Review Pilot – Succession : on continue ou pas ?

C’est à l’occasion de la soirée d’ouverture du Festival Séries Mania que nous avons eu l’occasion de voir le premier épisode de Succession, la nouvelle série de la chaîne câblée américaine HBO. Diffusé en avant-première mondiale, la série ne débutera que le 4 juin prochain à 20h40 sur OCS, 24h après sa diffusion américaine. Succession, écrite par Jesse Armstrong,  nous raconte l’histoire d’une famille dysfonctionnelle avec, à sa tête, Logan Roy (Brian Cox) qui fête tout juste ses 80 ans et possède le cinquième réseau de média au monde.

Que vaut la nouvelle série d’HBO finalement ?

Ce premier épisode de Succession dresse le portrait de cette famille anormale de façon simple mais efficace. Mettant en scène la fête d’anniversaire de Logan Roy, le patriarche de la famille, le pilot nous présente toute la famille et ses problématiques en une heure de temps. Le ton est tout de suite donné, les principaux personnages sont cernés (du moins dans les grandes lignes), et c’est globalement ce qui est attendu d’un bon pilot de série. Le show semble déjà nous interroger sur de grandes problématiques, comme la lutte pour le pouvoir bien sûr, mais aussi l’influence de l’argent ainsi que le déni de vieillesse.

L’aspect de Succession qui fascine le plus la rédac’ est ce rapport malsain qu’ont les personnages avec l’argent. Cet argent qui rend l’humain froid, méchant et même cruel. Nous en voyons les effets dès le premier épisode dans une séquence choc qui n’a pas manqué de nous secouer. Cette famille qui peut tout acheter, tout avoir, manque finalement d’humanité et vit dans un monde qui est bien différent du nôtre. Il est fascinant de découvrir cet univers dans lequel tout est démesuré, tout est hors de notre portée. Pourtant, nous sentons que, quelque part, Succession veut mettre l’accent sur ces choses qu’une famille comme celle représentée ne pourra jamais posséder. Malgré tout cet argent, chaque membre de la famille semble torturé, instable, incapable de profiter de ces choses simples qui font nos petits bonheurs quotidiens. Subtile, l’écriture du premier épisode promet de très grandes choses pour la suite.

Plus qu’une série qui nous parle de pouvoir, d’argent et de conflits, Succession n’hésite pas à dresser un portrait complet de la réalité en ajoutant des pointes d’humour efficaces. Armstrong, le créateur de la série a su insuffler au show tout ce qu’il a appris précédemment lors de son travail sur des sitcoms pour doser à la perfection le ton parfois comique de l’épisode. Dans cette série qui paraît si sérieuse, si sombre, avec des personnages charismatiques mais perturbés, les éléments drôles donnent une véritable dynamique à l’épisode, dynamique singulière à laquelle nous avons été sensibles.

Le show est également capable de puiser sa force en ses personnages. D’abord Logan Roy est un personnage charismatique, qui paraît fort mais dont nous devinons dès les premières secondes les faiblesses. Il est incarné par Brian Cox avec une précision et une férocité que nous lui connaissons déjà et que nous sommes heureux de retrouver dans cette série. Ses enfants, tous très différemment affectés par la vie, éveillent également une curiosité certaine. Mention spéciale à Kendall qui se place d’ores et déjà comme un personnage complexe et difficile à cerner qui promet de grandes choses pour la suite. Le personnage est interprété par Jeremy Strong (Masters of Sex) et fait ses preuves dans la peau du personnage dès ce pilot.

Pour conclure, Succession est une série qui est à suivre absolument. Plus qu’une série sur les “Global Media”, elle pointe du doigt les dégâts de l’argent sur la nature humaine, en mettant en scène des personnages forts et charismatiques, qui nous réservent de grande surprises (du moins, nous l’espérons !). Bien sûr nous continuerons dès le 4 juin cette série prometteuse, et tout cela sur OCS !

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.