Review Pilot – The New Pope : on continue ou pas ?

C’est le week-end dernier qu’était diffusé le premier épisode de The New Pope, d’abord sur la chaîne américaine HBO, la chaîne anglaise Sky Atlantic puis en France, sur Canal +. Série crée par Paolo Sorrentino, elle raconte l’histoire de l’élection d’un nouveau Pape au Vatican. Ce premier épisode, nous a-t-il donné envie de continuer la série ?

*Attention, cet article peut contenir des spoilers !*

Review Pilot – The New Pope : on continue ou pas ?

Dès le début, les images qui s’offrent à nous nous font tout de suite comprendre le ton de cette nouvelle série de Paolo Sorrentino. Avec une croix couleur néon et une musique pop dès les deux premières minutes, nous savons que The New Pope ne sera pas qu’un show sur un thème quelque peu délicat qui se prendra entièrement au sérieux. Le générique de ce dernier ne fait d’ailleurs que nous conforter dans cette pensée, avec cette même croix, aux différentes couleurs néons qui s’enchaînent et une musique pop alors que des femmes (les bonnes soeurs du début ?) semblent se déhancher de manière sensuelle sous la croix. Il ne fait aucun doute après cinq minutes de visionnage : The New Pope se voudra dramatique mais aussi provocatrice.

La situation nous est alors présentée plus clairement : le Pape Pie XIII (Jude Law), dans le coma depuis 9 mois après une crise cardiaque foudroyante, vient de rejeter sa troisième transplantation. L’Eglise décide donc d’élire un nouveau Pape pour le remplacer. Si la situation se veut quelque peu intrigante avec de forts enjeux dans l’histoire, le début du conclave (une réunion entre tous les cardinaux afin de voter pour le nouveau Pape, ndlr) se retrouve soudainement complètement démystifié, avec cette musique entrainante qui vient se greffer par dessus la musique religieuse qui marque l’entrée des cardinaux dans la salle du conclave.

Review Pilot – The New Pope : on continue ou pas ?

S’en vient alors tout un jeu de stratégies qui nous est présenté dans le pilot de The New Pope, bien loin du mythe de l’élection d’un Pape par Dieu et les autres croyances mystiques autour de cette élection. On y découvre le secrétaire d’Etat du Vatican, le cardinal Voiello (Silvio Orlando) qui n’arrive pas à se faire élire Pape. Afin d’obtenir le pouvoir, il s’allie avec son rival pour faire élire le cardinal Viglietti (Marcello Romolo), qu’ils pensent trop naïf pour arriver à s’en sortir dans ce nouveau rôle ; Voiello a alors l’espoir de pouvoir le manipuler et de tirer les ficelles derrière son dos. Malheureusement pour lui, ce nouveau Pape découvrira très rapidement sa position de pouvoir et s’émancipera totalement de Voiello, jusqu’à menacer sa position même au sein de l’Eglise.

De manière totalement décalée et presque tournée au ridicule via ce nouveau Pape, la série fait écho à des sujets tabous qui touchent l’Eglise Catholique depuis plusieurs années comme sa richesse face à la pauvreté dans le monde, son côté sectaire mais également sa relation avec l’homosexualité et la pédophilie. La fin de l’épisode nous laisse sur notre faim, avec plusieurs cliffhangers : l’assassinat du nouveau Pape François II dont l’excentricité et les idées dérangeaient la plupart des cardinaux mais aussi le potentiel réveil du tant aimé Pape Pie XIII.

Sans se montrer irrespectueuse ou trop provocatrice, ce premier épisode ouvre la discussion et le débat sur la place de l’Eglise dans notre société moderne. Et rien que pour ça, à la rédac’, ça nous donne bien envie de continuer The New Pope.

lovebug

lovebug

Hello, ici Marie, geek à plein temps ! Je bosse dans la communication digitale et je passe beaucoup (trop) de temps à regarder des séries en tout genre. Passionnée d'histoire et de culture américaine et britannique, je regarde surtout des séries anglophones et en VO s'il vous plait ! J'aime un peu de tout : séries historiques, Marvel, drama, comédies, fantastiques et science fiction, horreur.. Je suis quelqu'un qui aime ne pas faire comme les autres. Games of Thrones par exemple ? Pas vu un seul épisode de ma vie. Nope, pas un seul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.