De l’encre à l’écran – Big Little Lies (Attention spoilers)

Big Little Lies, la série qui a enflammé les critiques et le public, a eu un franc succès ici en France grâce a sa diffusion sur OCS 24 heures après sa diffusion américaine. Nous vous en parlions beaucoup au mois d’avril puisque vous l’aviez choisie pour être notre série mise à l’honneur. Vous aviez alors pu profiter de l’habituel bilan de saison, mais aussi d’une présentation du casting ainsi que d’un concours fait en partenariat avec Albin Michel afin de remporter un exemplaire du livre dont est adaptée la série. En effet, à l’origine, c’est l’auteure Liane Moriarty qui a écrit les aventures de Madeline, Celeste et Jane. Comme nous aimons aller au bout des choses, nous avons lu pour vous Petits secrets, grands mensonges (version française de Big Little Lies ndlr) toujours disponible dans les librairies !

 

  • Une adaptation fidèle

Les plus friands de littérature connaissent bien le problème, généralement, les adaptations live de nos livres fétiches sont vraiment bien en dessous de l’œuvre originale. Parfois, nous crions même au sacrilège (et ce n’est rien de le dire). Heureusement, ce n’est pas le cas pour Big Little Lies. La série a su capter l’ambiance particulière qui se dégageait du livre afin de le représenter correctement à l’écran. Alors que c’est souvent ce qui pose problème lors d’une adaptation, c’est ici précisément le point qui est le mieux étudié et mené par la réalisation de la série. C’est grâce à une bande son exceptionnelle ainsi (et surtout) qu’à la mise en scène époustouflante de Jean-Marc Vallée que les amateurs du livre ne seront pas dépayser. Même dans la construction de ses épisodes, et de manière plus large, dans la construction de la saison dans son ensemble, Big Little Lies respecte à merveille ce qu’avait déjà créé Liane Moriarty. L’aspect technique de la série était déjà maîtrisé et les fondements d’une bonne adaptation étaient déjà présente. Quant au scénario les grandes lignes restent les mêmes : addictives, passionnantes, et même à couper le souffle.

 

  • … Mais certaines différences

Une adaptation fidèle oui, mais soyons réaliste : un livre de plus de 400 pages est impossible a adapter dans son intégralité, même avec 7 épisodes de près d’une heure. Les scénaristes ont dû faire des choix et ce n’est jamais simple. Les plus gros changements se sont fait du côté de Madeline. En effet, la mère de famille se retrouve soudainement amputé d’un enfant (Fred n’existe pas dans la série) mais fait également preuve d’adultère ce qui est totalement inédit dans le livre. Le personnage incarné par la belle Reese Witherspoon est pourtant fidèle à celui du livre, il prend simplement un chemin différent dans l’adaptation. Sa relation avec Ed est également beaucoup plus compliquée dans la série. Plusieurs fois il nous arrive de supposer que Madeline n’est pas amoureuse d’Ed mais plutôt l’idée de l’homme parfait, un homme qui reste et qui n’abandonne pas.

Mais Madeline n’est pas la seule impactée par les changements entre la série et le livre. En effet, le personnage de Saxon Banks est beaucoup plus développé (d’une certaine manière) dans le livre. Alors qu’il est simplement effleuré dans la série, le livre, lui, l’assimile immédiatement à Perry. Il n’est plus un inconnu mais un membre de la famille Wright ! En ce qui concerne la fin de la série, Big Little Lies, la série, a décidé de créer quelque chose de beaucoup plus doux et beau que Petits secrets, Grands mensonges qui est beaucoup plus clinique face à la mort de Perry. La fin de la série a presque l’air d’un petit conte tant la dernière séquence est la définition même du « tout est bien qui fini bien » contrairement au livre qui poursuit son récit et nous raconte également comment Celeste mais également Bonnie vivent les événements de la fameuse soirée quiz.

 

  • Deux œuvres complémentaires

Les deux œuvres, avec leurs similarités et leurs différences ne forment finalement qu’une seule et même œuvre incontournable et réussie. Big Little Lies et Petits secrets, Grands Mensonges sont deux projets réussis séparément, mais c’est lorsque nous avons les deux entre nos mains que nous pouvons réellement savourer toutes les subtilités de l’histoire racontée mais aussi des personnalités de ses personnages qui ne cessent d’être passionnants de bout en bout.

Fiche technique du livre

 

Titre original : Big Little Lies
Titre français : Petits secrets, Grands mensonges (renommé Big Little Lies après la diffusion de la série)
Auteure : Liane MORIARTY
Éditions : Albin Michel
Date de parution française : 31 Août 2016
Pour vous le procurer :
Fnac : 22€
Amazon : 22€

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de série ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*