Review Pilot – Black Lightning : on continue ou pas ?

[Contient certains spoilers]

Le 16 janvier dernier était lancé sur la chaîne CW la toute nouvelle série issue de l’univers DC Comics, Black Lightning, super héros noir qui maîtrise l’électricité.  La série met en scène Jeff Pierce / Black Lightning (Cress Williams) qui a raccroché son costume de super héro depuis maintenant neuf ans. Devenu proviseur d’un lycée bien tenu, il se consacre à son travail et à ses filles, espérant recoller les morceaux avec sa femme qui ne supportait plus de le voir sans cesse blessé. Mais lorsqu’un individu s’en prend à ses filles, le super héro ne tarde pas à réapparaître, faisant resurgir un ancien ennemi Tobias Whale (Marvin ‘Krondon’ Jones III).

Si le héros a été créé fin des années 70, il est remis à jour dans un climat actuel où le combat de la lutte des noirs est encore très tendu. Ce n’est donc pas une surprise de voir le sujet surgir dans une série où le super héros est noir. S’il est traité avec nuance, il n’en reste pas moins que le message passe au travers des images et des scènes de ce premier épisode, notamment quand Jeff Pierce se fait arrêter par un policier blanc car la description de la victime était « un homme noir ». Nous apprenons aussi que cela est récurent. Triste reflet de l’actualité où ce type d’événement a parfois des conclusions dramatiques.

L’épisode en lui-même est d’une qualité inégale. Même s’il sert à planter le décor, des détails nous gênent et gâchent l’expérience. Par exemple le costume du héros qui scintille et a comme une barrière invisible / floue autour de lui. On retrouve les traceurs communs des séries DC Comics / CW avec le brouilleur de voix qui est exactement les mêmes pour Arrow et The Flash et maintenant Black Lightning.

Quant au super vilain, le peu de scènes où le personnage apparaît ne nous donne pas des frissons. Jeter un homme dans l’aquarium des piranhas, menacer un autre… Rien de très nouveau qui nous ferait dire que nous tenons là un super vilain qui marquera les esprits.

Seule la fin de l’épisode offre son quota de suspens. Comment Jeff Pierce va réagir quand il va savoir que sa fille Annissa (Nafessa Williams) a les mêmes pouvoirs que lui ? Beaucoup de questions qui finalement donnent envie de voir la suite alors que l’épisode est plutôt bancal.

Pour conclure :

Une série attendue qui peut laisser de marbre. Un épisode qui a le mérite de poser l’action et les personnages mais qui ne sait pas garder l’intérêt de ses spectateurs. Maintenant, la fin de l’épisode apporte de l’intérêt, c’est pourquoi nous poursuivrons encore quelques épisodes afin de confirmer ou infirmer notre premier avis.

Ysadlin

Ysadlin

Dinosaure-sérivore geek de 35 ans, comme Obélix et la potion magique, les séries je suis tombée dedans toute petite! D’abord les séries en famille telles que Walker et autre Petite Maison dans la prairie, je suis devenue littéralement accro avec les trilogies du Samedi et notamment avec Buffy ! Grande amatrice du style fantastique, super-héros, je regarde de tout sans jugement, histoire de me faire ma propre idée. Si je devais ne choisir qu’une série ? Supernatural ! Et quand je ne suis pas devant mon écran je lis et bien souvent les deux se rejoignent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.