Review pilot – Still Star-Crossed : on continue ou pas ?

Inspiré du roman pour jeunes adultes de Melinda Taub publié en 2013, la série Still Star-Crossed, produite par Shonda Rhimes, diffusait son premier épisode il y a quelques jours après avoir été maintes fois reculée par la chaîne ABC. Nous connaissons tous l’histoire de Roméo et Juliette, la fameuse tragédie de William Shakespeare qui a déjà déjà eu droit à de nombreuses adaptations au cinéma, mais également en comédies musicales. Mais après la mort des deux amants, qu’est-il arrivé ? Avec trahisons, intrigues politiques et amoureuses en pleine ville de Vérone, c’est ce que va nous raconter la série…
Alors, pari tenu ?

Le pilot de Still Star-Crossed se déroule en deux parties : il débute par nous raconter la fin de l’histoire, avant de débuter un nouveau chapitre. En effet, nous commençons par découvrir Juliette (incarnée par Clara Rugaard) et Roméo (incarné par Lucien Laviscount) lors de leur mariage secret, jusqu’à leurs morts. Contrôlés par leurs familles qui se livrent une guerre depuis toujours, les deux amants ont perdu la vie. Mais l’histoire ne fait que commencer… Nous découvrons des personnages qui étaient secondaires dans la pièce devenir alors des personnages principaux dans la série. La seconde partie de l’épisode se focalise sur la ville de Vérone, qui est au plus mal maintenant que Juliette et Roméo sont décédés : leurs familles ne pardonneront jamais un tel affront.
Rosaline devient le personnage principal féminin, incarnée par Lashana Lynch, un rôle très fort qu’elle joue avec talent. Une très belle découverte qui vaut sans doute que l’on jette un œil à la série. Rosaline et sa sœur, Livia (incarnée par Ebonee Noel) ont été passées de famille en famille depuis la mort de leurs proches (apparemment causée par les Montaigu), jusqu’à arriver dans la famille Capulet, où elles tiennent le rôle de servantes. Bien sûr, Livia n’a qu’une hâte : celle de se marier, alors que Rosaline a au contraire envie de mener sa vie comme elle l’entend et ne souhaite qu’aucun homme ne lui donne des ordres.

Après la mort des deux amants, la guerre entre les deux familles empire. Le Comte Paris (incarné par Torrance Coombs) ne digère pas le fait que sa fiancée ait épousé Roméo. Lord Capulet (incarné par Anthony Head, que nous sommes ravis de retrouver à l’écran dans une nouvelle série), décide d’arranger un mariage entre Rosaline, qui est une cousine de la famille, avec Benvolio, un cousin de la famille Montaigu (incarné par Wade Briggs). C’est là que les choses se compliquent (parce qu’elles n’étaient déjà pas assez compliquées), malgré leur alchimie et les étincelles qu’ils causent quand ils sont ensemble dans une scène, Rosaline est en fait sous le charme d’un autre homme…

Si le scénario de base est assez intriguant et pourrait promettre une belle évolution des personnages, certaines choses sont survolées dans ce premier épisode. Des intrigues secondaires sont présentées dès le pilot, ce qui nous offre beaucoup trop d’informations à la fois et nous perd un peu en chemin. Si la présentation d’intrigues secondaires est présente dans le pilot de nombreuses séries, la chose est amenée de façon assez indélicate dans Still Star-Crossed et cela pourrait lui nuire avec le temps. Nous ignorons ainsi pourquoi la princesse Isabella (incarnée par Medalion Rahimi) est si acerbe avec Rosaline, même chose avec Lady Capulet (incarnée par Zuleikha Robinson), et pourquoi Lady Capulet se rapproche-t-elle soudainement du Comte Paris ? Qu’en est-il de Rosaline et des sentiments qu’elle ressent envers le Prince Escalus (incarné par Sterling Sulieman) ? Sans oublier qu’elle est maintenant fiancée à Benvolio… Des points qui seront sans doute développés dans les prochains épisodes, mais qui n’ont pas vraiment de sens à être tous présentés dans ce pilot. C’est comme si les scénaristes n’avaient pas su choisir quelle intrigue mettre avant les autres. Il faut maintenant espérer que les prochains épisodes seront moins hasardeux.

Il faut tout de même reconnaître la qualité des costumes et des décors, qui permettent une plongée totale dans ce Vérone fictif (la série étant tournée en Espagne). Mention spéciale également au jeu des acteurs. Il faut être assez courageux, ou prétentieux, pour se lancer dans la réécriture d’une telle histoire. Inspirée d’un roman, Still Star-Crossed s’attaque à un monument de la littérature, et n’y va pas de main morte. La série n’a pas été scénarisée par Shonda Rhimes elle-même, qui n’est que productrice sur la série, mais par Heather Mitchell qui avait déjà travaillé avec elle dans le Shondaland sur des séries comme Scandal et Grey’s Anatomy. On ne peut que douter de ce choix, parce qu’avec des séries aussi excellentes à l’actif de Shonda Rhimes, Still Star-Crossed aurait pu être fabuleuse si elle avait pris les commandes… Notre avis sur ce pilot est donc assez mitigé.
Les prochains épisodes auront besoin de secouer les téléspectateurs si la série compte maintenir ses audiences, ou les améliorer… Nous faisons confiance à Shonda Rhimes pour nous offrir des épisodes plus intéressants dans les prochaines semaines.

Conclusion : on continue par curiosité et pour voir si le contexte de Roméo & Juliette saura faire de la série un succès. Si le pitch de base était intéressant et promettait une belle idée de scénario, ce pilot ne convainc pas entièrement. À voir par la suite si les prochains épisodes relèvent le niveau… 

Owlhazel

Owlhazel

Aude, 24 ans et apprentie libraire sur Paris. Je divise mon temps libre entre les séries et la lecture. Mon genre de prédilection reste de loin les séries en costumes et historiques, majoritairement anglaises, appelées aussi period drama. Je regarde aussi beaucoup de séries fantastiques, mais j’ai beaucoup de mal avec les comédies. J’aime pleurer et voir mes personnages préférés en baver avec la vie. Mes séries préférées vont des Tudors à Game of Thrones en passant par The White Queen et Outlander, avec un petit détour par Vikings et Peaky Blinders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.