Dossier spécial Fête des Mères dédié à Once Upon a Time

En ce dimanche 27 mai, nous célébrons la Fête des Mères, et pour l’occasion, nous vous avons préparé un dossier spécial sur notre série du mois, Once Upon a Time. Petite rétrospective des mamans de contes de fées rencontrées au cours des 7 saisons du show !

*** Attention, cet article contient des spoilers sur la saison 7 !***

 

  • Emma Swan (Jennifer Morrison)

Emma est celle par qui tout arrive puisque la série débute lorsque son fils Henry (Jared Gilmore) la retrouve et lui explique qu’elle est la Sauveuse. Henry, fruit des amours d’Emma et Neal/Baelfire (Michael Raymond James), est né en prison et a été abandonné à la naissance pour qu’il soit recueilli par une famille d’adoption. Ayant finalement retrouvé sa mère biologique, il la convaincra de repartir avec elle à Storybrooke, ce qu’elle fera, et tous deux créeront un vrai lien mère/fils qui sera même la clé pour briser la malédiction de la première saison. Par la suite, Emma retrouvera l’amour et épousera Hook (Colin O’Donoghue) avec lequel elle aura une fille, Hope.

 

  • Regina Mills (Lana Parrilla)

Regina est la mère adoptive de Henry. Condamnée à ne jamais avoir d’enfant suite à une potion qu’elle a elle-même concoctée dans le but de faire souffrir sa mère, c’est au final elle seule qu’elle a réussi à faire souffrir… Mais le destin lui a offert un fils, qu’elle chérira par dessus tout et grâce auquel elle trouvera le chemin vers la rédemption, devenant ainsi “La Bonne Reine” dans l’ultime épisode de la série. C’est par ailleurs l’amour de Henry envers sa mère qui brisera la malédiction de la saison 7, prouvant à nouveau que l’amour filial est plus fort que tout.

 

  • Snow White (Ginnifer Goodwin)

Snow est une mère qui a souffert puisqu’elle a été contrainte d’abandonner son bébé Emma à la naissance afin de l’envoyer dans notre monde. Sa fille lui en voudra pendant de nombreuses années avant de finalement comprendre le choix de ses parents. Âme sœur du Prince Charmant, c’est aussi avec lui qu’elle aura leur deuxième enfant, Neal, qu’ils éleveront à leurs côtés, contrairement à Emma. C’est ainsi que la petite famille aura droit à son happy end.

 

  • Belle French (Emilie de Ravin)

La grossesse de Belle ne s’est malheureusement pas déroulée dans de bonnes circonstances, son époux Rumple (Robert Carlyle) étant retombé dans ses mauvaises habitudes obscures… Afin de protéger son enfant du Dark One, elle fera le choix elle aussi de l’abandonner, pour le confier à la Fée Bleue. Hélas, le sort de Gideon sera différent des intentions de sa mère… Il sera élevée par la Fée Noire, qui le fera plonger dans les ténèbres et qui se servira de lui pour arriver à ses fins. Cependant, en fin de saison 6, nos héros triomphent du mal et Gideon redevient bébé et peut ainsi grandir dans l’amour et le bonheur que lui prodigueront ses parents à nouveau réunis.

 

  • Zelena (Rebecca Mader)

A l’instar de sa sœur Regina, Zelena aura elle aussi connu la rédemption grâce à l’amour de sa fille, Robin. Consumée par l’idée de vengeance, Zelena pensera atteindre le paroxysme de sa vendetta en tombant enceinte de Robin des Bois, le grand amour de Regina, après avoir usurpé l’identité de son épouse Marianne. Or il n’en est rien et c’est grâce à la petite Robin que la Méchante Sorcière de l’Ouest connaîtra l’amour sincère et le bonheur.

Résultat de recherche d'images pour "once upon a time zelena robin"

 

  • Cora Mills (Barbara Hershey)

Cora est loin d’être la meilleure des mères de la série mais elle n’est pas la pire non plus ! Bien qu’elle ait abandonné son aînée Zelena à la naissance ou qu’elle ait assassiné le premier amour de Regina sous ses yeux, Cora n’avait en réalité plus son cœur, qu’elle avait arraché pour ne plus rien ressentir. Ses cruels actes ne sont pas pardonnables pour autant mais sont davantage justifiés. Toutefois, une fois qu’elle récupérera son cœur, il sera temps pour elle de partir pour l’autre monde, en réconciliant ses deux filles et en se repentant de tout le mal qu’elle leur a causé.

 

  • Maléfique (Kristin Bauer)

Une fois n’est pas coutume, nous voici à nouveau face à l’exemple d’une méchante devenue repentie grâce à son enfant. Mais le chemin vers la lumière n’a pas été simple pour Maléfique, qui ne retrouvera sa fille Lily (Agnes Bruckner) qu’à l’âge adulte. Souhaitant rattraper le passé, mère et fille s’entendront de concert mais un mystère restera entier : l’identité du père de Lily… Et c’est dans l’épisode final que sera finalement dévoilé le nom du géniteur de la jeune femme au détour d’une réplique : il s’agit de Zorro, qui est en réalité un dragon et qui s’est accouplé avec Maléfique sous sa forme animale… Une réponse surprenante mais qui a le mérite de répondre aux interrogations des fans !

Image associée

 

  • La Fée Noire (Jaime Murray)

Voici une mère qui n’a rien d’exemplaire ! Le pauvre Rumple n’a effectivement jamais été gâté par la vie… On découvrira au fil des saisons qu’il est en réalité le fils de Peter Pan et de la Fée Noire. Mère cruelle et manipulatrice, la Fée Noire prétend aimer son fils mais n’en a jamais montré la moindre preuve… Elle se servira même du fils de celui-ci, Gideon, pour arriver à ses fins, erreur fatale que Rumple ne lui pardonnera jamais. La Fée Noire connaîtra une défaite cinglante en fin de saison 6 des mains de son fils et ne causera plus jamais de problème à Rumple et sa famille.

Résultat de recherche d'images pour "once upon a time rumple black fairy"

 

  • Cendrillon (Dana Ramirez)

Présentée en saison 7, Jacinda, la nouvelle version de Cendrillon sous la malédiction, pense être une mère célibataire. Or, elle a en fait eu sa fille Lucy de son mariage avec Henry Mills, devenu adulte (Andrew J. West). Ayant beaucoup de difficultés financières, Jacinda perdra la garde de sa fille au profit de sa belle-mère, Victoria Belfrey (Gabrielle Anwar). Elle finira par récupérer sa fille et retrouvera les bras de son époux une fois la malédiction brisée afin que tous trois vivent heureux jusqu’à la fin des temps.

Résultat de recherche d'images pour "once upon a time jacinda lucy"

 

  • Lady Tremaine (Gabrielle Anwar)

Victoria Belfrey, alias Lady Tremaine, alias Raiponce, aime profondément Anastasie (Yael Yurman)… mais beaucoup moins Javotte (Adelaide Kane) ! Cette dernière fera alors tout pour se venger de son indigne mère et créera la malédiction qui enverra nos héros à Hyperion Heights. Raiponce était pourtant une mère aimante, avant d’être enfermée par Mère Gothel dans une tour puis être consumée par la jalousie de voir son époux remarié à la mère de Cendrillon à sa libération et de se sentir impuissante face à l’intérêt que ses filles, notamment Javotte, portaient à cette étrangère. Cependant, elle connaîtra l’ultime rédemption en se sacrifiant pour sa fille Javotte, après s’être battu bec et ongles pour ressusciter sa fille Anastasie, offrant ainsi aux deux sœurs un nouveau départ.

 

  • Mère Gothel (Emma Booth)

Mère Gothel n’a de mère que son nom, car il s’agit là d’une des pires mères de la série avec la Fée Noire ! La naissance de sa fille Alice n’est en fait qu’un stratagème qu’elle a mis en place afin de sortir de la tour dans laquelle elle avait piégé Raiponce, qui l’a piégée à son tour ! Seule une personne de son sang pouvait la remplacer dans cette prison dorée et c’est ce pourquoi elle a séduit le double de Hook en se faisant passer pour Raiponce afin d’enfanter l’objet de sa délivrance. Elle condamnera sa fille à prendre sa place et plus tard, à ne pouvoir approcher son père sous peine de lui briser le cœur, au sens propre du terme. Souhaitant mettre à profit les pouvoirs de sa fille dans son but personnel, Alice choisira le camp de son père et vaincra sa mère en la transformant en arbre.

Image associée

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.