The Witcher : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

Diffusée depuis le 20 décembre dernier sur Netflix, la série The Witcher, inspirée de la saga littéraire éponyme par Andrzej Sapkowski, a eu un succès certain auprès des téléspectateurs. On découvre dans ces huit premiers épisodes l’univers de Géralt de Riv (Henry Cavill), un chasseur de primes qui tue les monstres et autres créatures fantastiques terrorisant les habitants des contrées médiévales qui sont ravagées également par une guerre vieille comme le monde. Mais qu’a pensé la rédac’ de cette adaptation en série de la franchise du désormais célèbre sorceleur ?

https://www.youtube.com/watch?v=pNQrfslEa7k

  • La mise en scène

La série nous présente l’intrigue en plusieurs parties qui se déroulent en parallèle les unes des autres. Nous avons d’un coté l’histoire de la jeune Cirilla (Freya Allan), princesse de Cintra dotée de pouvoirs extraordinaires, qu’elle apprend peu à peu à apprivoiser en tentant de survivre tant bien que mal au massacre de sa famille par les Nilfgaardiens, l’armée qui s’oppose farouchement aux Royaumes du Nord dont Cintra fait partie. Son apparition dans la série paraît un peu précipitée pour ceux qui connaissent la chronologie de l’intrigue dans les romans, mais on peut comprendre rapidemment en regardant les épisodes jusqu’au bout qu’elle était tout de même nécessaire à l’écriture de la série et à la compréhension de l’histoire en elle-même.

On nous présente d’une autre part Géralt de Riv, le protagoniste, un sorceleur solitaire et stoïque qui va de villages en cités, aidant les habitants et récupérant les primes proposées pour la mort de créatures terrifiantes, tout comme il est décrit dans les livres, c’est à dire sous forme de recueil d’aventures plus intenses les unes que les autres. Il rencontrera Jaskier (Joey Batey), un barde loufoque et extrêmement bavard qui contraste avec la personnalité froide et détachée du sorceleur et qui apporte une touche d’humour et de joie de vivre à l’ambiance parfois sombre et pesante de la série.

L’autre personnage principal qui est présenté est Yennefer de Vengerberg (Anya Chalotra), une jeune femme bossue et maltraitée depuis son enfance qui se découvre des dons magiques et se retrouve au cœur de l’Académie d’Aretuza dont Tissaia de Vries (Myanna Buring) est l’archimage et qui formera coûte que coûte Yennefer à devenir l’une des magiciennes les plus puissantes de l’histoire.

La mise en scène peut paraître pour certains compliquée à suivre, étant donné que non seulement, la série nous présente plusieurs fils d’intrigues et personnages à la fois, mais qu’en plus des retours en arrière viennent se placer dans les épisodes sans qu’il n’y ait vraiment d’indicateurs de changement spatio-temporel. La fin est tout de même très bien écrite, car elle permet au téléspectateur de comprendre la raison de cette présentation un peu particulière des épisodes et du déroulement des différents événements, ainsi que de saisir l’importance de chacun des personnages et de leurs aventures pour comprendre leur rôle dans la trame principale.

The Witcher : l'avis de la rédac' sur la saison 1 !

  • Le casting

Le casting se revèle étonnant mais intéressant, puisque le choix pour l’interprétation du rôle principal de Géralt par Henry Cavill (Man of Steel),désormais célèbre grâce à son rôle de Superman, en avait surpris plus d’un. En effet, on s’éloigne totalement du personnage de super-héros auquel l’acteur est attaché pour retrouver une personnalité connue pour être sombre et terriblement imparfaite et ce contraste avait intrigué la plupart des internautes. Néanmoins, le jeu qu’il fait de Géralt ressort extrêmement bien travaillée, on ressent réellement un entraînement intensif de la part de l’acteur afin d’entrer dans la peau du sorceleur, avec entre autres des combats à l’épée impressionnants tant au niveau technique qu’esthétique.

Aux côtés d’Henry Cavill se retrouve en tête d’affiche Joey Batey (The Riot Club) dont le nom est certes moins connu que celui de son partenaire à l’écran, mais qui se démarque vraiment dans le rôle de Jaskier, de par le souffle de légèreté et de bonne humeur qu’il apporte à la série.

Les actrices sont également des révélations cette année puisqu’Anya Chalotra (Wanderlust) a interprété avec brio Yennefer de Vengerberg, de sa chute en tant que bossue martyrisée par sa propre famille, à la magicienne vengeresse et séductrice. Autre jeune femme qui nous a impressionné par son jeu, Freya Allan (Gunpowder Milkshake) qui incarne la princesse de Cintra surnommée Ciri dans le série, et qui a réussi à faire ressortir tant bien l’innocence de la jeune fille que son courage et sa force malgré les événements tragiques auxquels elle va devoir faire face tout au long de ses mésaventures.

Triss Mérigold, autre magicienne importante dans l’univers de la saga, est interprétée quant à elle par Anna Schafer (Whistleblower) qui avait été un choix également étonnant puisque le personnage arbore une chevelure rousse flamboyante dans l’histoire d’origine et que la production avait décidé de laisser ce détail, pourtant symbolique, de côté pour la série. Même si on ne la voit que très peu durant les épisodes, l’actrice nous permet tout de même de retrouver la sagesse et le caractère de Triss dans ses dialogues avec Geralt et sa présence, que l’on espère plus soutenue dans les prochaines saisons.

The Witcher : l'avis de la rédac' sur la saison 1 !

On peut donc dire que la série The Witcher a fait ses preuves et que malgré des réticences concernant tant bien le casting que l’adaptation en elle-même, les premiers épisodes valent le coup d’œil. De plus, le dernier opus du jeu vidéo de la franchise a battu son record de joueurs en ligne simultanément sur la plateforme Steam, ce qui prouve d’une certaine manière que l’ambiance de la série a respecté celle de la sage, ou du moins du jeu, au point de donner aux téléspectateurs l’envie de continuer l’aventure en ligne. L’une des musiques de la série « Toss A Coin To Your Witcher« , chantée par Jaskier, est même devenue virale sur internet. En tout cas à la rédac’, on valide et on attend avec impatience la suite des épisodes et de l’histoire de Geralt et Ciri, qui sont d’ores et déjà annoncés pour 2021. En attendant, on vous laisse en découvrir ou redécouvrir la première partie sur Netflix. 

Lennahera

Lennahera

Passionnée de cinéma et de séries depuis très jeune, la première à laquelle je me suis vraiment accrochée était The Walking Dead. Aujourd'hui j'adore toujours autant l'horreur comme avec American Horror Story mais mes préférées restent Peaky Blinders et Vikings. J'aime beaucoup l'histoire et la mythologie, les drames me plaisent généralement, et les thrillers psychologiques sont toujours un plaisir pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.