Review Pilot – Nu (OCS) : on continue ou pas ?

Nu, c’est la nouvelle série OCS que vous allez pouvoir découvrir dès ce soir à 21H35 sur OCS Max. Cette série française nous plonge en 2026. La loi Transparence, qui oblige la population de France à ne plus s’encombrer de vêtement en public, a été adoptée depuis 4 ans. Franck, un policier qui se réveille tout juste d’un long coma de huit ans, découvre donc un tout nouveau monde et va devoir redoubler d’effort pour s’y intégrer.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Nu est une série qui surprend. Le pitch est déconcertant et il est difficile d’imaginer une série tourner autour de la nudité. Volontairement étrange, le simplicité de ce synopsis cache cependant un show drôle, sans pour autant être lourd, bête ou immature. Nu a su, dans son écriture, trouver le bon équilibre afin de rendre le ton de la série non seulement crédible, en plus bien plus intelligente qu’elle ne le laisse paraître aux premiers abords. Oui, Nu vous fera rire et mettra en scène des séquences cocasses, mais elle saura surtout rapidement nous faire réfléchir sur divers sujets de société. Nu ne se contente donc pas de choquer et d’utiliser la nudité comme simple argument. La série est maîtrisée, avec une réalisation impeccable en adéquation avec un scénario qui montre d’ores et déjà des subtilités bienvenues. En banalisant les corps nus et en les désexualisants dès son premier, Nu prouve tout simplement de son intelligence et de son génie.

Bien sûr, nous mentionnerons le talent des acteurs, qui se sont littéralement mis à nu pour leurs rôles respectifs et ce, avec brio. Touchants, drôles, et porteurs de messages parfois forts, ils sont également un des plus grands atouts de la série.

Pour conclure, Nu est un véritable ovni dans le paysage télévisuel français (et international !) actuel, mais c’est un ovni qu’on adore ! Bien plus intelligente qu’elle n’y parait, la série nous réserve certainement de belles surprises… On continue bien sûr !

Lizzie

Lizzie

Moi c'est Lizzie, accro au cinéma, aux séries, et à la littérature. Il paraît que je suis un mélange étrange de Monica Geller, et Jesse Pinkman. Perso je pense que je suis la dernière sœur Gallagher cachée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.