Review Pilot – Quadras : on continue ou pas ?

Nous avons eu la chance de découvrir en avant-première Quadras, la série évènement que nous propose M6 pour la rentrée. Le titre annonce la couleur. Et on vous en parle de suite.

Alex (François-Xavier Demaison) épouse en seconde noce Agnès (Alix Poisson), entouré de leur famille et de leurs amis. Entre le repas du mariage et les évènements intervenus un an auparavant, le spectateur fait la connaissance d’Alex le marié, mais aussi de Julien (Jean-Philippe Ricci) son ami auquel il confie tout et qui enchaine les conquêtes ou encore Anne (Sarah Le Picard) la sœur d’Agnès. Il s’agit d’un mariage, les beaux-parents ne seront donc pas en reste, pas plus que les conversations invraisemblables et remarques gênantes à souhait.

Quadras parle de crise, mais pas uniquement celle qui touche les quarantenaires. Elle frappe l’adolescente blasée autant que la belle-mère aigrie, et chaque épisode de la série est consacré à un personnage ou un couple en particulier, entrecoupant de flashback ce jour qui aurait du être le plus beau de la nouvelle vie des mariés.

Le premier épisode nous présente des personnages humains, surprenants, amusants, certains même très attachants et annonce une série dynamique qui saura certainement tant nous faire rire que nous émouvoir. Alors pour ce qui est de continuer cette série, ce sera oui !

La diffusion démarrera le mardi 19 septembre à 21h00 sur M6.

 

Littlepoppy

Littlepoppy

Marie, 26 ans, infirmière en région parisienne qui se prend au choix pour Sybil Grantham ou Anne Shirley. Mon quotidien s’organise autour du travail, des sorties et de mes passions comme la lecture, le cinéma, les séries TV et la couture. Je fonctionne au coup de cœur et malgré son succès je ne me force pas à poursuivre une série qui ne me passionne pas (mes excuses à Game of Thrones et The Walking Dead). Je n’ai donc pas vraiment de genre préféré, ayant suivi avec bonheur tant Downton Abbey que American Horror Story, Once Upon A Time que True Blood… Je tiens un petit blog avec amour dont le titre rend hommage à l’un de mes grands classiques cinéma des années 90 : Bangarang Daily.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.