Review Pilot – Timeless : on continue ou pas ?

C’est bien connu, quand une série parle de voyage dans le temps, il y a une chance sur deux pour qu’elle soit totalement à côté de la plaque et diverge vers un scénario complètement incohérent… De quel côté se place alors Timeless, dont le pilote a été diffusé le 3 octobre dernier sur NBC ? Retour sur l’épisode…

Ce projet ambitieux est le résultat de l’union du créateur de Supernatural, Eric Kripke, et du producteur exécutif de The Get Down et The Shield, Shawn Ryan. Chacun ayant prouvé leurs talents – le premier dans le fantastique et le second dans le drame et le policier – leur association présageait de très bonnes choses pour cette nouvelle série. Malheureusement, les voyages dans le temps sont un thème difficile à aborder en restant crédible.

Ce premier épisode commence sur un événement historique en 1937 : l’incendie du dirigeable commercial Hindenburg, faisant la liaison entre l’Europe et les Etats-Unis en 1936-1937, où on y voit notamment périr la jeune reporter Kate Drummond (Shantel VanSanten). Dans le présent, un criminel, Garcia Flynn (Goran Visnjic), s’empare d’une machine à voyager dans le temps réalisée dans le secret le plus total, afin de modifier les événements de ce jour. De ce fait, un trio improbable est créé afin d’empêcher le malfaiteur d’arriver à ses fins. Et c’est à partir d’ici que les incohérences débutent : tout d’abord, les trois personnes choisies – une enseignante en histoire, Lucy Preston (Abigail Spencer), un scientifique, Rufus Carlin (Malcolm Barrett), et un militaire, Wyatt Logan (Matt Lanter) : quels ont été les critères pour sélectionner ces trois individus dont le but sera de faire en sorte de ne rien modifier du passé pour ne pas impacter le présent ? Nous parlons ici d’une mission de la plus haute importance, et pourtant ce ne sont que des personnes plutôt banales et lambda qui sont choisies. Ensuite, il est évident qu’il y a un problème au niveau de ce premier voyage dans le temps – celui de Flynn – puisque le présent est censé être déjà modifié au moment où le trio part à la « poursuite » de celui-ci.

Lorsque le petit groupe arrive en 1937, il est déjà d’ores et déjà prévisible que les événements ne se dérouleront pas comme ils l’avaient prévu. Tout d’abord, le dirigeable, qui a pris feu à l’arrivée au New Jersey, ne prend finalement pas feu, mais une bombe est découverte dans la cuisine au moment où il repartait pour l’Europe – Kate ne meurt donc pas… à ce moment là. Et oui, car il était évident que la jolie reporter dont Logan était tombé sous le charme dès le premier coup d’oeil allait périr quoi qu’il arrive. Mais le problème de l’épisode ne réside pas uniquement dans la prévisibilité des événements, puisqu’il y a également plusieurs scènes complètement absurdes, comme celle, pour n’en citer qu’une, où le trio s’échappe de prison, qui est totalement capillotractée et sert uniquement à mettre en scène l’attirance naissante entre Lucy et Logan.

Malgré un bon jeu d’acteur, les incohérences scénaristiques sont bien trop nombreuses et importantes pour continuer le désastre… La suite de Timeless sera sans nous…

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*