. D’accord, mais qu’est-ce que le “Festival Séries Mania”, exactement ?

  • Des pilotes, des invités, des conférences et des débats

Durant dix jours, une multitude de pilotes de séries du monde entier sont diffusés sur grand écran. Chaque année, des invités d’exception sont présents, comme Harlan Coben (auteur de romans et producteur de The Five et Une Chance de Trop) ou encore Cuba Gooding Jr. (acteur dans American Crime Story et beaucoup d’autres séries et films) l’année dernière. Le festival nous offre également la possibilité de participer à des débats et d’assister à des conférences autour des séries en général ou autour d’une série en particulier.

  • Une reconnaissance internationale

Alors que la saison dernière le Festival Séries Mania organisait un événement international comme jamais cela n’avait été fait jusqu’à présent. En effet, le festival a représenté pas moins de dix pays : les États-Unis, la France, l’Australie, l’Angleterre, la Norvège, l’Israël, l’Argentine, l’Espagne, la Belgique et la Suède, mais a surtout reçu des invités de marque.

  • Un lieu bien choisi et une entrée gratuite

Le Festival Séries Mania se déroule chaque année au Forum des Images à Paris, anciennement la Vidéothèque de Paris, lieu entièrement consacré au cinéma et à l’audiovisuel, idéalement situé puisqu’il est en plein centre de Paris, au Forum des Halles. Le Forum des Images est un lieu incontournable pour les cinéphiles et depuis quelques années pour les sériphiles.

Il faut savoir que l’accès au Festival Séries Mania est entièrement gratuit ! Les organiseurs bénéficient de soutiens financiers divers pour éviter aux fans de séries d’avoir à payer une entrée, ce qui est fort agréable. Pour réserver des places, il suffit de les réserver sur le site du festival. Attention cependant, les places partent de plus en plus vite chaque année ! Mais si une séance qui vous intéresse se retrouve complète avant que vous n’ayez pu réserver votre place, ne désespérez pas, puisque beaucoup de personnes réservent des places et ne viennent finalement pas le jour J… Pour espérer avoir une place, il suffit d’aller au Forum des Images, d’attendre le dernier moment et d’avoir un peu de chance.

  • Des interviews, des chroniques et un blog à découvrir

En attendant l’ouverture des réservations pour la huitième édition du festival, vous pouvez toujours allez lire les interviews des années passées, mais aussi des chroniques publiées chaque semaine, ainsi que les billets quotidiens de leur blog ! Les rédacteurs de Séries Mania sont excellents et méritent qu’on s’intéresse à leur travail.

 


 

Récapitulatif des saisons précédentes :

  • Saison 1

Pendant la saison 1, les séances étaient payantes (5€ pour les séances individuelles et 10€ pour les intégrales).

Avec FlashForward en ouverture (avec son créateur Brannon Braga) et How to Make It in America en fermeture, la première édition de Séries Mania commençait fort. Deux marathons ont également été organisés : la deuxième saison de Mad Men et de True Blood ont été diffusées lors du festival !

Des pilotes de séries américaines ont été dévoilés, tels que Breaking Bad, Modern Family, Sons of Anarchy, V, 24 heures chrono (de nouveau en présence de Brannon Braga), mais aussi ceux de Bored to Death, Hung, Look, Nurse Jackie et United States of Tara. De plus, les épisodes 2 à 4 de In Treatment ont été diffusés avec analyse et débat en présence de Hagal Levi, créateur de la version israélienne et co-producteur exécutif de la version américaine.

Quant aux séries françaises, elles étaient également bien représentées : Empreintes criminelles, Engrenages, Fais pas ci, fais pas ça, Fortunes, Les Invincibles, Marion Mazzano. Les équipes artistiques de ces séries étaient présentes et celles de Fais pas ci, fais pas ça a même participé à un débat autour de la série. Pour Marion Mazzano, c’est même le scénariste Edouard Bernadac, le réalisateur Marc Angelo et l’actrice Estelle Vincent qui sont venus représenter leur œuvre.

Côté séries britanniques, nous n’étions pas en reste non plus avec Cast Offs, Criminal Justice, Desperate Romantics (en présence du producteur Ben Evans), Misfits, Money (en présence des co-producteurs Ruth Caleb et Ben Evans) et Skins.

Internationalement, de nombreux pays étaient représentés : le Canada avec Aveux (en présence du scénariste Serge Boucher, du réalisateur Claude Desrosiers et du producteur André Dupuy), l’Israël avec la version originale de In Treatment, BeTipul, le Mexique avec Capadocia, le Brésil avec Filhos do Carnaval et la Chine avec Liberation et The Rebirth of a King.

Niveau conférences et débats, Séries Mania a mis le paquet dès la première année. En effet, on a pu parler de “Les séries télé, comment ça marche ?” avec une historienne et spécialiste des séries télé, mais aussi de The Wire (Sur écoute en version française) avec un journaliste pour se demander si elle est la meilleure série du monde, on a pu également se demander si les séries remplacent le cinéma.

  • Saison 2

À partir de la deuxième saison, le festival est devenu gratuit.

Cette année-là, Séries Mania s’est ouvert sur Boardwalk Empire et s’est clôturé sur Luther, et 3 intégrales étaient proposées : la saison 1 de The Walking Dead et les mini-séries Xanadu (suivi d’un débat avec la scénariste Séverine Bosschem et le réalisateur Podz) et Mary Lou (suivi d’un débat avec le réalisateur Eytan Fox).

Pour cette seconde édition, Séries Mania a diffusé moins de séries américaines, laissant plus de place pour les séries du monde. On y retrouve tout de même : Treme, Rubicon, Spartacus : Les Dieux de l’Arène, Louie, Glee, The Big C, Body of Proof et Showrunners.

Australie était très bien représentée : Tangle, East West 101 et Rake étaient diffusées cette année. Legend of the Patriots, Chuno et Iris représentaient la Corée du Sud, et Arab Labor l’Israël.

Côté fictions françaises, il y avait Les Beaux Mecs, Signature, Hard, L’Épervier et La Chanson du Dimanche : la série. Quant à nos voisins britanniques, on découvrait The Promise, Downton Abbey, Accused, This is Englend ’86 et à nouveau Misfits qui avait fait un carton l’année précédente.

En ce qui concerne les conférences et débats, on y a parlé de l’après-Lost, Mad Men, Breaking Bad, des 50 ans de Coronation Street et du rapport séries-littérature.

  • Saison 3

Avec Game of Thrones en ouverture et Smash en fermeture, Séries Mania nous promettait de belles choses pour cette saison ! Et oui, le créateur de Boardwalk Empire, Terence Winter, était présent, ainsi que l’acteur Dominic West (The Hour, The Wire, The Affair), le créateur de The Slap et co-producteur de The Straits, Tony Ayres, et le co-créateur de Hatufim et Homeland, Gideon Raff.

Pas moins de sept marathons étaient organisés pour la troisième saison de Séries Mania. Côté drames, on avait droit à la saison 1 de Clash et Hatufim et à la saison 2 de The Walking Dead. Et côté comédies, on pouvait regarder la première saison de Episodes, Threesome, Web Therapy et New Girl.

Cette année là, nous avons découvert de nouvelles séries américaines : Alcatraz, American Horror Story, Boardwalk Empire, Enlightened, Homeland, Luck et Pan Am.

Chaque année, le nombre de séries du monde diffusées augmentent, cette année il y avait 10 pays représentés : Maltratadas et Perfidia pour l’Argentine, The Slap et The Straits pour l’Australie, De Ronde pour la Belgique, Apparences pour le Canada, City Hunter pour la Corée du Sud, Borgen pour le Danemark, Gran Hotel pour l’Espagne, Ta Gordin et Lilyhammer pour la Norvège et Bron (la version originale des séries The Bridge et The Tunnel) pour la Suède et le Danemark.

Notre pays était représenté avec Ainsi soient-ils, Caïn, Kaboul Kitchen, Les Lascars et Q.I., et les anglais avec The Fades, The Hour, The Jury, The Shadow Line et Top Boy.

Côté conférences et débats, on se demandait si une série pouvait être politique et si les génériques de séries pouvaient être considérées comme un art, mais on a parlé aussi de Friday Night Lights et de nouveau de Lost.

  • Saison 4

La saison 4 de Séries Mania s’est ouverte sur The Fear et clôturée sur Girls. Pour cette quatrième année, les invités étaient tellement nombreux qu’il nous est impossible de tous les lister ici, mais on citera notamment Farhad Safina, créateur de Boss, Tom Stoppard, scénariste de Parade’s End, et Agnieszka Holland, créatrice de Burning Bush et réalisateur sur des épisodes de Treme, The Killing US et The Wire.

Niveau marathons, cinq comédies étaient diffusées : Moone Boy, A Moody Christmas, Mother’s Day, Workingirls et Legit. Mais ce n’est pas tout, puisque cinq drames ont également eu droit à un marathon : de nouveau The Walking Dead avec sa troisième saison, Don’t Ever Wipe Tears Without Gloves, A Young Doctor’s Notebook, Odysseus et The Fear.

De nombreuses séries maintenant cultes ont été diffusées cette année-là : Game of Thrones, Hannibal, House of Cards, The Following, mais aussi Banshee, Boss, Nashville, The Americans, Showrunners.

Les séries du monde prennent de plus en plus de place dans le planning de Séries Mania lors de cette quatrième saison : Combatientes représente l’Argentine, Please Like Me, Puberty Blues et Refern Now l’Australie, Deadline 14/10 la Belgique, Mon meilleur ami et Unité 9 le Canada, Ananda et 6 Dollars per Hour représentent l’Israël, et 30 Degrees in February la Suède. Quant à Going Home, The Deep End et Burning Bush, elles représentent pour la première fois respectivement le Japon, la Pologne et la République Tchèque.

Six productions françaises ont été diffusées : Dos au Mur, Chérif, Meurtres au Paradis, Odysseus, Q.I. et Un village français. Du côté des séries britanniques : A Young Doctor’s Notebook, Broadchurch, In The Flesh, Line of Duty, Parade’s End, Ripper Street et Secret State.

Côté conférences et débats, on parlait des adaptations, remakes et reboots, des secrets de fabrication de Les Revenants et de Six Feet Under.

  • Saison 5

À partir de la saison 5 de Séries Mania, il est difficile d’établir une liste complète des diffusions, mais voici un échantillon : The Bridge US (remake américain de Bron, diffusée lors de la saison 3 du festival), Black Sails, True Detective, de nouveau Game of Thrones, Peaky Blinders, Babylon, Black Mirror, Ray Donovan, Masters of Sex, Looking, Helix, Brooklyn Nine-Nine, encore The Walking Dead, Øyenvitne (adaptée l’an dernier aux USA avec Eyewitness), Silicon Valley.

  • Saison 6

Là encore, voici quelques séries diffusées lors du festival : Marvel’s Daredevil, Empire, How To Get Away With Murder, Powers, Bloodline, Wayward Pines, La Théorie du K.O., Glue, Indian Summers, Please Like Me, The Casual Vacancy, Le Bureau des Légendes, American Crime, Disparue. Bien sûr, Game of Thrones et The Walking Dead étaient également de la partie.

  • Saison 7

L’année dernière, nous avons profité de la diffusion de Feed The Beast, Angie Tribeca, Crazy Ex-Girlfriend, NSU: German History X, The Night Manager, Au-delà des Murs, 22.11.63, American Crime, Casual, Colony, Master of None, The Girlfriend Experience, Mr. Robot, The Path, Vinyl, The Catch.

 


 

Comme vous le voyez, de nombreuses séries diffusées lors des festival Séries Mania sont désormais cultes ! Vous savez désormais à quoi vous attendre ! Alors, allez-vous participer cette année ?

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.