Review pilot – Midnight, Texas : on continue ou pas ?

Midnight, Texas est la seconde adaptation télévisuelle de romans de Charlaine Harris. C’est à l’écrivaine en effet que l’on devait la série True Blood, issue de la saga littéraire La Communauté du Sud. Le pilote de Midnight, Texas a été diffusé ce lundi 24 juillet sur la chaîne NBC et a été réalisé par Niels Arden Oplev à qui l’on doit également celui de Mr. Robot. Alors, verdict ?

*** Cet article contient des spoilers ! ***

A Midnight, une petite bourgade perdue au fin fond du Texas, les gens ne sont pas comme vous et moi. Non, là bas vous trouverez plutôt des vampires, des sorcières, des médiums et même des anges ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la série nous met directement dans l’ambiance ! Tout commence en effet par une séance de spiritisme menée par Manfred Bernardo (François Arnaud) qui tourne mal… Cherchant à fuir quelqu’un, le médium décide de partir s’installer à Midnight. Il se rendra vite compte que quelque chose cloche dans cette ville curieuse. A peine installé, un cadavre est découvert et son esprit lui réclame de l’aide pour arrêter son assassin. Nous voici donc plongés dans l’atmosphère étrange mais prenante de Midnight et nous découvrons la ville et ses bizarreries à travers le regard de Manfred, fraîchement débarqué dans ce drôle d’endroit.

Pour ceux qui ont lu les livres, ils pourront applaudir la fidélité de la représentation de la ville et de ses habitants. Le genre se veut toutefois plus horrifique et certains personnages ont bien plus de pouvoirs que leurs doubles de papiers, tels que Manfred ou Fiji (Parisa Fitz-Henley) qui, dans les romans, sont plutôt approximatifs dans l’usage de leurs dons. Certes, dans ce pilote, Manfred perd le contrôle de son pouvoir et c’est ce qui en fait une sorte de anti-héros mais il est bien plus maladroit dans les romans. Le personnage est toutefois attachant et s’avère convaincant. Du côté des libertés prises par les producteurs du show, on notera la naissance d’une romance inexistante dans les livres, entre Manfred et Creek (Sarah Ramos). De plus, il est dommage que l’on découvre si tôt ce que sont Joe (Jason Lewis) et Olivia (Arielle Kebbel) alors qu’un mystère entourait les deux personnages dans la saga littéraire. 

Pour ceux qui découvrent la série sans avoir lu les livres, ils seront conquis par l’ambiance surnaturelle, parfaitement réalisée et à la bande-son bien choisie. Autre atout du show : Mr Snuggly, le chat qui parle de Fiji ! Avec son léger accent et sa nonchalance, comment ne pas se laisser séduire par ce personnage hors du commun et qui par la suite aura (normalement) toute son importance ! Côté écriture, les mystères sont également suffisants pour retenir l’attention des téléspectateurs pour le reste de la saison : que fuit Manfred ? Pourquoi Olivia redoute-t-elle que son père la retrouve ? Quel secret cache l’inquiétant Révérend (Yul Vazquez) ? Lemuel (Peter Mensah) est-il un vampire ordinaire ? Et surtout, qui a tué Aubrey (Shannon Lorance), la fiancée de Bobo (Dylan Bruce) ?

En conclusion, c’est un grand OUI à la rédac’, bien évidemment que l’on continue Midnight, Texas, qui remplit un vide laissé par True Blood et les autres séries du genre fantasy et surnaturel. Toutefois le show a sa propre identité et on est curieux de voir ce que les épisodes suivants vont donner pour nos étranges protagonistes !

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.