Review Pilot -Star Trek : Discovery : On continue ou pas ?

Les séries de science-fiction n’arrêteront jamais de nous surprendre puisque l’univers de Star Trek revient sur nos écrans pour une toute nouvelle série avec Star Trek : Discovery qui est actuellement diffusée sur CBS puis dès le lendemain sur Netflix (avec des sous-titres en Klingon disponibles, s’il vous plaît). Véritable événement dans le paysage des séries SF, la série était très attendue par les fans. Verdict ?

Vraiment difficile de ne pas être déçu devant Star Trek : Discovery. La production phénoménale de la série, son budget digne d’un blockbuster de l’été ainsi que son casting alléchant nous prédisaient quelque chose d’énorme. Il n’en est rien.

L’univers de Star Trek est connu et apprécié pour être subtil (pour de la science-fiction), profond et dense. Discovery n’est rien de tout cela. La série présente d’abord un équipage qui manque cruellement de charisme à commencer par son personnage principal incarné par une Sonequa Martin-Green peu convaincante. Les Klingons sont, selon nous, exploités bien trop rapidement, eux qui sont pourtant des personnages importants qu’il faut traiter avec la plus grande des précautions. Ils sont au centre de l’intrigue mais leur traitement est brouillon. Les Klingons devraient représenter une menace imposante, oppressante, mais il n’en est rien et nous avons vraiment du mal à prendre conscience de l’ampleur du danger qu’ils sont censés représenter.

Si le scénario de ce premier épisode est un peu simpliste, il reste par la même occasion accessible à tous. Il est même une très bonne porte d’entrée dans l’univers très étendu de Star Trek. En effet, impossible de ne pas se rendre compte que la série originale a largement vieilli et a aussi tendance à traîner en longueur… L’avantage avec Discovery est que le format reste standard et donc idéal pour se familiariser avec ce monument de la science-fiction.

Les problèmes de Star Trek : Discovery ne s’arrêtent malheureusement pas là. Bien qu’un soin particulier ait visiblement été donné à l’esthétique générale de la série qui reste franchement réussi pour une série qui ne dépend pas d’une chaîne câblée, le rendu reste lisse, et ce n’est pas ce que l’on retiendra de l’épisode. De plus, et c’est un comble pour une série de science-fiction, plusieurs problèmes techniques, notamment en terme de luminosité sont à déplorer tout au long de l’épisode…

Pour conclure, Star Trek : Discovery subit un faible démarrage qui n’est convaincant sous aucune couture. Sans être une catastrophe ambulante, cet épisode est plat, vide et mal exploité dans sa globalité. La série se laisse à peine regarder, elle va devoir mettre les bouchées doubles si elle veut maintenir le spectateur toute une saison.

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.