Review Pilot – Dare Me : on continue ou pas ?

La série a débuté il y a une semaine sur la chaîne américaine USA Network, Dare Me est adaptée du livre du même nom écrit par Megan Abbott et nous plonge dans le monde du cheerleading. Créée, écrite et produite par l’autrice, ce premier épisode est-il à la hauteur de nos espérances ?

Nous suivons dans cet épisode Beth (Marlo Kelly) et Addy (Herizen Guardiola), deux jeunes lycéennes populaires qui s’avèrent également être pom-pom girls. Lorsqu’une nouvelle coach (Willa Fitzgerald) fait son arrivée, tout va changer au sein de l’équipe, mais pas seulement… Sur le papier, nous sommes face à une énième série ayant pour thème le cheerleading et les histoires de lycéens vues et revues à la télévision. Toutefois, le premier épisode nous prouve très très rapidement le contraire.

D’abord, grâce à ses personnages. Bien sûr, Beth et Addy, nos deux héroïnes, ainsi que Colette, la nouvelle coach, crèvent toutes les trois l’écran, et pour cause, elles sont clairement mises en avant par ce pilote. Mais elles ne sont pas les seules à attiser la curiosité du spectateur. Les parents de Beth et Addy auront vraisemblablement une place à prendre dans la suite de la série, même si nous les voyons assez peu à l’écran. Le petit ami de Colette, lui aussi introduit dans cet épisode, aura son importance dans la suite de la série et est assez intrigant. De la même manière, nous avons hâte d’en apprendre un peu plus sur le Sergent Will Mosley (Zach Roerig)… En bref, un éventail assez large de personnage est intégré dans ce premier épisode, pourtant, aucun effet brouillon n’est à déplorer. La narration est parfaitement bien gérée de sorte que tout reste clair pour le spectateur ce qui est attendu de la part d’un bon pilote.

Ce qui est étonnant avec ce premier épisode c’est aussi la facilité avec laquelle nous nous sentons impliqués dans la série dès la fin de l’épisode 1. Alors que de nombreuses séries nous intriguent avec leur premier épisode, celui là fait bien plus et nous plonge déjà dans les tortueuses intrigues que nous devront suivre tout au long des 10 épisodes de cette saison 1. Nous avons à faire à un pilote accrocheur dans lequel nous comprenons que la série réserve encore quelques unes de ses cartouches.

En effet, la série ne manquera pas, en tous cas dans son esthétique, de nous rappeler l’incroyable série HBO Euphoria. En ce qui concerne les thématiques abordées, nous en sommes encore loin. Alors que la série portée par Zendaya nous présentait dès le début un personnage transgenre avec des thématiques comme l’addiction ou encore les violences sexuelles, pour l’instant, Dare Me reste assez timide, que ce soit du côté des représentations LGBTQI+ ou des thématiques sensibles. Il est tout de même clair que le show a le potentiel pour explorer au moins autant de thèmes importants.

Pour conclure, le premier épisode de Dare Me est une réussite. Immédiatement addictive, complètement intrigante et portée par des actrices talentueuses, cette série est définitivement de celles que nous suivrons avec attention en ce début d’année 2020.

Lizzie

Lizzie

Moi c'est Lizzie, accro au cinéma, aux séries, et à la littérature. Il paraît que je suis un mélange étrange de Monica Geller, et Jesse Pinkman. Perso je pense que je suis la dernière sœur Gallagher cachée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.