Review Pilot – Whiskey Cavalier : on continue ou pas ?

Whiskey Cavalier est une série d’espionnage américaine de David Hemingson (How i met your mother), produite et jouée par Scott Foley (Scandal). Le pilote a été diffusé en avant-première ce dimanche 24 février sur ABC, juste après la cérémonie des Oscars 2019 puis rediffusé le mercredi 27 février, jour de lancement officiel du show. Le premier épisode a d’abord réuni 4,7 millions de téléspectateurs puis 4,08 lors de sa retransmission 3 jours plus tard. La série met en scène un agent du FBI et un agent de la CIA contraints de faire équipe. Alors, après visionnage du pilote, on continue ou pas ?

Dès les premières minutes, le ton est donné : il y a de l’action, beaucoup d’action. Et ce premier épisode nous laisse peu de répit car il s’enchaîne somme toute assez rapidement, ce qui est plutôt positif puisque nous ne voyons pas le temps passer ! Outre l’action, le pilote doit beaucoup à l’alchimie entre ses deux acteurs principaux : Scott Foley et Lauren Cohan (The Walking Dead). On nous présente tout d’abord Will Chase alias Whiskey Cavalier, un agent du FBI hypersensible, déprimé par sa toute récente rupture amoureuse, puis viendra le tour de la badass Francesca ‘Frankie’ Trowbridge alias Fiery Tribune, fonceuse et déterminée, à l’exact opposé de Will.

Résultat de recherche d'images pour "whiskey cavalier"

Suivra toute une farandole de péripéties qui, il faut bien l’admettre, nous font sourire tant il est drolatique de voir les agents Chase et Trowbridge se renvoyer la balle, jusqu’au moment où ils seront forcés d’unir leurs forces s’ils veulent venir à bout de leurs missions respectives. Malheureusement, l’intrigue semble cousue de fil blanc et le rendu final nous semble un peu téléphoné. En effet, rien de bien original à voir le tandem classique d’agents homme/femme faire équipe et se chamailler sur fond de tension sexuelle sous-jacente…

Niveau casting, nous retrouvons des visages connus des sériephiles entre Scott Foley de Scandal ou Felicity, Lauren Cohan de The Walking Dead, Ana Ortiz de Devious Maids ou Ugly Betty, et Dylan Walsh de Nip/TuckIl est cependant plaisant de tous les retrouver dans ce registre.

Sur la forme, la série nous rappelle les anciens shows des années 80-90, que ce soit dans la réalisation, les dialogues ou la bande-son (Paint it black version allemande, AC/DC…). L’humour étant omniprésent, on se dit alors que le côté kitsch du show est assumé et c’est tant mieux ! Rappelons que le créateur n’est autre que le producteur exécutif de Don’t trust the b**** in apartment 23 et le co-producteur exécutif de How i met your mother, ce qui explique le ton léger qu’il a souhaité donner à la série et pour le côté policier, il a été producteur consultant sur Bones

Résultat de recherche d'images pour "whiskey cavalier"

En conclusion, bien que Whiskey Cavalier n’ait rien de révolutionnaire, le pilote s’avère malgré tout drôle et divertissant, et arrive à nous faire passer un bon moment. Bien que l’intrigue et les rebondissements soient relativement téléphonés, la série ne semble pas se prendre au sérieux et l’action est au rendez-vous. Simple mais efficace. Cela nous suffit pour continuer notre visionnage !

Crédits photos : ABC.

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.