Review Pilot – Vernon Subutex (Canal+) : on continue ou pas ?

Adaptée des romans de Virginie Despentes, la nouvelle série Canal+ Vernon Subutex a été diffusée le 8 avril dernier. Portée par Romain Duris dans le rôle du personnage principal (Vernon Subutex), cette série raconte l’histoire d’un ancien disquaire parisien très populaire dans les années 80 qui se fait expulser de son domicile 25 ans après ses heures de gloire pour finir mêlé à la mort d’un de ses anciens amis devenu une star. Après le visionnage du premier épisode Vernon Subutex : on continue ou pas ?

** Attention, cet article contient des spoilers ! **

Avant de nous lancer, nous tenons à préciser que nous ne connaissons pas l’oeuvre originale de Virginie Despentes : nous nous basons donc uniquement sur le visionnage de l’épisode et aucune comparaison avec les livres ne sera donc faite.

Review Pilot – Vernon Subutex (Canal +) : on continue ou pas ?

On comprend dès le début de l’épisode que la musique sera au centre de cette série française Canal+ avec son introduction au personnage principal et à sa relation avec celle-ci. Vernon Subutex, disquaire reconnu à Paris dans les années 80 vivait la belle vie avant que le CD et toutes les nouvelles technologies ne viennent ruiner son business et son mode de vie. On voit très rapidement le contraste entre le Vernon du passé et celui du présent. Alors qu’il était un tombeur, comme le défini son ami Alex Bleach (Fodjé Sissoko), on retrouve un homme paumé, presque ringard qui n’a pas réussi à évoluer avec son temps. Romain Duris est bon dans ce rôle et nous permet de nous attacher rapidement à son personnage, assez pour donner envie aux spectateurs de rester devant leur écran de télévision afin de savoir comment Vernon va réussir à s’en sortir car celui-ci se fait expulser de son appartement dès les premières minutes et se retrouve donc à la rue.

Review Pilot – Vernon Subutex (Canal +) : on continue ou pas ?

Pour s’en sortir, il compte sur l’aide de son ami Alex Bleach, qui donne un concert à Paris le soir de son expulsion. Invité à ce dernier, il s’y rend et parle de ses problèmes à son ami qui compte bien l’aider. Cette intrigue est également au coeur d’un deuxième arc narratif qui, à première vue, ne concerne pas Vernon : Alex comptait balancer à la presse le soir de son concert un secret sur Laurent Dopalet (Laurent Lucas), un homme influant dans le monde du cinéma qui compte se lancer dans les séries télé. Afin de l’empêcher de parler, il engage la Hyène (interprétée par Céline Sallette), une personne mystérieuse et très intéressante qui fera chanter la star pour l’empêcher de parler. Lors de leur entrevue, Alex et de Vernon boivent et se droguent, provoquant alors un blackout du côté de Vernon qui se réveille le lendemain matin et trouve le corps sans vie de la star de la musique. Ce dernier a laissé plusieurs cassettes enregistrées la veille que Vernon récupère avant de s’enfuir pour ne pas avoir à parler à la police.

Review Pilot – Vernon Subutex (Canal +) : on continue ou pas ?

A la fin de ce premier épisode, plusieurs questions sont en suspend : qu’est-il arrivé à Alex ? Que contiennent les cassettes ? Pourquoi Laurent voulait-il le faire taire, qu’est-ce que la star comptait révéler à son sujet ? Comment Vernon va-t-il s’en sortir ? Beaucoup de questions qui devraient trouver une réponse au cours de la première saison et qui installent un vrai fil rouge pour le reste des épisodes.

Avec autant de mystère, le pilot de Vernon Subutex réussit très bien à garder ses spectateurs en haleine pour que ceux-ci veuillent continuer la série et connaître la suite. Avec une bonne bande originale et un casting de qualité, ce pilot nous a convaincu et nous avons très envie de continuer afin d’avoir des réponses aux questions laissées sans réponse à la fin de l’épisode.

lovebug

lovebug

Marie, Potterhead de 26 ans, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. J'aime l'histoire, la littérature, le graphisme, le cinéma, la lecture et bien sûr, les séries. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.