Young Sheldon : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

Young Sheldon est un prequel de la série The Big Bang Theory centré sur l’enfance de Sheldon Cooper (Iain Armitage) lorsque celui-ci vivait au Texas avec sa famille. On y découvre donc les Cooper : ses parents Mary et George (joués par Zoe Perry et Lance Barber), sa grand-mère “Meemaw” (Annie Potts), son frère Georgie (Montana Jordan) et sa soeur jumelle Missy (Raegan Revord). Une famille ayant parfois du mal à gérer le génie atypique du petit Sheldon. Cette première saison a débuté alors que ce dernier entrait au lycée à l’âge de 9 ans, un évènement qui amène forcément à des situations comiques tout le long de la saison. Nous vous l’avions dit en janvier, CBS a déjà commandé une saison 2 alors que la première n’était même pas terminée ! Mais parlons-en de cette première saison : qu’en a pensé la rédac’ ?

Cet article peut contenir des spoilers.

  • Le Sheldon Cooper qu’on aime

Young Sheldon : l'avis de la rédac' sur la saison 1 !

Une chose est sûre : Iain Armitage est un excellent choix pour le rôle et son interprétation de Sheldon est excellente. Les spectateurs qui connaissent The Big Bang Theory et le personnage de Sheldon Cooper ne pourront pas dire que cette version miniature n’est pas fidèle au personnage original. On retrouve toutes les petites manies que Sheldon possède depuis l’enfance, ce qui rend certaines situations encore plus drôles que dans The Big Bang Theory car si dans cette dernière Sheldon est adulte et ne fait presque pas subir ses manies à ses proches (en ne comptant pas son colocataire Leonard pendant plus de la moitié de la série), dans Young Sheldon, toute sa famille doit se plier aux exigences et particularités du petit génie. Mais ce qui ravira les fans de The Big Bang Theory, c’est la découverte de l’origine de certaines de ses passions, comme dans l’épisode 4 quand il découvre grâce à son ami Tam (Ryan Phuong) les comics ou encore les références à l’émission du professeur Proton que Sheldon vénérera encore, même adulte. Alors que sa version adulte peut facilement agacer dans The Big Bang Theory, nous nous retrouvons souvent attendris par le personnage principal de ce spin-off grâce à une interprétation touchante du jeune Iain Armitage.

 

  • Des personnages attachants

Young Sheldon : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

La force de cette série ne réside pas uniquement en son personnage principal mais également en ceux qui l’entourent. Car si Sheldon était le plus connu, nous avons pris plaisir à découvrir sa famille parfaitement composée par des acteurs à l’alchimie évidente sur le petit écran. La grand-mère, “Meemaw” possède une relation toute particulière avec Sheldon développée tout le long de la saison. On y voit aussi un père dont parle rarement Sheldon dans The Big Bang Theory et on comprend lors de cette saison qu’une relation très complexe relie ces deux personnages ce qui permet d’avoir une réelle profondeur à la série au delà de son aspect comique. Nous retiendrons l’épisode 8 de la saison quand son père veut l’emmener voir le lancement d’une fusée à Cap Canaveral (Floride) : un épisode très touchant pour la relation père/fils. Dans Young Sheldon, on comprend qu’il n’est pas facile de grandir avec un enfant atypique comme Sheldon mais aussi, qu’inversement, il est compliqué pour un enfant à l’intelligence très développée de grandir dans une famille moyenne du Texas. Une enfance compliquée puisque sa mère le protège énormément et peut-être même trop. Il est cependant dommage que la relation entre Sheldon et sa soeur jumelle Missy ne soit pas un peu plus développée, même si nous avons eu un réel coup de cœur pour le personnage de la petite fille qui, à sa manière, sait se montrer aussi maligne que son frère jumeau.

 

  • Une série qui ne s’adresse pas qu’aux fans de The Big Bang Theory

Young Sheldon : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

Si nous devions retenir un autre point positif de la série, c’est qu’elle ne s’adresse pas uniquement aux fans ou connaisseurs aguerris de The Big Bang Theory. Ce qui est toujours compliqué lors de la conception d’un prequel, c’est de pouvoir toucher un public un peu plus large que celui qui regarde déjà la série sur laquelle est basée le spin-off. Nous pensons réellement que c’est une mission réussie pour CBS puisque Young Sheldon s’adresse tout autant aux fans de The Big Bang Theory qu’à n’importe quelle personne étrangère à cette dernière : ses fans y verront les références, mais ces références ne sont pas importantes au point de casser le comique de certaines situations ou la compréhension de l’histoire. Nous parlerons plus de clins d’œil fait aux fans de The Big Bang Theory tout le long de cette première saison, ce qui permet donc à n’importe qui d’apprécier Young Sheldon comme une série indépendamment de The Big Bang Theory

 

Il n’y a pas de doute là-dessus : Young Sheldon est une sitcom agréable à regarder, amusante et légère. On rit et on ressent même parfois des émotions pour le personnage de Sheldon et sa famille tout le long de la saison. Nous espérons pour la suite que sa relation avec sa soeur sera plus mise en avant, ainsi que celle avec son frère Georgie un peu plus effacé que les autres personnages. Notre note : 4/5.

lovebug

lovebug

Marie, Potterhead de 26 ans, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. J'aime l'histoire, la littérature, le graphisme, le cinéma, la lecture et bien sûr, les séries. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.