The Originals : L’avis de la rédac’ sur la saison 3

The Originals est la série spin-off de The Vampire Diaries créée par Julie Plec. Après une bonne première saison et une deuxième beaucoup plus mitigée, qu’en est-il de la saison 3 ?

  • Au rythme de l’ennui

C’est malheureux, mais c’est le cas. Cette saison compte un nombre impressionnant d’épisodes inutiles à son actif. L’intrigue tourne en rond sans que jamais rien de concret ne se passe. Il est possible de raccourcir la saison de moitié sans pour autant perdre quoi que ce soit de l’intrigue. Le scénario s’étire tout au long des épisodes multipliant des drames romantiques inutiles et ennuyants à mourir dont nous connaissons l’issu dès les premières minutes. Le manque de suspens est d’ailleurs un problème conséquent dans cette saison voire même dans la série de manière générale. Impossible de prendre un événement au sérieux puisque rien est irrémédiable dans The Originals. Par exemple, impossible de prendre la pseudo mort de Camille au sérieux lors de l’épisode « Savior » (03×09). Il était évident que Camille reviendrait par la suite, d’ailleurs la production n’a même pas essayé de nous le cacher puisque moins d’une semaine plus tard, Julie Plec le clamait déjà haut et fort : « Elle n’est pas morte, elle reviendra ». Dans la même veine, après avoir ressuscité Finn, il était presque évident d’attendre gentiment qu’il meurt pour que la prophétie, contre laquelle se battent les Mikaelson dans cette saison, puisse s’accomplir sans prendre de risque. Décidément, The Originals  ne désire pas tuer de personnages centraux même s’il est évident que c’est parfois nécessaire.

  • L’abondance de personnages étouffe la série

Dans cette saison, le nombre de personnages secondaires a clairement explosé. D’abord,  les Mikaelson se retrouvent au complet : Klaus, Freya et Elijah sont vite rejoints par Kol et Finn, leurs frères, tous deux revenus d’entre les morts (parce que ce n’est plus un secret, personne ne meurt vraiment dans The Originals). Sont en plus arrivés Lucien, Aurora, Tristan et Aya… Ajoutés aux personnages secondaires déjà présent depuis le début ou depuis la saison 2, il devient clairement difficile de s’y retrouver, de savoir qui veut quoi, voir même tout simplement qui est qui. Finalement, le semblant d’histoire de la saison se perd en ajoutant sans cesse des personnages qui n’ont aucune réelle utilité, mais qui remplissent tout de même les blancs (nombreux dans la série). A force d’ajouter des personnages, The Originals perd ses spectateurs dans l’intrigue, et surtout nous ferait presque oublier que la série a pour personnages principaux les Originaux. Les personnages sont donc mal exploités, ne se développent pas, et sont aussi inintéressants que l’histoire qu’ils nous font vivre.  Il est vraiment dommage que The Originals n’ai pas le cran de faire quitter la série à des personnages qui n’ont clairement plus aucune utilité. Si dans « Give ‘Em Hell Kid », le 21ème épisode de cette saison les scénaristes ont décidé de tuer définitivement Davina (ou pas, rien est jamais définitif, rappelons-le), objectivement ce n’est pas suffisant pour pouvoir être sûr d’y voir plus clair dans la saison prochaine. Si Marcel se voit avoir (enfin) une utilité dans le dernier épisode dans cette saison 3, on ne peut pas dire que sa participation dans l’intrigue tout au long de la saison soit transcendante, son absence ne ferait aucune différence notable. Idem pour Vincent, pour Aya, pour Tristan, ou encore Jackson (qui meurt, lui aussi, mais son rôle avait si peu d’intérêt qu’on est presque tenté de l’oublier).

 

  • Où est passé Klaus Mikaelson ?

Le personnage le plus intéressant à exploiter a toujours été Klaus, et l’intérêt de ce dernier est que ce n’est PAS un héro. Klaus est un méchant, rappelons-le, il ne vit que pour lui-même et éventuellement pour sa famille (qui doit l’aimer au risque de se voir enfermer dans un cercueil pendant des centaines d’années). Ou est donc passé Klaus ? Dans cette saison Klaus est méconnaissable. Lucien, son vieil ami, se positionne rapidement comme un ennemi aux yeux des Mikaelson, du moins, il est clair qu’il représente non seulement une menace pour Klaus mais aussi pour sa famille. Lucien n’étant qu’un simple vampire, pourquoi Klaus, qui nous a toujours habitué à tuer sans foi ni loi, n’a pas pris la peine de le tuer directement ? L’argument de l’amitié ne fonctionne pas avec Klaus qui n’a jamais eu d’attache autre que sa famille. Klaus a presque peur de Lucien, mais aussi de ce que pourraient faire Aurora ou Tristan. Comment un hybride peut-il avoir peur de simples vampires qu’il peut non seulement contraindre à faire ce qu’il veut mais aussi, tout simplement, tuer ? Le nombres d’incohérences du genre dans la saison est incroyable et nous oblige à se sortir de la série pour réfléchir à la logique des événements qui s’y trament. Les scénaristes ont pris la position dès le départ de faire un personnage principal quasi immortel, il faut par la suite savoir assumer ses choix et construire une intrigue qui colle avec ce qui est déjà acquis, et ce n’est pas le cas ici. Heureusement que Joseph Morgan est un excellent acteur pour rattraper le fait que le personnage ait été massacré.

 

Note : 1.5/5. Cette saison est une catastrophe: ennuyante, brouillon, mal exploitée. Une intrigue déplorable, des romances inutiles et plates ont fait de The Originals une série qui n’a pas époustouflé la rédaction de Just About TV.

 

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.