Journée mondiale de l’art : 10 séries qui revisitent l’histoire de l’art

Aujourd’hui n’est pas une journée de confinement comme les 29 précédents, puisque c’est également la Journée mondiale de l’art. Après avoir découvert si les artistes dans les séries étaient crédibles, et si on prenait un petit cours d’histoire de l’art avec 10 de nos séries préférés ? Musées, artistes, tableaux… l’occasion de faire le plein de culture tout en continuant le binge-watching.

1. L’Art du crime

Le Louvre, le musée d’Orsay, l’Opéra, le musée d’Art moderne de Paris… Les institutions sont de véritables lieux de tournage pour L’Art du crime. La série France 2 met en scène un duo composé du capitaine Antoine Vertay (Nicolas Gob) et de l’historienne de l’art Florence Chassagne (Éléonore Bernheim). Ensemble, ils enquêtent sur des crimes liés à l’art ou à des biens culturels.
La Joconde Nue de Léonard de Vinci, Judith décapitant Holopherne d’Artemisia Gentileschi, Le Radeau de La Méduse de Théodore Géricault… Ce sont les plus grands chefs-d’oeuvre de l’histoire de l’art qui se retrouvent au coeur des intrigues de la série, pour notre plus grand plaisir.

2. Gossip Girl

Aussi surprenant que cela puisse paraître, oui, il est bien possible de se cultiver en regardant Gossip Girl. La série CW n’est pas uniquement un guilty pleasure du samedi après-midi. En effet, dans le premier épisode de la saison 4, Blair Waldorf (Leighton Meester) rencontre un homme au musée d’Orsay, en face du Déjeuner sur l’herbe d’Édouard Manet. Quoi de plus romantique ?

3. Mad Men

Elle est considérée comme une des meilleures séries de tous les temps, et ce n’est pas pour rien. Bien que Mad Men se déroule au sein d’une agence publicitaire fictive à New York dans les années 1960, la série de Matthew Weiner montre de nombreuses oeuvres d’art. On se souvient particulièrement d’une scène culte de l’épisode 7 de la saison 2 autour d’un tableau abstrait de Mark Rothko accroché dans le bureau de Bertram Cooper, patron de l’agence. Avec cette scène, la série illustre non seulement l’importance du marché de l’art, mais également le paradoxe de celui qui dicte les goûts actuels même si celui-ci préconise des oeuvres ridicules. De même, la fascination des protagonistes pour le tableau souligne la force de l’abstraction, voire de l’art contemporain en général, capable de faire ressentir des choses aux regardeurs, sans que l’on puisse expliquer comment.

4. Genius

Certaines séries ne se limitent pas à quelques scènes ou épisodes et font la part belle aux grands maîtres de l’histoire de l’art. C’est le cas de Genius, dont la saison 2 est centrée sur la vie et l’oeuvre du peintre prolifique et iconique Pablo Picasso (Antonio Banderas). En 10 épisodes, la série brosse le portrait de l’artiste dans toute sa complexité. On aimerait bien voir à présent une série autour d’une grande artiste femme telle qu’Artemisia Gentileschi ou encore Frida Kahlo dont les vies sont si extraordinaires qu’elles n’ont rien à envier aux romans.

5. Bauhaus – Un temps nouveau

Néanmoins les femmes artistes ne sont pas absentes de toutes les séries télévisées. Dans Bauhaus – Un temps nouveau, Lars Kraume revient sur les débuts de l’école d’art allemande fondée en 1919 à Weimar par Walter Gropius (August Diehl). La série Arte suit notamment le parcours de Dörte Helm (Anne Maria Mühe), étudiante et artiste femme bien souvent oubliée du Bauhaus.

6. The Crown

À l’instar de Mad Men, d’autres séries cultes donnent une place plus ou moins vaste à l’art et aux artistes dans ses épisodes. La série Netflix inspirée de l’histoire du règne d’Elizabeth II d’Angleterre ne fait pas exception. Dans l’épisode 9 de la saison 1, The Crown met en lumière la rencontre entre le peintre Graham Sutherland et Winston Churchill, afin que le premier réalise le portrait du Premier ministre britannique pour ses 80 ans. Winston Churchill, qui détestait le portrait, ne l’a jamais exposé. Moins d’un an après son arrivée dans la maison de campagne des Churchill, l’oeuvre a même été détruite par Lady Churchill, ainsi que d’autres portraits du Premier ministre.

7. American Crime Story

Pour celles et ceux qui préfèrent les faits divers aux séries dramatiques, American Crime Story est faite pour vous. Alors que la première saison revient sur le procès de du célèbre joueur de football américain O. J. Simpson, la saison 2 se penche sur l’assassinat de Gianni Versace (Édgar Ramírez). Ryan Murphy y réalise magistralement les portraits du grand couturier italien et du tueur en série Andrew Cunanan (Darren Criss) pour retranscrire à l’écran un événement tragique de l’histoire de la mode.

8. Da Vinci’s Demons

Pablo Picasso n’est pas le seul génie de l’histoire de l’art a avoir obtenu sa propre série, Léonard de Vinci fait également parti des rares peintres à connaître ce privilège audiovisuel. Les intrigues de Da Vinci’s Demons s’articulent autour de la vie, des inventions et de l’oeuvre du maître florentin de la Renaissance avec beaucoup de liberté, allant parfois au-delà du réel.

9. House of Cards

Le musée d’Orsay n’est pas la seule institution a être pris pour lieu de tournage des séries américaines. La National Gallery of Art de Washington n’est pas en reste. Dès le pilot de House of Cards, le politicien Frank Underwood (Kevin Spacey) et la jeune journaliste Zoe Barnes (Kate Mara) se retrouvent discrètement sur un banc, face à The Biglin Brothers Racing de Thomas Eakins, dans l’aile ouest du musée.

10. Doctor Who

Pour finir ce classement, nous ne pouvions pas ne pas mentionner l’extraordinaire épisode 10 de la saison 5 de Doctor Who : « Vincent et le Docteur ». Dans celui-ci, le 11e Docteur (Matt Smith) et Amy Pond (Karen Gillan) voyagent dans le temps retrouver Vincent Van Gogh (Tony Curran). Sans vouloir divulgacher l’épisode, une scène de celui-ci est devenue culte dans l’histoire de la série. Avant de quitter le passé, le Docteur emmène Van Gogh au musée d’Orsay rencontrer le docteur Blake qui réalise un éloge mémorable de l’artiste et de son oeuvre, émouvant le peintre aux larmes.

AgatheBaie

AgatheBaie

Agathe, 25 ans, ex-sorbonnarde et ex-étudiante en journalisme culturel à l'ESJ Paris. Je suis à la fois passionnée par le cinéma hollywoodien - que ce soit celui qui nous met des étoiles plein les yeux ou celui qui nous fait réfléchir - et fan de séries ! J'aime énormément de genres différents : science-fiction et fantastique, super-héros, drames, historiques, horreur... Mes plus gros coups de cœur : Game of Thrones, Glee, Ally McBeal, Buffy contre les vampires, Outlander et Sweet/Vicious. Elles ont un point commun : des personnages féminins forts et charismatiques, avec du caractère et traitent de sujets culturels ou de société qui nous touchent tous et toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.