Review Pilot – Snatch : On continue ou pas ?

Inspirée du film du même nom sorti en 2000, Snatch est une série anglaise qui nous plonge au milieu de conflits entre petits truands qui prendront peu à peu de l’ampleur. Entre combat de box, truquage et vol de lingots d’or, la série a des airs de séries complètement déjantées. Côté casting, nous nous retrouvions avec du beau monde : Luke Pasqualino que nous connaissons grâce à son rôle de Freddie dans Skins ou encore pour son interprétation de D’Artagnan dans The Musketeers, mais aussi Ed Westwick qui avait interprété le charismatique Chuck Bass dans Gossip Girl et enfin Rupert Grint, interprète de Ron Weasley dans la saga Harry Potter.

Le film qui a inspiré la série avait une ambiance et une identité particulière, et le show a très bien su s’en inspirer tout en se créant quelque chose de plus personnel. Déjantée certes, mais la série prend aussi des risques en découpant son épisode de façon à ce que les événements s’enchaînent très vite, présentant les personnages brièvement, le tout en posant les bases de la série. Pourtant, la mise en scène est précise et juste. Si tout va très vite, tout reste clair, et c’est très rapidement que nous nous passionnons pour Snatch. Nous avons tout de suite envie d’en voir plus et de découvrir ce que la série nous réserve. Avec un seul épisode, Snatch a déjà su nous surprendre et nous passionner, ce qui est essentiel pour un premier épisode.

Au-delà des événements de la série, ses personnages sont, eux aussi, tout aussi intéressants. Albert, interprété par Luke Pasqualino peut paraître prévisible, mais il n’en reste pas moins charismatique et surtout attachant. Albert tente désespérément de se défaire de l’influence de son père qui est enfermé en prison, ce qui fait de lui un personnage plein de doute et d’humanité auquel il est simple de s’identifier. Les personnages d’Ed Wastwick, Sonny Castillo, et Rupert Grint, Charlie Cavendish sont à l’image de la série : décalés et uniques. N’oublions pas évidemment Billy Ayer incarné par Lucien Laviscount, le charismatique boxeur qui a la rage au ventre. Une équipe qui s’encre parfaitement dans la réalisation et le ton de Snatch.

En bref, le premier épisode de Snatch est audacieux, tant dans l’idée que dans les faits, mais le rendu est largement convaincant. C’est une série à regarder il n’y a aucun doute !

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.