Review Pilot – Bellevue : on continue ou pas ?

Diffusée l’an dernier sur la chaîne canadienne CBC, la mini-série Bellevue vient d’être lancée aux Etats-Unis sur le network WGN America. Marquant le retour dans un premier rôle de l’actrice Anna Paquin depuis True Blood, ce thriller en 8 épisodes a été créé par Jane Maggs et Adrienne Mitchell. Voici notre avis sur le pilote de la série.

L’histoire. Dans la petite commune de Bellevue, 20 ans après la disparition et le meurtre d’une petite fille, un adolescent disparaît à son tour. La détective Annie Ryder (Anna Paquin) sera en charge de l’enquête et découvrira qu’elle est bien plus concernée qu’elle ne le pense… En effet, son père était le policier en charge de l’enquête 20 ans plus tôt mais il est depuis décédé… Ou l’est-il vraiment ? Lorsque resurgissent des traces de son passé, Annie n’aura de cesse de trouver des réponses à toutes ces questions…

Notre avis. Dès les premières minutes, nous nous retrouvons plongés dans l’atmosphère sombre et unique de Bellevue. Comment ne pas penser à Broadchurch, The Killing ou Twin Peaks ? Cependant, la mini-série trouve sa propre identité et arrive à se distinguer des autres shows du genre. Nous comprenons dès le départ que nous avons affaire à une héroïne borderline qui va nous entraîner dans les méandres de sa sombre enquête et de son passé. Elle emportera même sa fille Daisy (Madison Ferguson) dans son sillon et probablement son ex-mari Eddie (Allen Leech) par la suite… La réalisation est faite pour créer un suspense et une tension palpable qui est amplifiée par une musique dérangeante lors de scènes-clés, notamment quand Annie fouille une église abandonnée de nuit et y trouve une inquiétante statue divine, ressemblant davantage à un clown de film d’horreur qu’à une figure rassurante. 

Thriller psychologique, Bellevue semble s’attaquer au fanatisme religieux avec un crime irrésolu vieux de 20 ans d’une petite fille accoutrée en Vierge Marie, la disparition d’un adolescent transgenre à la recherche de sa sexualité et de mystérieuses énigmes qui mèneront Annie dans une église abandonnée sur les traces de son passé. La scénographie est très sombre et l’ambiance de la série nous met parfois mal à l’aise mais n’est-ce pas là le but recherché ? Du côté des acteurs, Anna Paquin campe une convaincante détective dont les cicatrices ne se sont pas refermées. Face à elle, Shawn Doyle incarne son patron, Peter Welland, et bien qu’il soit assez effacé dans ce pilote, nul doute que le personnage aura toute son importance dans la suite des événements.

Verdict. Un pilote réussi, qui donne envie de voir la suite et qui donne le ton d’emblée. Son ambiance lugubre et ses personnages psychologiquement instables peuvent déplaire à certains mais les amateurs du genre seront convaincus. Oscillant entre mystère, drame et thriller religieux, la mini-série attise notre curiosité quant au dénouement de l’enquête et au passé d’Annie. En bref : on continue. Bienvenue à Bellevue !

Setsuna

Setsuna

Passionnée de séries américaines depuis toute petite, je suis tombée dans la marmite avec Beverly Hills 90210 et Lois & Clark. Ont suivi Buffy, Charmed, Le Caméléon, Roswell… Assez éclectique, je peux aussi bien regarder Sex and the City que Stargate SG-1. J’ai toutefois une préférence pour le genre fantastique, le quotidien réaliste m’ennuyant quelque peu… Les séries représentent beaucoup pour moi : on s’identifie aux personnages, ils nous font grandir en nous inspirant leur force (Sydney Bristow, Alias) et certains moments qu’ils vivent nous aident à traverser nos propres épreuves. Voilà donc pourquoi je tenais à leur rendre hommage en participant à ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.