Breaking Bad : Les épisodes préférés de la rédac’ !

Aujourd’hui Breaking Bad, série acclamée par le public mais aussi par les critiques, fête ses 10 ans ! A cette occasion, nous nous parlons des cinq épisodes qui nous ont le plus marqués dans la série.

  • Lizzie

Titre : One Minute
Saison : 3
Episode : 7
Synopsis : Quand Hank frappe Jesse au visage, ce dernier est défiguré. Il menace alors de porter plainte contre la DEA. Walter, lui, travaille difficilement avec son nouvel assistant, Gus. Il va alors proposer un marché à Jesse.
Pourquoi ? : D’abord parce que cet épisode possède une scène d’ouverture inoubliable mais aussi une fin exceptionnelle. One Minute est un condensé d’émotions en tous genres. De la compassion pour le personnage de Jesse à la peur pour Hank dans la scène de fermeture, l’épisode nous transporte complètement pendant une heure. Humain et violent, l’épisode représente absolument tout ce qui est bon dans Breaking Bad. Une réalisation soignée, un scénario passionnant et un casting grandiose.
La citation qui marque : “Je ne veux plus rien à faire avec toi. Depuis que je t’ai rencontré, tout ce qui a toujours compté pour moi est terminé. Parti. Mort ! Depuis que j’ai rencontré le grand Heisenberg ! Je n’ai jamais été aussi seul ! Je n’ai plus rien ! Tout est parti !”

  • Teobald

Titre : Face Off
Saison : 4 
Episode : 13
Synopsis : Jesse est interrogé par le FBI pour savoir pourquoi il a indiqué que Brock avait été empoisonné par de la ricine aux médecins. Finalement, il est relâché car l’analyse a montré que l’empoisonnement a été causé par du muguet. Walt se sert du Tio dans la maison de retraite pour piéger Gus.
Pourquoi ? : Car cet épisode est selon moi l’apogée de la série. Les 10 dernières minutes sont absolument épiques. Jesse apprend que c’est Walt qui a empoisonné Brock, le fils de sa petite amie. Grosse révélation qui va changer à jamais la relation entre les deux anciens compères. Mais c’est surtout une tension à toute épreuve, presque insoutenable, qui conduit finalement à la mort tant attendue de Gus, sur une scène absolument géniale, où on le croit survivant de l’explosion de la chambre d’hôpital avant de finalement découvrir la moitié de son visage ravagée par l’explosion. Gus finit par s’effondrer.
La citation qui marque : “C’est fini, on ne craint plus rien.” “Walt, est-ce que c’était toi?”. “J’ai gagné”.

  • Xanda

Titre : Cat’s in the Bag…
Saison : 1
Episode : 2
Synopsis : Après leur mésaventure dans le désert, Walter et Pinkman doivent se débarrasser des corps des deux trafiquants qu’ils ont éliminés. Leur tâche se complique quand ils découvrent avec stupéfaction que l’un d’entre eux a survécu. Les deux acolytes ne sont pas d’accord quant à la marche à suivre. De son côté, Skyler s’interroge sur le comportement étrange de son mari. Intriguée par un appel, elle mène l’enquête pour découvrir ce qu’il fabrique. Au lycée, Walter ne parvient pas à faire abstraction de ses ennuis…
Pourquoi ? : Parce que c’est dès le deuxième épisode de la série que nous comprenons que Jessie et Walter vont vivre des moments épiques ensemble. Avec cet épisode, le ton est donné : les deux compères doivent se débarrasser d’un corps. Alors que Walt fait à Jessie une liste des choses à acheter, celui-ci ne trouve pas de bassine assez grande pour y plonger un homme entier et décide d’aller à l’encontre des instructions de son acolyte en dissolvant le corps dans la baignoire, ce qui n’est vraisemblablement pas une bonne idée… Tout au long de la série, Jessie apprend de ses erreurs, et cet épisode est sa première leçon.
La citation qui marque : “Que voulais-tu savoir déjà ? Ah, oui : pourquoi je voulais que tu achètes une bassine en plastique. L’acide hydrofluorique n’attaque pas le plastique mais il peut dissoudre le métal, la pierre, le verre… et la céramique. Voilà pourquoi.”

  • LittlePoppy

Titre : Phoenix
Saison : 2
Episode : 12
Synopsis : Walt ne fait plus confiance à Jesse depuis que celui-ci consomme de la drogue avec sa petit-amie Jane qui est accro. Il a d’ailleurs procédé lui-même à la transaction avec Gustavo Fring et laisse Jesse sans explication sur la disparition des 20 kg de drogue qui ont alors disparu de son appartement pendant que lui et Jane étaient inconscients. Lorsque Jesse comprend ce qu’il s’est passé, il compte récupérer sa part de l’argent que Walt refuse de lui donner tant qu’il ne sera pas clean. Jane menace Walt de tout révéler à la police et ce dernier accepte donc de leur remettre la moitié du butin. Plus tard, Walt retourne à l’appartement de Jesse et ne fait rien lorsqu’il assiste à l’overdose de Jane qui lui coûtera la vie.
Pourquoi ? : Cet épisode n’est pas mon favori, le temps ayant passé, il me faudrait tout revoir pour en décider. En revanche, il s’agit de celui qui m’a le plus marquée, choquée, révoltée. C’est dans cet épisode que l’on comprend qu’il n’y aura pas de retour en arrière pour Walt. Que le gentil professeur et père de famille a franchi un point de non retour. Au-delà de son besoin de tout maîtriser pour la sécurité de son entourage, au delà de la manipulation dont il use sur Jesse, Walt va jusqu’à sacrifier une vie humaine parce qu’elle le gêne, parce qu’elle interfère dans ses plans, parce qu’elle pourrait l’empêcher de mener à bien son projet et entraver l’emprise qu’il a sur Jesse. C’est alors que l’on comprend aussi que tôt ou tard, Jesse et Walt deviendront de mortels ennemis, que ce crime et cette trahison seront un jour révélés et qu’ils se montreront tous deux sans pitié.
La citation qui marque : “C’est absurde, j’ai tellement d’argent sous la main que pour le compter je suis obligé de le peser sur la balance de ma salle de bain et je ne peux pas le dépenser, je ne peux pas en parler à ma famille et toute ma famille pense que je suis au bord de la banqueroute! Vraiment, c’est grotesque!” – “Ce doit être pour ça que les gangsters entretenaient des grues.” – “Quoi?” – “Des copines. Comme dans L’Enfer est à lui. ”

  • Bonus

Titre : Fly
Saison : 3
Episode : 10
Synopsis : Jesse et Walt refont équipe pour cuisiner de la meth, mais quand une mouche rentre dans leur laboratoire, Walt devient obsessionnel. Il cherche à la tuer à tout prix avant qu’elle ne contamine leur marchandise.
Pourquoi ? : Fly est un épisode particulier dans la série, c’est pourquoi nous l’avons choisi en bonus. Bottle Episode de la série (c’est à dire épisode à très petit budget), il se déroule entièrement dans le laboratoire de Walt et Jesse et seuls Bryan Cranston et Aaron Paul apparaîtront au casting. La production n’avait plus de budget pour en faire plus. Toutefois, l’épisode est considéré par beaucoup comme un véritable chef d’oeuvre. Certains iront même jusqu’à dire que l’épisode est le meilleur de la série alors que pendant 45 minutes, nous observons Jesse et Walt tenter de tuer une mouche. L’épisode ne se réduit pas à cela puisqu’il s’agira d’un épisode clé qui nous permettra d’en savoir plus sur le personnage de Walt, sur son passé, ses sentiments et ses motivations. Probablement l’épisode le plus philosophique de la série, il est également drôle et regorge de citations cultes comme l’iconique : “Gatorade Me Bitch!
La citation qui marque : “Je lui ai dit que j’avais une fille et il m’a dit qu’il en avait une aussi. Il m’a dit « N’abandonne jamais ta famille ». Et je n’ai jamais abandonné. J’ai suivi son conseil. Mon Dieu, cet univers est imprévisible, rien n’est inévitable, c’est le pur chaos. Ce sont des particules subatomiques en perpétuelle collision, sans but précis. C’est ce que la science nous enseigne mais qu’en est-il vraiment ? Qu’est ce qui nous dit que cette nuit-là quand cet homme a perdu sa fille, que c’est moi qui buvais un verre avec lui ? Je veux dire, comment ceci pourrait être le fruit du hasard ?”

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.