Review Pilot – Big Sky : on continue ou pas ?

Petite dernière de David E. Kelley, créateur de Big Little Lies et d’Ally McBeal pour les plus anciens, Big Sky a débuté le 17 novembre 2020 sur la chaîne américaine ABC. Adapté du roman The Highway (Au bout de la route, l’enfer en VF) de C. J. Box, il s’agit d’un thriller policier centré sur plusieurs disparitions dans une province américaine qu’essaieront de résoudre les détectives privés Jenny et Cody Hoyt, et Cassie Dewell. Nous avons vu le pilote et voici notre avis.

David E. Kelley's "Big Sky" Premieres November 17th | Big Sky

Dès les premières minutes, nous voici plongé.e.s dans l’univers de Big Sky, à l’identité bien définie : des superbes paysages de forêts, lacs et montagnes de l’état du Montana, une bande-son country qui nous transporte d’emblée et une intrigue qui s’installe crescendo. En ce début de série, les personnages nous sont présentés successivement : les époux Jenny et Cody Hoyt qui se déchirent, respectivement joués par Katheryn Winnick (Vikings) et Ryan Philippe (Shooter), et leur collègue Cassie Dewell qui met le feu aux poudres dans leur couple, interprétée par Kylie Bunbury (Pitch). A des kilomètres de là, on nous présente l’ntroverti Ronald (Brian Geraghty, Chicago P.D.) victime d’une mère castratrice (Valerie Mahaffey, Young Sheldon), et encore plus loin, les sœurs Sullivan, Danielle (Natalie Alyn Lind, The Gifted) et Grace (Jade Pettyjohn, Little Fires Everywhere) qui voyagent du Colorado au Montana. Nous nous interrogeons tout d’abord sur le lien entre tous ces protagonistes puis, tel un puzzle, toutes les pièces finissent par s’imbriquer.

Katheryn Winnick says 'Big Sky' is full of 'drama and quirkiness'

L’histoire est bien amenée, le suspense est présent et même si au départ, nous semblons être dans une éternelle redite d’intrigue, tout ne se passe pas comme nous le pensons. En effet, accrochez-vous bien à votre siège pour les dernières minutes de l’épisode car vous risquez d’être très surpris !! Cependant, malgré le twist final, nous aurions aimé davantage d’originalité mais connaissant les talents de showrunner de David E. Kelley, nous ne sommes peut-être pas au bout de nos surprises… Esthétiquement, la cinématographie est soignée et l’ambiance angoissante qui s’en dégage nous plonge en immersion totale dans le show.

Big Sky Premiere Ends With a Bloody Twist - E! Online

En conclusion, Big Sky propose un pilote prenant sur la piste d’un serial killer à l’atmosphère mystérieuse qui nous donne envie d’en savoir plus. Le rebondissement inattendu de fin d’épisode nous laisse présager que la série peut nous étonner malgré son thème relativement banal dans l’univers télévisuel sur la piste d’un serial killer.. On continue !

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.