Review Pilot – The Undoing : on continue ou pas ?

La série commence ce soir sur OCS, The Undoing c’est le nouveau programme made in HBO avec Nicole Kidman. L’actrice qui n’a plus rien à prouver a fait un retour remarqué sur le petit écran dans Big Little Lies, un rôle pour lequel elle a notamment gagné un Emmy Award. The Undoing la réunit une nouvelle fois avec David E. Kelly, scénariste pour Big Little Lies, entre autre. Le premier épisode de la série nous a-t-il donné envie d’en voir plus ?

La série nous raconte l’histoire de Grace (Nicole Kidman), thérapeute de renom spécialisée dans les relations amoureuses. Mariée depuis de longues années à Jonathan Fraser (Hugh Grant), médecin pour enfants atteints de maladies graves, elle est également mère d’un fils unique, Henry, et est parfaitement heureuse dans sa vie quotidienne. Tout bascule le jour où une jeune femme est retrouvée morte et que son mari disparait mystérieusement…

Une œuvre réfléchie et travaillée

Nous sommes plongés immédiatement dans un univers (très) bourgeois à New York. Pas de surprise quand on voit le milieu dans lequel évoluent Grace et Jonathan, ne serait-ce que par leur métier. C’est parfaitement cohérent. Nous sentons également que ce n’est pas que d’artifice. En effet, cet aspect « riche » et la classe sociale de nos protagonistes ne sont clairement pas là par hasard. Ce thriller intelligent se sert d’absolument chaque détail pour appuyer un propos ou son intrigue. C’est un atout indéniable de la série et on le sait dès les premières minutes : c’est une œuvre réfléchie et travaillée.

Côté rythme, ce pilot marque un sans faute. L’épisode fait un petit peu moins d’une heure, et pourtant, le temps passe très vite. Nous suivons d’abord le quotidien, visiblement sans histoire, de Grace, puis, peu à peu, nous faisons la connaissance de personnages plus secondaires : l’entourage du couple phare de la série se dessine, l’intrigue se met en place, bref, tout est fluide et superbement bien amené.

Mais concrètement, est-ce qu’il y a des choses à reprocher à The Undoing ? Nicole Kidman est, dans ce premier épisode, toujours aussi talentueuse, tandis que Hugh Grant joue parfaitement le rôle de mari idéal. La réalisation est impeccable et le scénario visiblement bien ficelé. Ce premier épisode est déroutant, à la fois grâce à son intrigue et à sa mise en scène, mais aussi de par son propos. Nous ne savons pas encore où veut aller The Undoing, et si cet épisode peut être inquiétant, nous avons bon espoir pour la suite. Tout de même : la série est créée par la même personne que Big Little Lies (que nous avions adoré, rappelez vous).

Pour conclure, cet épisode nous a totalement convaincu et nous avons hâte de découvrir la suite. Un rythme parfaitement maitrisé, une intrigue intéressante et une réalisation impeccable, que demander de plus ?

Lizzie

Lizzie

Moi c'est Lizzie, accro au cinéma, aux séries, et à la littérature. Il paraît que je suis un mélange étrange de Monica Geller, et Jesse Pinkman. Perso je pense que je suis la dernière sœur Gallagher cachée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.