This Is Us : l’avis de la rédac’ sur la saison 2 !

La deuxième saison de la série dramatique This Is Us s’est achevée le 13 mars dernier sur la chaîne NBC aux États-Unis et, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle nous aura beaucoup bouleversé, épisode après épisode… Alors que la première saison de This Is Us fut un réel coup de cœur l’année dernière, qu’en est-il de la saison 2 de la série ? Verdict immédiatement !

 

  • Une série toujours aussi émotionnellement chargée

Avec une première saison aussi bien maîtrisée émotionnellement parlant, nous étions tous un peu inquiets quant à la suite de la série : comment faire au moins aussi bien ? Eh bien, il semblerait que la série ait suivi le chemin parfait pour cette deuxième saison. Alors que la première saison nous amenait à connaître les personnages, cette saison, elle, nous a appris à évoluer, mais aussi à échouer, avec eux : Randall (Sterling K. Brown) et Beth (Susan Kelechi Watson) qui accueillent Deja (Lyric Ross) chez eux après être devenus famille d’accueil, la blessure de Kevin (Justin Hartley), sa relation avec Sophie (Alexandra Breckenridge), la grossesse de Kate (Chrissy Metz), son mariage avec Toby (Chris Sullivan), et bien sûr le mystère planant sur la mort de Jack (Milo Ventimiglia), résolu dans l’épisode 14, Super Bowl Sunday. Cependant, même si cet épisode a probablement été l’épisode le plus remarquable et le plus touchant et émouvant de la série – à tel point que cet épisode spécial aura signé sa meilleure audience depuis le début de la série -, chaque épisode nous amène son lot d’émotions autour de personnages complexes et toujours aussi bien développés que dans la première saison.

Si on pouvait penser que la série aurait pu retomber comme un soufflet après la révélation de la façon dont est mort Jack, il n’en est rien : les trois épisodes suivants n’en sont pas moins aussi exceptionnels. L’épisode final, qui est entièrement centré sur le mariage de Kate et Toby, qui traversent de nombreux moments difficiles dans cette saison – ce qui est l’occasion de montrer une nouvelle fois qu’ils s’aiment et qu’ils feraient tout pour passer leur vie ensemble -, pourrait paraître too much, mais il n’en est rien : c’est tout ce que les téléspectateurs de This Is Us attendent. Finalement, This Is Us use d’intrigues banales, quotidiennes, et c’est ce qui fait la force la série : chacun peut se reconnaître dans un personnage ou dans une situation. La série arrive à nous faire passer de très nombreuses émotions dans des scènes des plus basiques et qui semblent ne pas avoir d’importance, notamment grâce à son écriture soignée et son casting dirigée avec une grande précision.

 

  • Des performances époustouflantes

Même si c’était déjà le cas dans la première saison, cette saison 2 de This Is Us nous permet de trouver de lourds défauts à tous les personnages, y compris les plus attachants, comme Jack qui était définitivement trop laxiste avec sa fille, Kate qui met du temps à admettre que Toby aussi a perdu un enfant à naître, ou encore Kevin qui souffre de la même addiction dont souffrait son père… Chacun a des fardeaux à porter et voir ces personnages montrer leurs plus grandes faiblesses est rassurant pour les téléspectateurs et nous permet d’être témoins de performances et de scènes remarquables, notamment de la part de Sterling K. Brown et de Justin Hartley qui crèvent littéralement l’écran cette saison avec leur jeu d’acteur irréprochable.

De plus, nous parlons très régulièrement des acteurs adultes, mais le trio adolescent est tout aussi bon, comme dans la scène où Jack annonce à Kevin (Logan Shroyer), Kate (Hannah Zeile) et Randall (Niles Fitch) que lui et leur mère se séparent. Leurs réactions sont déchirantes de réalisme et il est donc impossible de rester indifférent face à cette scène. Les actrices incarnant Tess (Eris Baker) et Annie (Faithe Herman), les filles de Randall et Beth, sont elles aussi à féliciter pour leur jeu face à l’arrivée de Deja dans la famille.

Ces performances exceptionnelles sont possibles grâce à la direction parfaitement menée, mais aussi au charisme de chaque acteur et à l’alchimie qu’ils ont ensemble, puisque les acteurs sont très proches hors tournage. Cette alchimie, on la ressent toujours aussi puissamment entre Jack et Rebecca (Mandy Moore), mais également entre Randall et Beth, qu’on redécouvre cette saison, notamment vis-à-vis de leur décision de devenir famille d’accueil : il existe une dynamique très équilibrée dans ce couple qui rend leur relation hors du commun et très fortes.

 

Avec un final moins ancré dans l’émotion que le reste de la saison, cette deuxième saison de This Is Us fait un quasi sans faute. Nous avons désormais hâte de découvrir la saison 3 de la série où une troisième timeline, ouverte lors de l’épisode spécial du Super Bowl, sera explorée par le biais de Tess adulte (Iantha Richardson). Notre note : 4.5/5.

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.