Review Pilot – Roswell New Mexico : on continue ou pas ?

Le 16 janvier  la chaîne The CW lançait la diffusion du pilot du reboot d’une série à succès des années 2000, Roswell New Mexico. La série met en scène la ville de Roswell, nouveau Mexique où en 1947 un crash extraterrestre a eu lieu au beau milieu du désert. Liz Ortecho revient en ville après une longue absence afin de soutenir son père, gérant du restaurant le Crashdown, pour la date anniversaire de la mort de sa sœur. C’est l’occasion pour elle de recroiser le chemin de Max Evans, son coup de cœur du lycée, devenu adjoint du Shérif de la ville cachant un lourd secret.

Avant de continuer, sachez que l’article contient quelques spoilers !

Droits réservés The CW

Dès les premiers instants, nous ne pouvons nous empêcher de chercher les similitudes avec la série originale. En effet, il est difficile pour des reboots de surpasser les versions originales, les fans attendent donc de l’originalité. Très vite tout se met en place. Exit les couloirs du lycée, ce sont de jeunes adultes qui sont mis en scène dans cette nouvelle version. Et les visages ne sont pas inconnus! En effet sous les traits de Liz nous retrouvons Jeanine Mason aperçue dans la saison 14 de Grey’s anatomy, Max est interprété par Nathan Parsons de la série The Originals, Tyler blackburne (Pretty Little Liars) prête ses traits à Alex et Michael Trevinon (The Vampire Diaries) quant à lui joue le rôle de Kyle Valenti. Un très beau casting qui donne un intérêt  à la série. De plus, rapidement on peut constater qu’une vraie alchimie passe entre le couple vedette de la série. Les trames des personnages sont assez proches de celle de la série d’origine même si la The CW a eu à cœur de se mettre au goût du jour.

Malgré les changements, ce premier épisode surfe sur le pilot de la série originale. En effet, Liz se fait tirer dessus dans le restaurant familial et Max la sauve d’une mort certaine. C’est ainsi que la jeune femme comprend que Max n’est pas humain. Les uniformes du restaurant sont aussi les mêmes : vert avec tablier blanc et surtout les antennes! Aussi dans les deux pilots, Liz s’amuse à faire croire à un client qu’elle détient un scoop sur les extraterrestres. Des points communs qui peuvent rassurer les fans de la version originale : la série ne sera pas complètement modifier cela a pu être le cas pour d’autres reboots.

Droits réservés The CW

Entre les années 2000 et aujourd’hui beaucoup de choses ont évolués. Surtout dans les mœurs. C’est pourquoi nous ne sommes pas étonnés que The CW ai voulue remettre un coup de neuf dans les personnages. Nous avons donc une Liz mexicaine et non plus caucasienne, une Sherif Valenti (pour l’égalité des sexes dans les postes) qui a élevé seule son fils et un (futur) couple homosexuel Alex/Michael. Seuls Max et Isabelle semblent avoir gardé le même profil. Dans ce pilot on sent les prémices de sujet sérieux qui seront sûrement abordés, que ce soit sur les droits des homosexuels ou encore politique.

Droits réservés The CW

En effet, sous couvert de série pour jeunes adultes avec de la romance, dès le pilot nous pouvons sentir l’atmosphère politique actuelle aux Etats-Unis. Un parti pris? Peut-être mais il est délicat pour une série d’aborder ses sujets lorsqu’ils ne sont pas au cœur même de la série. Dans les premières minutes, nous voyons Liz, jeune mexicaine, revenir dans sa ville. Mais sur la route elle se retrouve bloquée par un barrage de la police des frontières et de Roswell. S’en suit un discours sur l’injustice qui frappe les étrangers. Il est même fait mention du futur mur que le président américain veut faire ériger entre le Mexique et les Etats-Unis. Si le thème est à peine abordé, il est présent. Il semblerai que la série ait un côté engagé assumé, sans en faire trop. Il est aisé de voir l’analogie entre les aliens et les immigrés.

Droits réservés The CW

Pour finir, si nous n’attendions rien de spécial pour ce reboot, on a de quoi être surpris. Julie Plec (The Vampire Diaries) a réussi à remettre aux goûts du jour la série Roswell. Même s’il y a de la marge pour s’améliorer, le pilot tient la route. Le casting est bon et les modifications de l’histoire donnent un regain d’intérêt à la série. Même si s’est profondément la même chose (une jeune femme sauvée par un alien qui tombe amoureuse de lui), n’en reste pas moins que la dimension adulte change la donne. Ici à la rédac’ nous continuerons la série avec plaisir. 

 

 

Ysadlin

Ysadlin

Dinosaure-sérivore geek de 35 ans, comme Obélix et la potion magique, les séries je suis tombée dedans toute petite! D’abord les séries en famille telles que Walker et autre Petite Maison dans la prairie, je suis devenue littéralement accro avec les trilogies du Samedi et notamment avec Buffy ! Grande amatrice du style fantastique, super-héros, je regarde de tout sans jugement, histoire de me faire ma propre idée. Si je devais ne choisir qu’une série ? Supernatural ! Et quand je ne suis pas devant mon écran je lis et bien souvent les deux se rejoignent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.