Review Pilot – Siren : on continue ou pas ?

Le 30 mars dernier, Freeform diffusait sa toute nouvelle série Siren,créée par Eric Wald, Dean White (The 100), et Emily Whitesell (Finding Carter). L’action se passe à Bristol Cove,petite ville portuaire des Etats-Unis où l’arrivée de Ryn (Eline Powell), mystérieuse jeune femme, relance le mythe des sirènes dont la petite ville qui semble être un des berceaux. S’engage alors une lutte de pouvoir dans laquelle les sirènes veulent reprendre le contrôle des océans.

Dans cette série nous sommes bien loin d’Ariel, la petite sirène! Donc les amoureux de belles romances entre femme poisson et prince, passez votre chemin. Ici Freeform nous livre une série qui se veut un tantinet plus sanglante. Car oui Ryn est très loin d’être une gentille ! Quelque peu horrifique, la série a de quoi surprendre. Le sujet étant très peu exploité, les scénaristes ont pu créer un univers à la fois fantastique et très réel autour du thème.

Dès le début de l’épisode nous sommes mis au “parfum” lorsque l’équipage d’un chalutier capture une sirène qui blesse quasi mortellement un des pêcheurs. Mais très vite une unité élite de l’armée s’en mêle ce qui donne une dimension réelle à la série. Complot, lutte de survie … Nous nous demandons assez rapidement où la série va nous mener! Surtout que dans ce pilot, l’armée ne sera qu’à de très rares fois mentionner, servant surtout à mettre en place l’histoire, même si on peut noter parfois quelques lenteurs.

Bien évidemment nous avons aussi un soupçon de romance dans l’air. Le héro,  Ben Pownhall (Alex Roe), travail pour le centre de recherches marines de la ville. C’est lui qui rencontrera le premier Ryn et qui essaiera de communiquer avec elle. Fils du maire, nous apprendrons un peu plus loin dans le pilot que sa famille est à l’origine de l’éradication des sirènes de la ville. De quoi pimenter les futures relations entre les deux. Néanmoins les raison restent encore assez confuse et les Pownhall semblent cacher de nombreux secrets.

Si ce pilot est plaisant à regarder, il faut avouer que le jeu de son actrice principale, Eline Powell, y est pour beaucoup. Jouant l’étrangeté de son personnage à la perfection et ayant peu de ligne de texte (car son personnage ne “parle” pas vraiment dans le premier épisode), elle porte le show. Ne tombant pas dans la caricature, elle sait donner une dimension humaine à Ryn. Elle arrive même parfois à nous donner des frissons tant son regard est troublant.

De plus, même s’il semble que Freeform n’ai pas eut un gros budget pour les effets spéciaux (notamment la transformation sirène/humaine), nous ne tombons pas dans une production qui veut trop en faire sans y réussir. Ici la petite ville portuaire se prête bien à l’histoire et les quelques scènes tournées sous l’eau sont globalement bien faites.

 

Pour conclure : Voici une série que l’on attendait pas et qui surprend. Bien que lente parfois, elle arrive à éveiller notre curiosité tant le thème est exploité différemment. Si vous vous attendiez à une romance, il faudra sûrement attendre quelques épisodes de plus. Mais si vous n’en attendiez rien, Siren pourrait vous réserver quelques bonnes surprises. Pleine de promesses, nous allons donc continuer à suivre cette série pour son côté unique et original, en espérant qu’elle continue sur sa belle lancée et ne tombe pas dans les clichés par la suite. 

 

Ysadlin

Ysadlin

Dinosaure-sérivore geek de 35 ans, comme Obélix et la potion magique, les séries je suis tombée dedans toute petite! D’abord les séries en famille telles que Walker et autre Petite Maison dans la prairie, je suis devenue littéralement accro avec les trilogies du Samedi et notamment avec Buffy ! Grande amatrice du style fantastique, super-héros, je regarde de tout sans jugement, histoire de me faire ma propre idée. Si je devais ne choisir qu’une série ? Supernatural ! Et quand je ne suis pas devant mon écran je lis et bien souvent les deux se rejoignent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.