Review Pilot – Time After Time : on continue ou pas ?

La nouvelle série Time After Time, créée par Kevin Williamson (également à l’origine de The Vampire Diaries et Following, et scénariste sur Dawson et Scream: The TV Series), a commencé dimanche soir dernier sur ABC aux États-Unis. Alors, à quoi faut-il s’attendre en regardant ce pilote ?

Time After Time prend place à la fin du XIXe siècle et raconte l’histoire de H.G. Wells, l’inventeur de la machine à voyager dans le temps, incarné par Freddie Stroma (Harry Potter, UnREAL). Lors d’une soirée où il présente sa toute nouvelle invention à ses amis, Jack l’éventreur, ami avec H.G. Wells sous son vrai nom John Stevenson (Joshua Bowman), est présent, mais lorsque la police arrive à l’improviste pour arrêter le meurtrier, H.G. comprend que John est Jack l’éventreur, le tueur disparait avec la machine à voyager dans le temps… et arrive en 2017 à Manhattan. C’est alors que H.G. se met à sa poursuite à travers une ville et surtout un temps qu’il ne connait pas. Les deux jeunes hommes vont mettre du temps à s’adapter au style vestimentaire de notre époque et aux nouvelles technologies, l’un plus rapidement que l’autre tout de même. H.G. fera alors équipe avec Jane Walker (Genesis Rodriguez), une employée du musée où la machine à voyager dans le temps est exposée.

Time After Time - Just About TV

Nous ne sommes pas en reste avec les voyages dans le temps, puisque de nombreuses séries s’y essayent, même si peu d’entre elles réussissent. Mais ici, nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde que dans DC’s Legends of Tomorrow, Frequency, Travelers, Making History ou Timeless, puisque Time After Time a clairement quelque chose de plus que les autres séries traitant des voyages dans le temps : Jack l’éventreur. Cependant, il est clair qu’elle souffre de plusieurs défauts. En effet, placer H.G. Wells, grand auteur britannique à la bibliographie impressionnante, et Jack l’éventreur, tueur en série londonien, en amis était quelque chose d’oser, et on ne sait pas vraiment si le résultat est satisfaisant ou pas. On se retrouve ici avec un scénario on ne peut plus prévisible : un duo de gentils personnages contre le grand méchant, ou encore un big bad qui s’adapte facilement dans notre société actuelle alors que le gentil n’arrive pas à trouver sa place. Même lorsque Jack l’éventreur ne tue finalement pas une de ses victimes, on le voyait venir à dix kilomètres.

L’autre problème qui se pose durant ce pilote, c’est que l’intrigue avance beaucoup trop vite pour qu’elle soit crédible. Dès la deuxième partie du double-épisode, John utilise un téléphone portable dernier cri et sait comment s’habiller pour passer inaperçu. Même  H.G., pourtant bien plus pataud que son ancien ami, s’adapte rapidement à la situation. On aurait sûrement beaucoup aimé voir les deux hommes essayer tant bien que mal de s’adapter à ce nouveau monde, à toutes ces technologies, on aurait adoré les voir poser des questions qui nous paraissent aujourd’hui absurdes.

Time After Time - Just About TV

Alors, c’est vrai, l’écriture est bancale, et nous n’avons droit à aucune surprise durant ce pilote, mais Time After Time est un plaisir coupable, parce qu’avec un Jack l’éventreur aussi charismatique que Joshua Bowman (Revenge), le personnage en devient clairement attachant. De plus, il existe une réelle alchimie entre les trois personnages principaux, qui se ressent dès les premières minutes de l’épisode.

Xanda

Xanda

25 ans, passionnée par les séries, Harry Potter, la lecture, les Funko Pop et Pokémon. Me dirige très facilement vers des séries appartenant aux genres fantastique/super-héro, science-fiction et drame. Souvent du mal à me lancer dans les séries à fort succès (Game of Thrones, The Walking Dead ou Breaking Bad). Complètement fan de Veronica Mars, Skins, The O.C., Bates Motel, How To Get Away With Murder et Gotham.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*