Review Pilot – Lodge 49 : on continue ou pas ?

L’été est le moment propice pour découvrir des séries un peu moins spectaculaire, plus réaliste et c’est le cas avec la nouveauté proposée par la chaîne AMC, Lodge 49.

La série met en avant le personnage de Sean “Dud” Dudley (Wyatt Russell), ancien surfer blessé à vie par une morsure de serpent et qui ne compte plus ses nombreuses dettes. Il passe son temps sur les plages avec un détecteur de métal afin de trouver de quoi subsister. Nous sommes loin des paillettes de Los Angeles que nous sommes habitués à voir. Ici la série nous montre le côté des loosers de la Californie dans une comédie dramatique très réaliste et profondément humaine. Il est clair que le but est de nous montrer que tout est loin d’être rose et que la pauvreté causée par les crises économiques laissent énormément de laissés pour compte éclipsé par le faste que représente la Californie.

Portée par un casting à la hauteur du projet (Wyatt Russel,Brent Jennings, Linda Emond (The Good Wife), David Pasquesi (Veep), Sonya Cassidy), la série est touchante et nous émeut par sa simplicité. Un peu d’humour noir, dialogues très drôle, tristes réalités … Le pilot de Lodge 49 nous offre aussi une très belle photographie, certes loin des villas habituelles et des plages à perte de vue. Ce qui nous attire dans le premier épisode c’est la réalité, celle de tous les jours. Le ton est très juste même si parfois les situations sont très largement exagérées.

Le rythme est très lent mais cela ne gêne en rien puisqu’il est représentatif d’un mode de vie de chômeur qui n’a pas forcément de but dans la vie. Dud n’a qu’une volonté, récupérer sa vie d’avant la mort de son père et dans cette quête il va tomber sur cette bande de la Lodge 49 et y voir l’opportunité d’enfin appartenir à quelque chose. Lors d’une de ses sorties à la plage armé de son détecteur, Dud tombe sur une bague de l’Ordre du Lynx, une fraternité locale ce qui attise sa curiosité. Poussant les portes de leur point de ralliement, le jeune homme va alors trouver un refuge.

Si parfois nous avons l’impression que le personnage de Dud frôle la stupidité, il nous offre plutôt la vision d’un enfant sur la vie. L’optimisme à toutes épreuves, les situation deviennent beaucoup moins dures à supporter avec lui. Ce surfeur est à lui seul la vague de positivisme de la série car les autres personnages sont plus grave et plus ancrés dans la réalité.

Pour conclure, AMC nous propose avec Lodge 49 une série fraîche sous couvert de sujet sérieux. Nous éloignant de l’utopie des séries californiennes habituelles, ici on nous plonge dans la réalité avec douceur et humour. A voir si toute la saison se poursuit sur le même ton ou si les méandres du chômage et de la condition de loser vont ramener Dud à la réalité. Ici à la rédac’ nous allons continuer de regarder Lodge 49 avec un réel plaisir et nous avons hâte de découvrir tous les secrets de cette Lodge 49 car ce pilot nous à laisser sur une énigme quant à la réalité de cette Logde.

 

Ysadlin

Ysadlin

Dinosaure-sérivore geek de 35 ans, comme Obélix et la potion magique, les séries je suis tombée dedans toute petite! D’abord les séries en famille telles que Walker et autre Petite Maison dans la prairie, je suis devenue littéralement accro avec les trilogies du Samedi et notamment avec Buffy ! Grande amatrice du style fantastique, super-héros, je regarde de tout sans jugement, histoire de me faire ma propre idée. Si je devais ne choisir qu’une série ? Supernatural ! Et quand je ne suis pas devant mon écran je lis et bien souvent les deux se rejoignent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.