Review Pilot – Incorporated : on continue ou pas ?

Incorporated, la série produite par Matt Damon et Ben Affleck, débarque enfin sur Syfy ! Alors, ce pilote ? 

Très attendue des téléspectateurs, Incorporated a tout pour plaire : futuriste, dystopique, à mi-chemin entre le thriller et la science-fiction, produite par deux acteurs célèbres … Mais qu’en est-il réellement ? Créée par Àlex Pastor et David Pastor, cette série de 10 épisodes s’annonce prometteuse. L’histoire se déroule en 2074 après que les changements climatiques aient complétement ravagé la planète, menant à un manque de ressources pour ses habitants. Les multinationales (corporation en anglais, ndlr) ont donc pris le leadership et contrôlent l’accès aux ressources restantes. Ce qui a conduit à un scindement de la société en deux : la « zone verte » pour les privilégiés et la « zone rouge » pour les plus démunis. La « zone verte » abrite les gens riches et élitistes de la société qui bénéficient de postes à responsabilité dans ces multinationales et ont accès aux dernières technologies. La « zone rouge » pourrait se décrire comme un énorme bidonville où il est dangereux de s’aventurer. Un peu à la manière de Banlieue 13

Arrive alors notre protagoniste principal, le mystérieux Ben Larson, interprété par Sean Teale (SkinsReign), employé de la multinationale SPIGA. Ses intentions semblent floues mais nous comprenons rapidement qu’il est issu de la « zone rouge » et a infiltré la « zone verte » uniquement pour retrouver une femme liée à son passé et à celui du jeune Theo, joué par Eddie Ramos (aperçu dans Teen Wolf et NCIS: Los Angeles). D’apparence extérieure, il semble être un citoyen exemplaire, oscillant entre son rôle d’employé modèle chez SPIGA et son heureux ménage avec son épouse Laura (Allison Miller vue dans Terra Nova), dont la mère Elizabeth (Julia OrmondMad Men , New York – Section criminelle) n’est autre que la PDG de Ben. Au casting de ce pilote, on retrouve également Dennis Haysbert, le sympathique David Palmer de la série 24 heures chrono et qui a été vu depuis dans Empire; et David Hewlett (Dr Rodney McKay dans Stargate: Atlantis) qui a été précédemment aperçu sur Syfy dans Dark Matter.

incorporated-pilotLe pilote a su poser les bases nécessaires pour nous donner envie de continuer cette série futuriste : une intrigue complexe, un casting convaincant, une dose de mystère suffisante pour avoir envie de découvrir la suite … Cette série d’anticipation tient à première vue ses promesses et fait réfléchir aux conséquences à long terme de nos actes sur la planète. La vision sombre d’un avenir, qui n’est peut-être pas si fantasque que ça après tout … 

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*