Review Pilot – The Conners : on continue ou pas ?

En mars 2018, un revival de la série Roseanne était diffusé sur ABC. Le show, diffusé entre 1988 et 1997 a eu le droit à une dixième saison, pour raconter ce qu’était devenue la famille Conners, 30 ans après le début de la série. L’histoire, c’est celle d’une famille de l’Illinois, les Conners : La mère, Roseanne et le père, Dan sont tous deux ouvriers et ils ont 4 enfants (Darlene, Becky, D.J et Jerry Garcia). Beaucoup de thèmes sont abordés dans cette série : la drogue, l’alcool, la dépendance, la délinquance, l’orientation sexuelle, la sexualité chez les ados, le racisme, la maltraitance, l’obésité, etc.

En mai 2018, alors que la série venait d’être renouvelée pour une onzième saison, l’actrice principale, Roseanne Barr, avait eu des propos racistes sur Twitter. Malgré le retrait rapide du tweet par son auteure, ABC avait pris la décision d’annuler la série. Mais quelques semaines plus tard, la chaîne a décidé de commander un spin off de la série : The Conners, qui suivrait la vie de la famille, après le départ brutal du personnage de Roseanne. The Conners, c’est donc la suite de Roseanne mais sans Roseanne, le personnage principal. Cette fois la série est plus centrée sur Darlene (interprétée par Sara Gilbert), la fille de Roseanne.

[SPOILERS]

L’épisode est centré (sans surprise) sur le décès de la mère de famille, Roseanne. En effet, la mort du personnage avait été annoncée par la chaîne ABC et l’acteur John Goodman (alias Dan) dès l’annonce de la création du spin-off. Quelques temps plus tard, Roseanne Barr elle même, avait spoilé le destin de son personnage en dévoilant la façon dont elle allait mourir.
Au début de l’épisode, la famille est réunie autour d’un repas assez particulier : 3 semaines après les funérailles, les Conners continuent de recevoir des plats préparés de la part des amis, et voisins en guise de condoléances (c’est une pratique courante aux Etats-Unis de cuisiner et d’offrir des plats lorsqu’une famille est en deuil). La famille est en train de dîner, lorsque Jackie, la soeur de Roseanne reçoit un appel d’un ami travaillant à la morgue qui lui informe que la mère de famille est décédée non pas d’une crise cardiaque mais d’une overdose. Cette nouvelle stupéfait la famille, qui doit alors admettre que Roseanne avait une dépendance aux pilules anti-douleurs. Au fur et à mesure de l’épisode, certains culpabilisent des derniers échanges qu’ils ont eu avec, ou bien de ne pas avoir vu sa dépendance, tandis que d’autres cherchent à trouver des responsables à la mort de cette personne qu’ils aimaient tant ! Chacun à leur manière, les personnages tentent donc de faire face à ce décès.
Ce premier épisode, montre la famille en deuil, et comment chacun affronte cette étape. La représentation du deuil est assez fidèle à ce qui peut se passer dans la réalité, la culpabilité, le questionnement, le déni, puis l’acceptation etc. D’ailleurs, dans beaucoup de séries télévisées, le deuil est souvent représenté de cette manière, donc The Conners ne déroge pas à cette règle ! Dans l’épisode, on a pu ressentir l’émotion et la tristesse des membres de la famille mais la série a su garder son sens de l’humour qui avait fait le succès de Roseanne ! La production utilise d’ailleurs un générique très similaire à la série originale, même présentation, musique quasi identique, même écriture, seul le titre change ! Le casting est lui aussi identique.

Sans conteste, nous regarderons la suite, ne serait-ce que pour voir comment la famille arrivera à sortir de son deuil mais aussi pour voir si la série s’en sortira avec l’absence de Roseanne Barr. On se demande d’ailleurs si les fans de la première heure de Roseanne arriveront à apprécier le spin-off sans l’actrice principale. Pour voir la suite des aventures quotidiennes de la famille The Conners, rendez-vous les mardis soirs sur ABC. 

Ysa Tssnn

Ysa Tssnn

Je suis Ysaline, j’ai 26 ans et je suis bien évidemment passionnée par les séries télé. J’en regarde depuis toute petite, tous les samedis soirs j’avais rendez-vous avec la Trilogie du samedi, et j’attendais avec impatience les épisodes de Charmed ou le Caméléon ! J’étais aussi à fond devant les sitcoms telles que Notre Belle Famille ou Une Nounou d’Enfer ! Aujourd’hui, j’adhère toujours au format sitcom, et je suis fan de The Big Bang Theory (que j’ai eu la chance d’aller voir en tournage l’an dernier) ! En ce qui concerne les autres séries, souvent je les commence au hasard, grâce à une news lue sur un site, ou parce qu’un acteur joue dedans ! Je n’ai pas de style particulier, je commence souvent une série par curiosité, et j’aime finir ce que j’ai commencé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.