Review Pilot – Filthy Rich : on continue ou pas ?

Nouveauté de la saison 2020/2021, Filthy Rich est une série de Tate Taylor (réalisateur de La Couleur des Sentiments) qui a débuté fin septembre sur la FOX. Adaptée du show néo-zélandais éponyme, elle met en scène les dessous de la vie de famille des Monreaux qui n’est pas si rose qu’il y paraît… Nous avons vu le pilote et voici notre avis.

Tout débute par un flashforward nous laissant présager que le pire est à venir… Nous voici ensuite en train de suivre les vies des membres de la famille Monreaux : Eugene (Gerald McRaney) et sa dévouée femme Margaret (Kim Cattrall), à la tête d’une chaîne de télévision 100% catholique, et leurs enfants Eric (Corey Cott) et Rose (Aubrey Dollar). L’image parfaite de la famille riche et puissante pour laquelle tout va bien dans le meilleur des mondes… en apparence seulement. Car dès que l’avion du patriarche se crashe, sa dévouée et aimante épouse se retrouve à gérer un tsunami en coulisses : trois enfants illégitimes à qui il va bien falloir donner une part de gâteau de l’héritage…

Les bases posées, nous faisons désormais connaissance avec ces trois indésirables : la volcanique Ginger (Melia Kreiling), le courageux père célibataire Antonio (Benjamin Levy Aguilar) et le mystérieux Jason (Mark L. Young). Et ils semblent bien prêts à rester dans les parages. Vous l’aurez compris, au programme : du drama familial et une bonne dose de dérision sur ces « filthy rich » (« bourrés de fric » en français, ndlr) qui ne jurent que par Dieu et qui commettent pourtant tous les vices… Une volonté évidente de la part des créateurs de dénoncer l’hypocrisie de cette Amérique puritaine et moralisatrice qui ne balaie pas devant sa porte avant de parler.

Côté casting, la série est clairement portée par Kim Cattrall (Sex and the City), présente dans quasiment toutes les scènes de ce premier épisode, dont le personnage au fort tempérament suscite une certaine empathie et s’engage dans un bras de fer avec celui de Melia Kreiling (Salvation) qu’on aura plaisir à voir. Mais il faut se méfier de l’eau qui dort et il est à parier que d’autres protagonistes nous dévoileront bientôt les cartes dans leurs manches…

En bref, ce pilote éveille notre curiosité et le twist final pimente davantage notre intérêt pour la série. Cependant, le pitch est vu et revu, et nous avons parfois l’impression d’assister à un remake de Dynastie… Si le genre vous plaît, n’hésitez pas à continuer et si ce style vous lasse, passez votre chemin. Nous, on continue !

Crédits photos : FOX.

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.