Review Pilot – On the Spectrum : on continue ou pas ?

C’est la série qui a gagné le Grand Prix lors du festival Séries Mania, On the Spectrum est une série israélienne diffusée en avant-première mondiale à Lille à l’occasion dudit événement. Cette sitcom nous raconte comment trois adultes autistes, Ron (Niv Majar), Amit (Ben Yosipovich) et Zohar (Neomi Levov), vivent en colocation. Verdict ?

L’autisme est une maladie que les productions du monde commencent doucement à traiter plus ou moins bien dans les séries. Netflix par exemple a mis en ligne la série Atypical qui avait beaucoup plu à sa sortie. On the Spectrum, elle, aborde l’autisme sous un angle original et inédit. Mettant en scène trois personnages atteint du syndrome, le show n’hésite pas à casser dès son premier épisode tous les stéréotypes et idées reçues dont font l’objet les personnes et personnages autistes. D’abord, il est assez rare de montrer un personnage féminin atteint du TSA (trouble du spectre de l’autisme). Pourtant, dans On the Spectrum, Zohar sera le personnage qui nous touchera le plus. Le personnage est celui qui se détache le plus de l’image à laquelle la télévision nous a habitué puisqu’en plus d’être une femme, elle est aussi très sociable… Même trop. Un aspect du syndrome que nous n’avons pas l’habitude de voir à l’écran, qui est pourtant réel.

L’écriture des personnages est très précise et réfléchie, et pas seulement celle des trois principaux. Chaque personnage secondaire a son importance, notamment parce que la plupart sont des proches des trois colocataires. La série ne se focalise donc pas seulement sur la vie des personnages autistes mais aussi sur comment le vivent leurs proches.

Si On the Spectrum nous a particulièrement plu, c’est parce que la série israélienne a su trouver un équilibre parfait entre la comédie et le ton dramatique inévitable qu’elle doit prendre lors de certaines scènes. Toujours juste, jamais too much, On the Spectrum est une alliance parfaite de scènes attendrissantes, drôles, et intellectuelles. Elle nous fait réfléchir non seulement sur le syndrome autistique, mais aussi de façon plus globale sur la société en générale et notre regard sur autrui. C’est une série qui devrait s’imposer comme un classique dans son genre tant son message est fort, important, et juste.

Pour conclure, On the Spectrum est une véritable pépite. Nous continuerons la série avec grand plaisir, en espérant qu’elle trouvera un diffuseur en France. Le show est bouleversant et criant de vérité. Drôle, mais jamais ridicule, la série mérite largement son prix.

 

Lizzie

Lizzie

Je suis Lizzie, j’ai 22 ans, et bien évidemment je suis passionnée de séries ! Je crois que cette passion s’est manifestée grâce à la diffusion de Prison Break lorsque j’étais toute petite, mais c’est la série True Blood qui m’a fait avoir le déclic et qui m’a rendu totalement accro au genre. Depuis, je suis à la recherche de série de qualité et qui sortent du lot telles que Breaking Bad, Sherlock ou encore Sons of Anarchy. Dernière pépite en date : Vikings. Si je privilégie les séries de grande qualité je ne rechigne tout de même pas devant une série sans prétention, sans prise de tête puisque tous les genres me plaisent. Humoristique, fantastique, historique, science-fiction, aucun genre n’est a jeté chez moi. En dehors des séries je suis une grande passionnée de littérature et de cinéma qui font tous deux parties de mon quotidien. Je suis également une énorme fan d’Aaron Paul, mais surtout de Heath Ledger (et si, il a bien joué dans quelques séries !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.