Review Pilot – I May Destroy You : on continue ou pas ?

Vous en avez sûrement entendu parler, et si ce n’est pas le cas, vous êtes au bon endroit. I May Destroy You, c’est la nouvelle série de Michaela Coen (Chewing-Gum) diffusée sur HBO et sur OCS chez nous. La diffusion est en cours, l’occasion idéale pour nous de vous donner notre avis sur le premier épisode de cette série.

Nous suivons l’histoire d’Arabella, une jeune femme qui se trouve également être une autrice dont la carrière décolle. Alors qu’elle doit rendre un papier le lendemain, Arabella sort avec des amis pour faire la fête. Le lendemain, c’est le blackout… Que s’est-il passé ?

I May Destroy You est une série qui s’implante parfaitement dans le paysage sociétal actuel. En abordant frontalement la thématique du viol et donc par extension du consentement, le show se veut moderne et engagé. Sans avoir pour autant une véritable vocation éducative, la série s’interroge et nous pousse à en faire de même sur les questions de consentement sexuel. L’écriture est maîtrisée à la perfection, tout comme le rythme qui trouve un équilibre entre « prendre son temps » et « ne pas ennuyer le spectateur ». Nous ne sentons jamais de message moralisateur ou forcé, tout est toujours extrêmement juste et intelligent. I May Destroy You est capable de nous sortir complètement de notre zone de confort et pointe du doigt des problématiques trop souvent mises de côté lorsqu’il est question d’agressions sexuelles. En effet, Arabella va rapidement devoir remettre en question toute sa vie : sa carrière, ses amis, sa famille… Les conséquences et les séquelles sont loin d’être moindres et le reste de la série promet déjà de grandes choses.

I May Destroy You – HBO

La série est sublimée par le jeu d’actrice de Michaela Coen, qui rend indéniablement le personnage d’Arabella attachant et intéressant. Ce n’est pas tout puisque la réalisation est également impeccable et donc à l’image de tout le reste de l’épisode. En bref Michaela Coen s’impose déjà comme une figure immanquable du petit écran… Finalement, que peut-on retenir de négatif de ce pilot ?

Pour conclure, ce premier épisode de I May Destroy You est une pure et simple réussite. Nous avons envie de suivre l’histoire d’Arabella d’une part, mais aussi de s’interroger en même temps qu’elle sur les diverses thématiques de cette série qui, nous le rappelons, est d’ores et déjà disponible sur OCS.

Lizzie

Lizzie

Moi c'est Lizzie, accro au cinéma, aux séries, et à la littérature. Il paraît que je suis un mélange étrange de Monica Geller, et Jesse Pinkman. Perso je pense que je suis la dernière sœur Gallagher cachée.

2 pensées sur “Review Pilot – I May Destroy You : on continue ou pas ?

  • Lizzie
    9 juillet 2020 à 14 h 30 min
    Permalink

    Bonjour Nad. La série aborde bel et bien la thématique du viol, peut-être n’avons nous pas regarder la même chose ?
    I May Destroy You est effectivement une fiction qui se veut choquante afin de dénoncer justement les comportements abusifs. La série interroge sur les question de consentement et dérange précisément parce qu’elle bouscule un peu ce que nous avons l’habitude voir et d’entendre. Toutefois, je dois avouer que je ne comprends pas ce qu’il y a de choquant dans le fait de faire un plan à 3, ou sur le fait de chercher quelqu’un pour passer la nuit sur Tinder. Il me semble plus choquant de voir quelqu’un profiter de l’état d’ébriété d’une femme afin de profiter d’elle, mais ce n’est que mon avis j’imagine.

  • Avatar
    3 juillet 2020 à 21 h 09 min
    Permalink

    Cette série ne parle pas du tout du viol … on assiste à une exposition de dérives sexuelles, drogues, de scènes crues ! (Scene avec l’italien qui vend de la drogue et qui est fasciné par un caillot de sang de règles ? Un homo qui passe sa vie sur tinder puis qui tombe sur un violeur homo …
    Bonjour l image de la femme noire anglaise.
    La copine vient en italie pour se taper un plan à 3 ?
    Quand le zain retire sa capote ? « Oh tu va payer la pilule du lendemain » ?
    Tout est montré comme si c c’etait normal ?
    Vraiment choquant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.