Review Pilot – Harrow : on continue ou pas ?

Comme nous vous l’annoncions il y a quelques moisIoan Gruffudd (ForeverLiar) fait déjà son retour sur petit écran avec la série policière Harrow. Diffusée en Australie, il s’agit de la première production internationale de ABC Studios qui met en scène le Dr Daniel Harrow, un médecin légiste aux méthodes peu orthodoxes qui résout des crimes. Composée de 10 épisodes, la première saison est en cours de diffusion et le show a d’ores et déjà été renouvelé pour une seconde saison ! Voici notre avis sur le pilote de la série.

Dès les premières minutes, nous retrouvons les codes des séries dites “procédurales”, c’est à dire dont l’intrigue est bouclée à la fin de chaque épisode comme toute série policière du genre. On nous présente le Dr Harrow (Ioan Gruffudd), son collègue rival Lyle (Darren Gilshenan), son apprenti Simon (Remy Hii), sa chef Maxine (Robyn Malcolm) et sa fille rebelle Fern (Ella Newton). La mise en place se fait d’emblée entre le métier de médecin légiste de Harrow et son comportement désinvolte. Puis il se met en tête de résoudre le suicide apparent d’une jeune fille et débute alors l’enquête qu’il va mener seul de son côté, malgré ses problèmes avec la hiérarchie et ses soucis de famille.

Rien de bien révolutionnaire dans la suite de l’épisode mais le pilote fait son travail sans pour autant nous transcender. Ni bon, ni mauvais, il s’inscrit dans la lignée moyenne des épisodes de shows policiers auquel seul le twist final donne davantage d’intérêt et l’envie de poursuivre. Le fait que Harrow fasse cavalier seul manque de crédibilité et peut poser problème à la longue mais peut-être aura-t-il un(e) co-équipier(e) dans les prochains épisodes afin de gagner en intérêt. Un fil rouge est fort heureusement proposé en fin de pilote et pourra attirer davantage l’attention des téléspectateurs, en dehors des crimes résolus à chaque fin d’épisode.

Les amateurs de Ioan Gruffudd et plus spécialement de son rôle quasi-identique dans Forever seront comblés de retrouver l’acteur et quelques traits de ressemblance avec la série prématurément annulée, à croire que les rôles de médecin légiste collent à la peau du gallois ! Il y est toutefois convaincant, bien qu’un peu de légèreté serait la bienvenue, le personnage et l’ambiance du show se prenant plutôt au sérieux. Face à Ioan Gruffudd, les autres acteurs peinent un peu tant le charisme de l’acteur les éclipse. Intérêt pour son apprenti Simon, qui pourrait se révéler être un sidekick intéressant mais bémol pour la fille du personnage, aussi mal jouée que mal écrite.

En conclusion, Harrow débute par un pilote qui remplit ses fonctions mais qui ne mériterait pas plus de la moyenne. Le sombre secret que semble cacher le gentil docteur serait l’un des points de cet épisode qui nous encouragerait à continuer, tout comme le charme et l’effronterie du personnage principal mais le risque d’un tel format est l’essoufflement rapide possible. A la série de trouver son équilibre et ses rebondissements qui pourront nous captiver et nous enthousiasmer davantage pour la suite des aventures du Dr Harrow.

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.