10 séries LGBTfriendly à binger après Sense8 !

Sense8 est notre série du mois, et comment parler de cette série sans aborder les nombreuses représentations qu’elle contient ? Les minorités sont à l’honneur dans Sense8. Elle fut, par exemple, l’une des premières à mettre sur le devant de la scène un personnage transgenre joué par une actrice transgenre. Bref, rien que pour ça, la série nous manque, et nous savons que vous êtes nombreux.ses dans le même cas. Le temps n’y fera malheureusement rien. Nous vous proposons donc de vous consoler avec ces 5 séries LGBTfriendly qui proposent aussi une diversité ethnique. Elles sont toutes disponibles en visionnage en France !

  • Euphoria

Titre original : Euphoria
Chaîne de diffusion française : OCS
Regardez-là parce que… la série est excellente tout simplement. Attention toutefois, Euphoria peut heurter la sensibilité des plus jeunes puisqu’elle aborde des thèmes comme l’addiction, la drogue ou encore les violences sexuelles. La série est une des rares à avoir intégré deux personnages LGBT+ en tant que personnages principaux, une lesbienne, qui s’avère aussi ne pas être blanche et interprétée par l’exceptionnelle Zendaya, ainsi qu’une femme transgenre, qui elle, est interprétée par Hunter Schaffer. En plus d’aborder des thèmes importants, la série est un chef d’oeuvre en terme de réalisation et de mise en scène.
Et ça ressemble à Sense8 ? Si le ton général de la série n’a rien à voir avec Sense8, nous apprécions, dans l’une comme dans l’autre, la réalisation impeccable et les représentations justes qui sont faites des minorités. On aime également, dans l’une comme dans l’autre, le casting attachant qui crève l’écran.

  • Feel Good

Titre original : Feel Good
Chaîne de diffusion française : Netflix
Regardez-là parce que… la communauté lesbienne est invisibilisée et Feel Good leur donne enfin une visibilité ! Créée par Mae Martin, la série est une sorte d’autobiographie pour la stand-uppeuse canadienne. Feel Good traite de divers sujets avec une justesse et une simplicité déroutante. Nous suivrons les personnages de Mae (Mae Martin) et de Georges (Charlotte Ritchie) qui feront leur possible pour que leur histoire fonctionne malgré les diverses problématiques qu’elles vont rencontrer. C’est une série idéale pour le binge-watching de par son format.
Et ça ressemble à Sense8 ? Comme Sense8, la série donne la parole aux concernées puisque cette dernière est créée par les soeurs Wachowski, toutes deux des femmes transgenre. Mae Martin est aussi une personnalité LGBT+ et il est clair qu’elle a mis son coeur dans Feel Good, à l’image des Wachowski avec Sense8.

  • One Day At A Time

Titre original : One Day At A Time
Chaîne de diffusion française : Netflix (saisons 1 à 3)
Regardez-là parce que… Il s’agit d’une série qui bénéficie de très bons personnages LGBTQIA+, notamment un des personnages principaux : Elena. Si elle l’ignore encore au début de la série, c’est dans un épisode dédié aux genres non binaires qu’elle réalise son attirance pour le genre féminin. Elena est une personne extrêmement engagée dans la cause des droits LGBTQIA+, c’est donc un thème qui revient très souvent dans la série.
Et ça ressemble à Sense8 ? One Day At A Time étant une sitcom et Sense8 un drame, on pourrait croire qu’elles n’ont rien en commun, et pourtant ! Elles partagent une chose très importante : les minorités y sont très bien représentées. De plus, on appréciera que ces deux séries envoient des messages positifs et mettent du baume au cœur aux téléspectateurs.

  • Orange is the new black

Titre original : Orange is the new black
Chaîne de diffusion française : Netflix
Regardez-là parce que… En plus d’avoir un large panel de personnages LGBTQIA+, la série aborde bien d’autres thématiques importantes tout au long de ses 7 saisons. Avec un casting majoritairement féminin incluant d’ailleurs des personnes concernées ainsi que des femmes racisé.es, la série s’impose dans le paysage télévisuel comme une référence en terme de représentation. Et en plus, la série est cool. Que demander de plus ? Attention toutefois aux scènes de violences, nombreuses dans la série.
Et ça ressemble à Sense8 ? Orange is the new black se déroulant dans une prison, la série nous fait forcément beaucoup moins voyager et donc rêver que Sense8, c’est indéniable. Toutefois, les deux séries sont un drama et les deux défendent des idées et des valeurs importantes. Orange is the new black a d’ailleurs été la première série à mettre sur le devant de la scène une actrice transgenre noire, Laverne Cox, qui est aussi la première femme transgenre noire à avoir été nominé aux Emmy Awards. Rien que ça.

  • Pose

Titre original : Pose
Chaîne de diffusion française : Canal+ Séries
Regardez-là parce que… C’est la série qui a réuni le plus large cast transgenre de l’histoire de la télévision ! Déjà historiquement, ça se place là. La série est unique et ne ressemble à aucune autre. Elle s’arme de personnages touchants et attachants ainsi que d’une mise en scène à couper le souffle. Pose nous plonge dans le milieu du spectacle, principalement du voguing. C’est une série comme il n’en existe aucune autre.
Et ça ressemble à Sense8 ? Pas vraiment, mais si vous êtes en quête de série qui sortent du lot, Pose en fait partie ! C’est en sa singularité qu’elle vous fera penser à Sense8, en plus de la diversité du casting bien sûr !

  • Sex Education

Titre original : Sex Education
Chaîne de diffusion française : Netflix
Regardez-là parce que… C’est absolument génial ! Bon, toutes les séries de cet article le sont, mais Sex Education a l’avantage d’être une série feel good en plus du reste. Série britannique, elle a un humour décalé mais appréciable, qui n’est jamais trop lourd. En plus d’avoir plusieurs personnages LGBTQIA+, la série à une valeur éducative puisqu’elle n’hésite jamais à utiliser les bons termes (il faut dire qu’il existe peu de séries mentionnant le mot pansexuelle), mais aussi en donnant des pistes éducatives sur le consentement et la sexualité en général. Sex Education est, avec BoJack Horseman, une des rares séries à aborder la question de l’asexualité (bien que ce soit assez bref).
Et ça ressemble à Sense8 ? Comme cette dernière, Sex Education fait du bien au moral ! Elle nous donne envie d’être plus tolérant, et de nous ouvrir aux autres. Pour le moment, la série n’a que deux saisons, et elle est idéale pour le binge watching…

  • Skam France

Titre original : Skam France
Chaîne de diffusion française : France tv slash
Regardez-là parce que… Enfin une série française qui aborde correctement les thématiques liées aux minorités ! Skam France, c’est l’adaptation française de la série norvégienne SKAM. Il faut s’armer d’un peu de patience (saison 3) pour que les minorités soient vraiment mises en avant, mais c’est le cas. La série suit l’histoire d’un groupe d’adolescent et le but de Skam France, c’est de dépeindre au plus proche de la réalité la jeunesse actuelle. Personnage féminins, gays, lesbiens, bisexuels et même transgenre (si si c’est possible en France aussi)… Bref, ça fait du bien.
Et ça ressemble à Sense8 ? Ce qui vous fera penser à Sense8, c’est sûrement l’amitié qui uni tout ce petit groupe d’ados. Les liens qui se créent entre les personnages sont forts, et c’est un atout indéniable de la série.

Titre original : Tales of the City (revival)
Chaîne de diffusion française : Netflix
Regardez-là parce que… Ca fait du bien. Cette série, elle montre à quel point la communauté LGBTQIA+ peut être une nouvelle famille. A notre connaissance, il n’existe aucune autre série qui retranscrive cela aussi justement. Regarder le revival de Tales of the City, c’est vous donner l’impression que vous rentrez chez vous (et vous n’avez pas besoin d’avoir vu l’original pour avoir cette impression). C’est une série pleine de réconfort, qui est aussi pleine de réflexion sur la communauté et sur la société de manière générale. Elle aborde des thématiques importantes concernant la communauté LGBTQIA+ qui sortent un peu des sentiers battus que nous avons l’habitude de voir dans d’autres séries, et c’est plaisant de sentir que les scénaristes de ce revival savaient de quoi iels parlaient. Pour l’anecdote, cette saison a été showrunnée par Lauren Morelli, qui a quitté son mari lorsqu’elle travaillait sur Orange is the new black pour se marier avec Samira Wiley, l’actrice qui interprétait Poussey !
Et ça ressemble à Sense8 ? Ce n’est pas de la science-fiction et toute la série se déroule à San Francisco… Mais globalement, nous avons envie de dire que ça y ressemble pas mal quand même. Ce qui a fait le succès de Sense8, ce sont ses personnages, emblématiques et attachants, cette impression de faire partie de LEUR groupe. Les personnages de Tales of the City ont un peu le même impact. Si les personnages et les liens des personnages de Sense8 vous manquent, regardez Tales of the City. Par contre, vous risquez d’avoir deux fois plus de personnages qui vous manquent à la fin du visionnage…

  • The L Word: Generation Q

Titre original : The L Word: Generation Q
Chaîne de diffusion française : Canal+
Regardez-là parce que… c’est le revival d’une série culte, pour commencer. La série mère, The L Word, est une référence de la culture LGBTQIA+. A nos yeux, The L Word commence à vieillir, et son revival arrive au bon moment. Generation Q est encore plus inclusive et mieux écrite. Elle allie parfaitement les anciens personnages aux nouveaux et le rendu est tout simplement parfait et à la hauteur de nos espérances.
Et ça ressemble à Sense8 ? C’est, comme Sense8, une série hyper inclusive qui met en avant les liens que peuvent tisser des personnes entre-elles. C’est une série positive qui est à voir.

  • Vida

Titre original : Vida
Chaîne de diffusion française : Starzplay
Regardez-là parce que… C’est une série entièrement réalisée, produite et scénarisée par des femmes d’origine latino-américaines ! Rien que ça ! Vida est une série dont on parle peu mais qui mériterait d’être plus mise en avant. Avec ses trois saisons, la série aborde des thèmes importants, incluant la sexualité, le deuil, la famille… C’est une série qui vous fera passer du rire au larme et qui vous marquera à coup sûr. Vous vous attacherez à coup sûr aux deux héroïnes de Vida, tant elles sont humaines et surprenantes.
Et ça ressemble à Sense8 ? Concrètement, ce n’est même pas la série avec le plus de représentation LGBTQIA+, c’est même plutôt l’inverse. Vida est une série souvent décrite comme queer, mais c’est surtout une série qui est dirigée par des personnes concernées. Avec un casting quasiment entièrement latino-américain et des lead féminines, la série a indéniablement sa place dans ce top tant elle concorde aux valeurs de Sense8.

Lizzie

Lizzie

Moi c'est Lizzie, accro au cinéma, aux séries, et à la littérature. Il paraît que je suis un mélange étrange de Monica Geller, et Jesse Pinkman. Perso je pense que je suis la dernière sœur Gallagher cachée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.