Review pilot – Extinct : on continue ou pas ?

Série de science-fiction (SF) post-apocalyptique, Extinct a été lancée le 1er octobre dernier sur la chaîne américaine de satellite BYU Television dont elle est une création originale. N’ayant bénéficié de quasiment aucune publicité, le show est passé quelque peu inaperçu lors de sa sortie et pourtant, 8 des 10 épisodes de la première saison ont déjà été diffusés. Le double épisode final sera quant à lui diffusé le 19 novembre prochain. A la rédac’ nous avons tout de même décidé de laisser une chance à cette série confidentielle et nous avons donc visionné le pilote. Alors, verdict ?

L’histoire. 400 ans après l’extinction de la race humaine suite à une invasion extraterrestre, deux hommes et une femme sont génétiquement recréés par une civilisation alien afin de faire renaître notre espèce. Tous trois sont confrontés à la triste réalité : tous leurs proches ont disparu depuis longtemps ainsi que le monde qu’ils ont connu. Perdus en plein désert, ils vont devoir être solidaires pour rejoindre “la colonie” composée d’autres êtres humains recréés. Mais tout ne se passera pas comme prévu…

Notre avis. Alors que nous n’avions aucune attente particulière de cette série sans prétention, nous devons bien admettre que nous avons été agréablement surpris par ce pilote. En effet, tous les ingrédients sont réunis pour accrocher le téléspectateur. Les personnages nous sont présentés d’entrée, on découvre aussitôt qu’une menace plane sur eux dès leur réveil, et l’intrigue est rapidement mise en place. De plus, la série bénéficie d’effets spéciaux corrects pour une création originale d’une si petite chaîne et s’en sort mieux qu’un show à gros budget comme Marvel’s Inhumans, qui rend -étonnamment- beaucoup plus “cheap” ! Le mérite revient à la réalisation, bien loin des fonds verts habituels des séries du genre, puisque le show a été tourné en décors naturels dans les paysages montagneux et désertiques de l’Utah.

Menée par Chad Michael Collins qui interprète Ezra, la série pèche un peu par le manque de charisme de ses acteurs, bien qu’ils soient tous convaincants dans leurs rôles respectifs. On s’attachera ainsi rapidement à Abram (Yorke Fryer), qui se découvre une seconde jeunesse tel un petit garçon enthousiaste, et on ne manquera pas d’être intrigué par le passé flou de Feena (Victoria Atkin) qui refuse de dévoiler quoique ce soit de sa vie antérieure. Quant aux flashbacks, ils nous permettent de découvrir le sort de la Terre il y a 400 ans ainsi que la vie d’Ezra.  

En outre, au visionnage de ce pilote, on ne peut s’empêcher de penser à Stargate SG-1 pour diverses raisons (l’arche, les symboles aliens, la forme des armes) ainsi qu’à La Cinquième Vague (notamment pour les flashbacks sur l’invasion alien) mais la comparaison s’arrête là et le show arrive à trouver sa propre identité, entre action, science-fiction et dystopie. 

Verdict. Décrite comme un “thriller SF” par le directeur de BYU Television, la série remplit parfaitement ses objectifs dans ce pilote. Nous voici plongés dans les aventures d’Ezra, Feena et Abram et nous avons aussi hâte qu’eux de découvrir le fin mot de cette mystérieuse histoire. Ce pilote nous laisse avec pleins de questions en suspens mais comble nos attentes tant l’action est omniprésente. En bref, on continue !

Mise à jour : Tous les épisodes d’Extinct ayant désormais été diffusés, retrouvez également notre avis sur l’intégralité de la première saison

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.