Portrait de David Boreanaz, pilier de la télévision américaine depuis 20 ans

En ce 16 mai 2019, David Boreanaz fête ses 50 ans. A cette occasion, nous souhaitions revenir sur sa carrière puisqu’il est l’un des rares acteurs de série à n’avoir jamais quitté le petit écran depuis 1997 !

Portrait d’un pilier de la télévision américaine depuis plus de 20 ans.

  • La chance du débutant

C’est à l’âge de 7 ans, en voyant Yul Brunner jouer sur scène, que David a eu l’envie de devenir acteur. Très introverti, il a pourtant gardé secrète sa passion naissante du théâtre et dès le lycée, il s’est tourné vers le football américain, sport dans lequel il aurait pu faire carrière si toutefois il ne s’était pas gravement blessé au genou par la suite. Il revient alors vers ses premières amours et s’inscrit dans une école d’art dramatique à New York. Quatre ans plus tard, il part vivre à Los Angeles pour tenter sa chance en tant qu’acteur et en 1993, après ses débuts dans le milieu (pub, pièce de théâtre), il fait ses premiers pas devant la caméra en apparaissant dans deux longs-métrages (Best of the best 2 et Aspen Extreme) puis dans la série Mariés, deux enfants le temps d’un épisode où il jouait un prétendant de Kelly Bundy (Christina Applegate). Quelques temps plus tard, en 1996, il apparaît dans un petit film, The Macabre Pair of Shorts.

Pour la suite… avez-vous déjà entendu ce cliché selon lequel un directeur de casting a approché un acteur dans la rue ? Eh bien, David Boreanaz fait partie de ces jeunes chanceux qui se sont vus accostés dans la vie de tous les jours par une personne influente alors qu’il promenait son chien ! Nous étions alors en 1996 et David se voyait proposer d’auditionner pour un rôle dans une nouvelle série de The WB -ancêtre de The CW- basée sur un film de 1992 intitulé… Buffy, The Vampire Slayer. La suite ? Vous la connaissez.

  • Une longévité continue

En 22 ans, David Boreanaz a ainsi enchaîné les tournages de séries et ce, avec succès, jugez plutôt :

1997/1999 : Buffy contre les vampires

Résultat de recherche d'images pour "buffy and angel"

D’abord engagé comme personnage secondaire, David se fait de plus en plus remarquer dans son rôle d’Angel et forme rapidement avec Sarah Michelle Gellar un couple iconique que les fans de la série vont s’arracher. Devenu personnage principal en seconde saison, il quitte la série à la fin de la saison 3, à la demande de Joss Whedon, créateur de Buffy, mais reviendra de temps à autres faire des apparitions ponctuelles dans le show.

1999/2004 : Angel

Résultat de recherche d'images pour "david boreanaz angel"

Bluffé par le talent d’acteur de David, Joss Whedon lui offre son propre spin-off, sobrement intitulé Angel, du nom de son héros. Dans un ton résolument plus sombre et plus adulte que sa grande sœur, la série aura su toucher un public différent et diviser les fans de la première heure de Buffy. Cependant, le show durera tout de même 5 saisons. Nous sommes en 2004 lors de l’annulation d’Angel, retour à la case auditions pour David.

2005/2017 : Bones

Résultat de recherche d'images pour "david boreanaz bones"

Peu de temps après, l’acteur décroche de nouveau le rôle principal d’une série et cette fois, place au procedural ! C’est une première pour David qui n’a pas encore touché au genre policier de sa carrière et qui va pourtant incarner l’agent du FBI Seeley Booth pendant 12 saisons ! Toutes les bonnes choses ayant une fin, la série s’est arrêtée d’un commun accord entre David et sa co-star Emily Deschanel en 2017.

2017/en cours : SEAL Team

Image associée

Quelques mois plus tard, David est contacté par CBS pour remplacer au pied levé l’acteur principal d’une nouvelle série de la rentrée 2017/2018 : Jim Caveziel, de Person of Interest vient en effet de se désister pour incarner Jason Hayes, le rôle-titre de SEAL Team, série militaire sur la Navy américaine. David accepte et devient par la même occasion producteur du show, comme il l’a été sur Bones. Et c’est à nouveau un succès pour l’acteur, puisque la série vient d’être renouvelée pour une troisième saison !

Autres apparitions notables :

Résultat de recherche d'images pour "david boreanaz full circle"

Malgré ses engagements sur les séries dont il était le protagoniste principal, David a trouvé le temps de tourner d’autres projets en parallèle. On l’aperçoit par exemple au cinéma en 2001 dans le slasher movie Mortelle Saint-Valentin aux côtés de Denise Richards et Katherine Heigl, ou dans le clip White Flag de la chanteuse Dido. Sur petit écran, il apparaît en 2013 dans la série chorale Full Circle où il donne notamment la réplique à Julian McMahon, et jouera même son propre rôle dans les séries animées Les Griffin et American Dad !

  • Un charisme et un talent indéniables

C’est bien connu, pour être acteur, il faut avoir un certain charisme, un magnétisme qui saura séduire les téléspectateurs. David Boreanaz peut se vanter d’en avoir et Joss Whedon ne se saura pas trompé en lui confiant le rôle d’Angel/Angelus dans Buffy contre les vampires. En incarnant à la fois un vampire torturé par les regrets et un monstre aussi cruel que pervers, l’acteur a su se démarquer et montrer de quoi il était capable en partitions de jeu. La « légende » raconte que c’est lors du tournage de l’épisode La soirée de Sadie Hawkins (2×19) de Buffy que Joss Whedon aurait décidé de confier à David sa propre série. Dans cet épisode, Angelus et Buffy se font posséder par deux esprits, respectivement féminin et masculin. La justesse du jeu de l’acteur et l’émotion qu’il arrivait à susciter chez Joss Whedon alors qu’il incarnait un vampire possédé par une femme désespérée aurait convaincu le producteur d’offrir à David Boreanaz une série à lui tout seul. La continuité des événements aura en effet prouvé que ce choix était le bon et que David avait l’étoffe pour tenir le premier rôle d’une série.

Résultat de recherche d'images pour "david boreanaz joss whedon"
  • Une popularité qui va de paire avec son humilité

Dès 1997, David devient rapidement l’une des nouvelles coqueluches du public et nombreuses sont les jeunes filles à accrocher des posters de lui sur leurs murs ! Alors qu’il aurait pu laisser le succès lui tourner la tête, David est bien entouré et garde les pieds sur terre. Il veut même faire plaisir à ses fans en répondant dès qu’il le peut à leurs courriers et même à… les appeler par surprise lorsqu’ils laissent le numéro de téléphone ! Il confiait alors qu’il se faisait souvent raccrocher au nez car les personnes au bout du fil ne le croyaient pas. Par conséquent, il les rappelait en commençant par lire leur lettre pour leur prouver qu’il s’agissait bel et bien de lui !

Résultat de recherche d'images pour "david boreanaz with fans"

Une autre anecdote provenant du plateau d’Angel montre que David a un grand sens de l’humour, et même en ce qui concerne sa célébrité : Elizabeth Röhm, qui incarnait la détective Kate Lockley, a avoué qu’en arrivant sur le plateau pour son premier jour, elle n’avait strictement aucune idée de qui était David Boreanaz et l’a ainsi confondu avec Glenn Quinn, l’interprète de Doyle, vers lequel elle s’était dirigée pour se présenter en pensant rencontrer la star d’Angel. Malheureusement pour elle, David était à ce moment-là en pleine conversation avec Glenn et a assisté à toute la scène. Cette bévue aurait fait beaucoup rire David selon l’actrice, qui l’a tout de suite mise à l’aise après cet incident.

En bref, bien qu’elles semblent secondaires, ces qualités font des acteurs des valeurs sûres de l’industrie cinématographique puisqu’elles évitent aux showrunners de tomber sur des personnes capricieuses qui ralentiraient leurs tournages inutilement. Or, comme nous allons le voir, David est un professionnel qui fait l’unanimité auprès de ses collègues.

  • Un grand professionnalisme

La chance, le talent ou encore le charisme ne font pas tout. Travailler sur une série américaine demande de la rigueur et du professionnalisme. Chaque journée de tournage dure entre 10h et 12h à un rythme de 5 à 6 jours par semaine, pendant 8 mois ou plus. De plus, certains scénarios obligent l’équipe à tourner de nuit, notamment sur la série Angel où une « journée » typique débutait à 18h30 pour se terminer à 6h30 du matin le lendemain. Vous l’aurez compris, pour être acteur, il ne faut donc pas compter ses heures !

Résultat de recherche d'images pour "david boreanaz on set"

En 2015, lors de la convention Buffy+Angel FanMeet de KLZ à Bruxelles, James Marsters, ancien collègue de David Boreanaz, est revenu sur son expérience avec celui-ci. Il s’est dit impressionné de l’investissement de l’acteur dans son travail et a ajouté qu’il n’avait pas rencontré un tel professionnel depuis lors. Il se souvient notamment du tournage d’une cascade qui avait été fortement déconseillée à l’interprète d’Angel en raison d’une nouvelle blessure au genou, entraînant possiblement de graves complications. Mais David a tenu à la tenter, et pour ce faire, il n’avait qu’une seule prise. Sous le regard admiratif de James, il s’est ainsi exécuté en réussissant sa cascade du premier coup sans se blesser davantage.

En conclusion, David semble avoir tout compris du show-business et s’est investi pour en arriver là où il est aujourd’hui. En 20 ans, il est devenu un acteur bankable du petit écran sur qui les producteurs peuvent compter et que les téléspectateurs ont toujours autant de plaisir à retrouver.

  • D’autres exemples de réussites télévisuelles

Bien que ce dossier soit focalisé sur David Boreanaz, il n’est pas le seul acteur du petit écran de sa génération à connaître une telle longévité. En voici quelques exemples :

Nathan Fillion

Résultat de recherche d'images pour "nathan fillion"

C’est dans Un toit pour Trois puis dans Firefly (de Joss Whedon également) que Nathan a véritablement lancé sa carrière. Firefly étant annulée au bout d’une saison, il saura rebondir puisqu’il joue dans une dizaine d’épisodes de Desperate Housewives en 2007-2008 puis décroche le rôle éponyme de Castle en 2009. La série durera 8 saisons et s’achèvera en 2016. En 2018, après des apparitions dans Con Man, Modern Family, Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire ou Santa Clarita Diet, il produit et joue dans The Rookie, une série de la chaîne ABC dans laquelle il joue un « bleu » de la police de Los Angeles. La saison 2 est d’ores et déjà commandée !

Michael Weatherly

Résultat de recherche d'images pour "michael weatherly"

Michael a un parcours similaire à David, si ce n’est qu’il avait plus d’expérience que lui lorsqu’il s’est fait connaître du grand public en 2000 dans Dark Angel aux côtés de Jessica Alba. Dès 2003, il devient Anthony DiNozzo dans le procedural NCIS qu’il quitte au bout de 13 saisons en 2017 pour se lancer en solo dans Bull où il tient la vedette. CBS vient actuellement de renouveler la série pour une quatrième saison.

Julian McMahon

Image associée

Tout comme Michael Weatherly, Julian a déjà du métier lorsqu’il tourne dans Profiler de 1996 à 2000 qui lui fera un nom dans le milieu. Suivra son rôle culte de Cole Turner/Balthazar dans la série à succès Charmed puis l’acteur australien deviendra le très controversé Dr Christian Troy dans Nip/Tuck de Ryan Murphy. En 2013, il joue aux côtés de David Boreanaz dans Full Circle et dans Hunters en 2016 pour la chaîne SYFY. En 2017, il revient sur le devant de la scène avec Marvel’s Runaways dans laquelle il incarne Jonah, le méchant de l’histoire.

Kyle MacLachlan

Résultat de recherche d'images pour "kyle maclachlan"

Kyle s’est illustré dans le rôle de Dale Cooper dans Twin Peaks de David Lynch de 1989 à 1991. Il enchaîne ensuite avec des tournages de téléfilms en tout genre avant de relancer sa carrière en 2000 dans Sex & the City. On le voit ensuite en 2006 dans Desperate Housewives puis dans How i met your mother en 2010, The Good Wife en 2013 ou encore Marvel’s Agents of SHIELD en 2014. En 2017, Twin Peaks revient pour une troisième saison. Kyle tourne en ce moment la série Atlantic Crossing où il incarne le Président des USA Franklin D. Roosevelt.

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.