The Gifted : l’avis de la rédac’ sur la saison 1 !

C’est le 15 janvier dernier que la saison 1 de The Gifted, la série qui fait suite aux aventures des X-Men créée par Matt Nix (Burn Notice), s’est terminée sur la chaîne FOX aux États-Unis. L’histoire prend place alors que les X-Men n’existent plus et que les mutants rescapés sont considérés comme dangereux par le gouvernement qui les traque dans le but soit de les tuer, soit d’entreprendre des expériences scientifiques sur eux. Si nous pensions surtout suivre la famille Strucker, il n’en est rien puisque c’est un grand groupe de mutants que nous verrons à l’écran tentant de survivre.

 

  • Un casting 5 étoiles pour des personnages forts

Parmi les personnages principaux de The Gifted, nous retrouvons des acteurs bien connus des sériephiles. Entre autres, Stephen Moyer qui incarne Reed, le patriarche de la famille Strucker, et que vous avez pu voir dans True BloodAmy Acker qui joue Kate, la mère, et qui est connue pour AngelAlias et Person of InterestPercy Hynes White qui interprète leur fils Andy et qui a déjà joué dans Between ; et Natalie Alyn Lind, qui prête ses traits à leur fille Lauren et qui est déjà apparu dans Gotham ; mais aussi Sean Teale qui se glisse dans la peau d’Eclipse après avoir joué dans SkinsReign et IncorporatedBlair Redford qui est John et que vous avez pu voir dans The Lying GameEmma Dumont qui interprète Lorna et est apparue dans AquariusJamie Chung qui incarne Blink et est connue pour avoir joué dans Once Upon a Time et Gotham ; ou encore Skyler Samuels qui joue Esme, Sophie et Phoebe et que nous avons pu apercevoir dans Scream Queens.

Avec un casting comme celui de The Gifted, les attentes étaient grandes, surtout pour un univers aussi étendu que celui des X-Men, mais il s’avère que les acteurs ont tous été à la hauteur de nos espérances. Ils partagent une alchimie incontestable, particulièrement les jeunes personnages d’Andy et Lauren dont la complicité est telle qu’elle provoque une multiplication impressionnante de leurs pouvoirs combinés lorsqu’ils se tiennent la main. On notera également que les liens amoureux, s’ils se déclenchent tôt dans la saison, passent complètement au second plan (voire même au troisième) une fois l’intrigue réellement lancée.

The Gifted, grâce à ses personnages forts aussi bien physiquement grâce à leurs pouvoirs que mentalement et moralement, ne ressemble en rien aux séries de super-héros habituelles. Ici, il n’y a pas un héros, mais une multitude de survivants qui essayent de ne pas se faire capturer. En effet, à aucun moment, les mutants n’ont vocation à sauver le monde, ils veulent surtout sauver leur peau et celles de leurs amis, et c’est principalement en cela qu’elle se démarque de ses concurrentes de The CW avec ses séries DC (Arrow, The Flash, Legends of Tomorrow, Supergirl et maintenant Black Lightning) ou même de Netflix avec ses séries Marvel (Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist). Cette première saison de The Gifted est donc loin d’être aussi légère et insipide que nous laissaient croire les teasers. Chaque personnage a ses forces et ses faiblesses que nous apprenons à connaître en même temps qu’Andy et Lauren, puisque nous arrivons dans le camp en même temps qu’eux : de quoi s’attacher aux nouveaux personnages qui nous sont présentés !

 

  • Une action brouillonne et longue

The Gifted est une véritable renaissance pour l’univers des X-Men, même si nous souhaiterions en savoir plus sur leur disparition. En effet, la série nous prouve que même sans les X-Men, une histoire est toujours possible grâce aux survivants restants. Malgré tout, l’action est souvent brouillonne, notamment à cause du nombre de personnages, mais aussi parce que la saison comporte beaucoup d’épisodes. Il est difficile de suivre toutes les storylines sans y être perdu, notamment au milieu de la saison. De plus, le nombre d’épisodes aurait dû être revu à la baisse, car il est clair que le budget pour les effets spéciaux ne suit pas. Une saison plus courte avec de meilleurs effets spéciaux, mais également des événements concentrés sur une plus courte durée, aurait été bien plus efficace.

Nous ne sommes pas ici dans de la grande écriture ou encore dans de la grande réalisation comme avec Legion (dont nous vous parlions lors de son lancement en février 2017) ou avec les séries Marvel/Netflix, mais The Gifted est loin de s’apparenter aux séries du Arrowverse qui ont un côté bien plus “teen” – ce qui est paradoxal, vu l’âge des acteurs de ces séries. The Gifted est clairement ciblée pour les jeunes, mais n’importe quel fan des X-Men sera ravi de retrouver l’univers et les pouvoirs de la franchise dans cette série.

 

Pour conclure, The Gifted est une excellente surprise au casting impressionnant. Avec un tel final, difficile de ne pas vouloir voir rapidement la suite ! Notre note : 4/5.

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.