The Big Bang Theory : l’avis de la rédac’ sur la saison 10

The Big Bang Theory c’est LA sitcom la plus suivie de ces dernières années. La série aux références geeks est devenues incontournables et cela fait maintenant 10 ans que Sheldon, Leonard, Howard, Radj et Penny nous font rire… Enfin est-ce toujours le cas ?

  • Quand la routine s’installe…

Nous avons tous ces séries que nous regardons plus par habitude que par véritable plaisir. Vient toujours ce moment où nous nous posons la question fatidique : « Pourquoi est-ce que je continue à regarder ? » Au bout de 10 saisons, The Big Bang Theory est très nettement rentrée dans cette catégorie de séries. On se demande un peu quand c’est arrivé, mais une chose est sûre, cette saison est la plus faible de toutes celles réalisées jusqu’ici. Malheureusement, les thématiques de The Big Bang Theory ont leurs limites et c’est quelque chose que nous avons bien ressenti lors de cette saison. Suivre le quotidien d’une bande d’amis geeks est une idée accrocheuse et franchement sympathique, la série avait une réelle identité lors des premières saisons, mais à la rédac’, nous avons l’impression que cela fait bien trois ans que The Big Bang Theory exploite ses capacités dans le vide. Malgré de flagrants efforts pour renouveler le genre, la série n’est plus ce qu’elle était et n’intéresse plus autant qu’elle le faisait. Les nouvelles thématiques qui ont été intégrées dans la série ne s’insèrent absolument pas dans le ton décalé que pouvait avoir The Big Bang Theory, c’est pourquoi elles ne pouvaient que flopper…

  • Des personnages moins charismatiques

L’un des plus grands points forts de la série réside en ses personnages. Howard, Raj, Leonard, Penny et bien sûr Sheldon (respectivement interprétés par Simon Helberg, Kunal NayyarJohnny GaleckiKaley Cuoco et Jim Parsons) ont largement contribué au succès de la série ainsi qu’à sa réussite. Gros problème pour cette dixième saison, ce qui faisait de ses personnages des personnages attachants et singuliers a l’air d’avoir disparu. Les personnages perdent peu à peu ce qui faisait d’eux des exceptions, ces petits détails qui les distinguaient des autres. Non seulement ils perdent en charisme, mais ils perdent aussi en intérêt. Ennuyantes, même les relations humaines qu’ils entretiennent dans la série sont devenues barbantes et ne nous intéressent plus. Les histoires de cœur de chaque personnage sont devenues un fléau pour The Big Bang Theory qui a définitivement perdu de son charme en prenant la décision de mettre presque chaque membre du groupe d’amis en couple. Un peu décousus, les enjeux ne sont plus les mêmes pour ces personnages que nous ne reconnaissons plus. C’est principalement le cas de Sheldon qui était pourtant le personnage le plus apprécié, le plus drôle et le plus indépendant de la série. Aujourd’hui, il est cantonné à une histoire avec le personnage d’Amy (Mayim Bialik) qui est aussi plate qu’inintéressante, voire même agaçante parfois. De plus, cette relation a eu pour conséquence de briser le duo Leonard/Sheldon qui était pourtant le pilier fondateur de la série. L’exploitation des personnages dans The Big Bang Theory est en plein déclin depuis plusieurs saisons déjà, mais cette saison continue de nous enfoncer dans une sorte de nouvelle comédie romantique pour geeks dont nous pourrions nous passer lorsque nous sommes habitués à une simple comédie sans prétention et sans tous ces artifices ajoutés au fil des saisons qui sont clairement en trop.

  • Le rire est-il une option pour une sitcom ?

La saison 10 a un principal problème cette année : elle ne fait plus rire. Une fois encore, une sommes confrontés aux limites d’une série comme The Big Bang Theory. Le risque dans ce genre de série est de très vite tomber dans l’humour un peu lourd ou redondant, ce qui est totalement le cas pour cette dixième saison. L’humour aux références geeks a perdu de sa saveur à force d’usure et nous ne sommes plus touchés par l’humour, à tel point que nous nous demandons presque à quel moment est-ce censé être drôle. La série a perdu son charme et la seule chose qui aurait pu sauver l’honneur de la série reposait en son essence même qui est l’humour, seulement voilà, même là-dessus, la saison 10 de The Big Bang Theory déçoit.

Cette saison de The Big Bang Theory contient pourtant de bons épisodes mais bien trop peu pour que la série soit un véritable divertissement. De moins en moins drôle, nous avons vraiment l’impression d’avoir fait le tour de l’humour qui faisait l’originalité de la série mais aussi de ses personnages qui sont dénaturés et que nous ne reconnaissons plus. Notre note 2/5.

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.